Test Salomon X-Wing Fury 2008

14 tests Salomon X-Wing Fury.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Salomon X-Wing Fury
bkkaset

Furieux, puissant, old school (mais non, tout n'était pas mieux avant)

Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,85m | 72kg | Expert
Taille testée : 184
Acheté : 400€ en ligne
Conditions du test : De tout en dix ans

Points forts

Puissance, aptitude grands virages, rigidité

Points faibles

Pataud, pas assez progressif dans le flex.

Le tour du propriétaire:

Pour que vous sachiez ce que vous allez trouver dans ce test, un brin de causette en introduction.

Skieur assidu, léger (72 kg) mais sportif du haut de mes 35 ans, ma pratique est "alpine", dans le sens où si je  préfère bien entendu sortir des pistes, je ne rechigne pas à faire un petit passage sur le damé. 

Dans ce sens, j'aime les ski à la construction classique, chants droits, talon plat, peu ou pas de rockers. J'aime et je ski : des nordica enforcer et fire arrow pro, volk M5, BC orb, Dynastar PRoto et aussi ce vieux salomon Fury.

C'est le plus vieux de mon quiver, mon premier amour, celui qui m'a fait quitter les rossi 9x pour tâter un peu de la poudre.

J'ai donc un retour fait sur le très long terme sur ce ski, que j'ai ressorti pour la dernière fois l'an dernier. Il est temps d'aller voler de tes propres ailes chez un nouveau propriétaire petit salomon...

Ce test, je le rédige comme un hommage #coeuraveclesdoigts.

Le fury, un all moutain à tendance freeride

Oui, il fut un temps pas si lointain où un ski large était un ski à 85 au patin. 

En longueur 184 cm, ligne de cote de 126-85-113, c'était plutôt un beau bébé pour l'époque (on pourrait le comparer au gamme des 100 mm d'aujourd'hui dans l'esprit).

Niveau profil, on est sur un ski à talon plat, cambre bien présent, aucun rocker et une spatule qui remonte assez vite.

En ce qui concerne le flex (à titre indicatif/ en comparaison des autres skis de mon quiver, c'est le plus raide) :

Talon : rigidité 4/5

Patin : rigidité 4.5/5

Spatule : 4/5

On est sur un ski donc plutôt rigide, surtout au patin du fait du système smarttrack (un genre de renfort à plaque sur lesquelles sont montées les s914). L'ensemble est lourd.

Mais comme nous le verrons, si la rigidité peut avoir du bon, le manque de progressivité dans le flex peut parfois être pénalisant, surtout quand on ski des skis plus récents.

La construction n'est pas chants droits, le ski a un noyau bois, construction sandwich.

Sur la piste, une âme de géant.

Sur le damé, le ski montre toutes ses aptitudes, en version géant. Le rayon est long, le ski accroche, le talon très présent en sorti de courbe. Le ski se montre bien équilibré, rien ne vibre, ah la vie sans rocker cela à du bon! C'est donc tout naturellement en grandes courbes que je prends le plus de plaisir avec. Il permet vraiment de prendre de la vitesse, et en fin de courbe il y a cette petite tape au fesse qui vous fait plaisir du au talon.

Par, pour moi poids, je le trouve un poil trop rigide pour raccourcir le rayon. Enfin cela est possible, mais il bloque un peu, manque de vivacité (si je compare au enforcer vieille génération ou au orb cela est flagrant). Le ski se montre un peu plus pataud dans cette configuration. La spatule ne permet pas de rentrer assez vite dans la courbe.

Ce côté pataud se retrouve aussi dans les champs de bosse

En hors piste, une furieuse envie d'accélerrer


Neige fraîche :

Avec une bonne rigidité, mais un spatule un peu courte, il ne faut pas hésiter à prendre de la vitesse pour sortir se poser sur la neige. Et dès que cela est fait, le ski en redemande. Il fait preuve d'une bonne portance et montre les même qualités que sur piste, mais toujours avec ce coté plus puissant que fun. N'attendez pas un petit côté survireur ici pour "surfer" la neige. Non, c'est tout droit et yihaaaa! Avec une bonne rigidité sur la spatule, on peut charger la languette de manière raisonnable pour un ski à 85 au patin.

De même, dans les endroits étroits (forêt), il faudra s'employer pour le faire tourner. Le ski est lourd et cela se ressent dans ces conditions. La spatule ne travaille pas assez progressivement pour moi.

Trafolle

Le manque de progressivité de la spatule est ici compensée par la rigidité. Du coup, avec la vitesse, bien calé sur les appuis, le ski dévore en mode tank, mais on monte vite dans les tours. Sportif certainement, confortable pas vraiment.

De même, le petit coté pataud se fait sentir. Il n'y a pas ou peu de rebond, donc il faut privilégier la grande courbe.

Une liaison skieur/fixation particulière.

Un mot sur le système smarttrack qui équipe le ski. Si je n'ai rien à redire (à part du positif) sur la s914, je n'aime pas ce système smarttrack qui a pris du jeux au fil des ans, là où le même système chez nordica sur des fire arrow pro n'a pas pris une ride.

Par contre ce qui est bien avec ce système c'est que cela s'adapte à toutes les chaussures et que tu peux tester des points de centrage différents. Mon préféré : à la marque, déjà bien en arrière.


Le ski vieillit furieusement bien.

Oui j'abuse du jeux de mot pourri. Mais il est à noter que le ski a très bien vieilli (topsheet, cambre). Je ne vous cache pas que j'avais cassé une première paire de fury (reprise, motivation, requin, toussatoussa = ouch) et que le sav salomon fut très bon. La nouvelle paire a pris des coups sans broncher. 


Mais en 2019, est-ce que cela vaut toujours le coup?

Oui et non.

Oui, car si tu es un skieur sportif qui veux une paire raide, construction classique, pour attaquer en grands virages, pour un vil prix cela sera parfait.

Non, car certains skis, comme le orb, voire les enforcer 98 mm 2012,13 et 14 par exemple ont aussi une construction classique, permettent d'envoyer, mais savent se montrer plus vifs et moins exigeants car plus progressifs dans le flex. Ceci est aussi à mettre en perspective avec mon poids léger .

Donc à voir si tu veux faire la bagarre....


Pour conclure : 

ce Fury est un bon ski sportif, excellent en grandes courbes sur le dur ou en HP, rapide, sain, mais il est temps de tourner la page car trop pataud.






Pour qui ?

Skieur lourd ou skieurs sportif à tendance 50/50

commentaires

1 commentaire

bkkaset
Statut : Gourou
inscrit le 29/05/09
Stations : 2 avisMatos : 63 avis
Ps : ceci est un test du model 2008 (j'ai cliqué sur 2007 par erreur)
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.