Test Scott Punisher 2016

67 tests Scott Punisher.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Scott Punisher 110
Walka

Avec le Punisher 110, la neige n'a qu'à bien se tenir ?

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,80m | 68kg | Expert | Briançon
Taille testée : 183
Acheté : 180€ d'occasion
Conditions du test : De 40 cm de poudre au béton armé. Grand beau et tempête de neige

Points forts

Fiable | Sécurisant | Plurivalent

Points faibles

Ne pas mettre entre n'importe quelles mains (?)

Salut !


Ici nous allons tenter de décrire le ski emblématique de la marque helvète Scott , je vous présente celui qu'on a affublé du sobriquet de Punisher 110 !
J'ai testé ce ski dans le Briançonnais (Hautes Alpes, 05), principalement a Serre Chevalier. Habitant a moins de 5 minutes a pied des remontées, j'ai pas trouvé plus près... J'ai pu faire une bonne vingtaine de sorties par toute condition d'enneigement et atmosphérique.
En taille 183 et monté avec des fixations Marker Squire. A la pesée : 2 kg le ski. Et 2.8 kg avec fixation. Pas très lourd pour un 108 au patin. Habitué a bien plus en tout cas.


    Passons aux choses sérieuses :

 • Sur piste, ce ski m'a vraiment surpris, malgré son large patin le ski accroche bien et permet presque de carver. A haute vitesse il est joueur avec ses rockers prononcés et stable grâce notamment a son cambre classique. Mais les spatules vibrent tout de même un peu sur le dur. Ce n'est pas dérangeant car on y reste jamais bien longtemps avec de tels skis au pied. 

 • En trafolle le ski défonce tout. Il n'absorbe pas le relief, il déforme celui ci sans broncher comme si de rien n'était. Il tourne tout autant a petite vitesse qu'au franchissement du mur du son.

 • Dans la fraîche, la ou on l'attend naturellement, il déjauge instantanément et il faudra sacrement forcer sur les languettes pour le faire couler ! Il offre une très bonne portance en raison de sa ligne de cotes. Grace a son double rocker il est très maniable en petite courbe dans les sapins. Un ski vivace et plein d'entrain. Ces derniers (les rockers) n’empêchent en rien de tailler de grande courbe dans les espaces dégagés.

 • En BackCountry FS, il semble y être prédestiné. Le double rocker (encore lui) permet d'envoyer de grosses rotations sur n'importe quel champignon qui traîne par la ! Au point que mes dernières sessions je ne cherchais plus qu'a m'envoyer en l'air avec lui ... Il est très équilibré quand on a le vide sous les pieds. Les réceptions sont smooth et le talon n'est pas fuyant (ma crainte avec un rocker arrière). Une machine a tricks.


Un petit aléa quand même : je trouve que le top sheet est relativement fragile. Tout comme la peinture de mon Gambler (VTT de descente de la même marque). A croire que c'est une maladie chez Scott...


Selon moi quelques setup intéressants :

  Le punisher 110 devrait être marié a une fixation de type Marker Griffon/Jester, Look Pivot ou similaire. Pour s'envoyer des purs runs Freeride ou BackCountry.

  Avec des Marker Kingpin, Salomon Shift... C'est un montage tout a fait cohérent pour aller tracer des versants vierges en Freerando.


Alors, la neige n'a qu'à bien se tenir ? Oui mais pas seulement ! Aussi bien a l'aise sur la neige que dans les airs, c'est un ski avec lequel on peut se satelliser a en chatouiller les nuages... Donc, la neige, mais pas uniquement : les oiseaux, les branches et autres rayons de soleil n'ont qu'a bien se tenir s'ils ne veulent pas trépasser sous le Punisher 110 !



Sportivement, Walka.

Pour qui ?

Seuls les skieurs confirmés ou experts pourront exploiter au maximum son potentiel Backcountry.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire