Test Nordica Enforcer 94 2022

1 test Nordica Enforcer 94.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
serrecheskier

Pour une journée variée, un vrai polyvalent

Nordica Enforcer 94
Profil du testeur : 26 ans | 1,78m | 72kg | Expert | Lyon
Taille testée : 179
Acheté : 543€ en ligne
Conditions du test : Jour blanc et grand soleil, neige à canon, neige fraîche trafolée, béton en début de journée avec un bon regel. Sur deux jours complets.

Points forts

Polyvalence ne faisant aucun compromis sur la performance. On se fait plaisir sur tous les terrains.

Points faibles

Pas un ski course, pas un fat, on trouvera des points faibles si on compare avec l’incomparable.

Après la lecture de nombreux articles sur le meilleur polyvalent, des heures d’hésitation a se demander quelle largeur au patin serait la plus adaptée et quelques tests plus ou moins réussis skis aux pieds, le choix s’est porté sur ces enforcer 94 (le top sheet a fini de me convaincre avec ses montagnes orangées). 


Si certains n’attendaient qu’une confirmation pas besoin d’aller en bas de l’article, le coup de cœur est véritable, un ski parfait pour attaquer sur la piste, envoyer dans la trafole et en bord de piste, s’aventurer en hors piste si on a pas 50cm de neige fraîche. Un partenaire idéal pour saigner un domaine de long en large sans jamais rogner sur le plaisir. 

Pour ceux qui souhaiteront un peu plus de détails nous y venons :

-sur piste : la stabilité est vraiment bonne, on est posé sur la carre et les virages moyens à longs sont un bonheur, aucunes vibrations à signaler, le shape fonctionne bien. L’accroche est excellente, le passage de carre à carre plus que correct pour la largeur. On peut skier physique et demander au ski d’être présent. Pas de panique, on pourra aussi « cruiser » et la jouer en glisse coupée, le ski sait ne pas être demandeur et s’adapte au skieur. 

-en bord de piste (20 cm tombés la veille, neige tracée) : le moment du coup de cœur, on découpe les bourrelets de neige, saute d’une bosse à l’autre, c’est le moment de prendre de la vitesse le ski n’attend que ça. A vitesse modérée on pourra réduire un peu les courbes et se prendre pour Perrine Laffont (avec une dose de mauvaise foi), le patin intermédiaire prend tout son sens avec un ski débrouillard qui tournera facilement. 

Les skis n’ont pas été essayés en profonde, mais en toute honnêteté ils seront forcément plus limités qu’une paire de fat. 

En résumé, ils seront parfaits pour ceux qui veulent une paire unique, permettant de rayonner sur tout le domaine skiable (au sens propre comme au figuré). 

Si on compare avec d’autre skis ayant le même programme :

- à situer entre un stance de Salomon et un bonafide de Blizzard, plus à l’aise sur piste que le stance car plus accrocheur et rigide, sera tout de même moins « barre à mine » qu’un bonafide donc un peu moins demandeur physiquement et surtout moins exclusif. 

Pour qui ?

Pour les skieurs bons à experts, qui désirent une paire pour skier 95% de la saison.
9/10
Accessibilité & confort
Aptitudes piste
Aptitudes hors-piste
Aptitudes freestyle

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire