Test Scott Scrapper 115 2017

27 tests Scott Scrapper 115.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,9/10
KillaWhale
Ce lecteur travaille pour une marque ou dans l'industrie sportive : skipass.com, 1997 media.

Une recette qui marche

Scott Scrapper 115
Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,72m | 64kg | Expert | Grenoble
Taille testée : 189
Conditions du test : Testés pendant deux jours à Lech Zürs am Arlberg, poudreuse, croûtée, pistes, trafolle, globalement en jour blanc mais avec de la visibilité.

Points forts

Maniabilité, prise en main
Vif, joueur
Stable quelle que soit la vitesse
Flex suffisamment rigide pour charger

Points faibles

Rocker arrière un peu trop long et prononcé à mon goût (mais ça c'est vraiment subjectif)

J'ai pu mettre les pieds deux journées sur les Scrapper, le 115 et le 124, respectivement en 189 et 190cm, montés en fixations alpines. Ces deux skis, hormis la différence de largeur, ont le même shape et un flex similaire : cambre classique peu prononcé et double rocker, flex rigide et homogène tout le long du ski.

Les conditions de neige étaient changeantes et la visibilité moyenne (jour blanc). Nous avons fait un peu de piste, pas mal de bords de pistes trafollés, quelques sections en neige soufflée ou croûtée, et quelques runs en poudreuse plus ou moins vierge.

Les comportements des deux skis sont donc très proches. Le 124 offre un peu plus de portance en poudreuse, mais est plus encombrant sur neige dure ou piste, où le 115 offre moins de bras de levier en prise de carre. En neige fraîche, sans surprise, les deux skis sont excellents : ils accélèrent, sont stables et pivotent très facilement grâce aux rockers. La rigidité globale des Scrapper permet de charger sur la spatule ou de rattraper des erreurs si on finit un peu arrière après un saut. Rien de nouveau pour les aficionados de ce ski, que certains qualifient de "bulldozer". Par rapport à mes gros freeride habituels (El Dictator), les Scrapper sont tout de même beaucoup plus maniables, ce qui permet de les amener facilement en forêt ou dans des endroits serrés. 

Sur piste, vous serez étonnés de leur accroche : les rockers permettent une prise de carre rapide dès que l'on se met sur la tranche et raccourcissent le rayon, comme le font les double rocker bien shapés. Leur rayon est très proche (23m pour le 115, 24m pour le 124), seul le bras de levier change est rend le 115 plus agréable sur la neige compacte.

  

Pour qui ?

Les Scrapper ont l'avantage d'être facilement accessibles et joueurs, au moins dans les petites tailles, tout en ayant un potentiel très élevé pour ceux qui skient fort. Ils s'adressent à des skieurs qui veulent skier vite, dans tous les terrains, dans toutes les neiges, avec un style de ski plutôt newschool, en "slide", grâce au double rocker. Ceci dit, ils tiennent très bien lorsque vous avez envie de skier dans l'axe. Le 124 viendra plutôt compléter une paire plus polyvalente, tandis que le 115 peut faire office de ski hors-piste pour toutes les conditions.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire