Test Head Monster 98 2018

12 tests Head Monster 98.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
Maxlm

Le couteau suisse pour les journées en stations

Head Monster  98
Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,73m | 70kg | Avancé | Lyon
Taille testée : 177
Acheté : 300€ en ligne
Conditions du test : De l'hiver froid jusqu'au printemps j'ai ski ce ski par toutes les météo ou presque. Je le réserve globalement pour des journées en station avec de petite possibilités hors piste mais sans grosse conditions de neige fraiche.

Points forts

Tenue du ski en courbe, stabilité dans les neiges difficile, les bosses.

Points faibles

Le ski est dur et est assez fatiguant quand on lui rentre un peu dedans. Et si on ne s'y attèle pas un peu le ski peut rapidement vous embarquer.

LE Monster 98 !

Beaucoup en parlent sur ce forum comme un ski très alpin et qui tient la carre malgré sa largeur au patin….

De mon côté je cherchais un ski pour aller manger de la piste, avec une bonne largeur histoire de s'enfuir subtilement sur les côtés de la piste et j’avais un budget limité ! Ça tombe bien, en ligne le ski se trouvait à 300€ environ, fixé ! Un prix ridicule pour un ski neuf, serait-ce un ski ridicule du coup ?

Parce que clairement son look laisse à désirer, un jaune criard, des lettres couleur chrome qui s’abîme assez rapidement l’allure n’est pas de son côté ! Bref voici le colis, pardon l’enclume, livrée. Parce que ça pèse ce bordel la… Malgré un ski en 177, taille nain diront certain, on se fixe bien deux rochers aux pieds !

Bref c’était le moment de le tester. Non je ne l’ai pas utilisé dans 50cm de fraiche, non je n’ai pas skié à 7h un 14 juillet sur le glacier de Tignes. Par contre voici mon retour pour une utilisation sur des journées en station a profiter du ski sur les pistes et tout ce qui peut être fait par gravité !

Imaginez :
La belle journée ensoleillée, il a neigé quelques centimètres hier et aujourd’hui vous serez sur votre station préférée avec des amis de passage pour le week-end. Posé en buvant votre café c’est la grande question : quels skis je prends ?! Les ski de SL pour tailler la piste ? Le lotus pour profiter de la peuf ?

En réalité vous ne vous posez pas la question, vous avez le M98 dans le coffre !

Sur la piste :

Mais quel plaisir ! Ça accroche, ça accélère, ça tourne !

Pour parler un peu plus technique le ski est dans l’ensemble très rigide, peut-être un peu trop ce qui peut le rendre casse pattes. Par contre cela lui confère une bonne rigidité en torsion ce qui en fait un scalpel pour découper la piste ! Le talon rigide offre de très bonne relances ce qui permet de conserver une bonne vitesse en sortie de virage voir de relancer tel un SL. Le ski est également raide dans la longueur. A bonne vitesse il est aisé de le mettre sur la carre mais lui imposer des virages serrés vous demandera de bons appuis, de bon gros appuis ! Oui ce ski va plus facilement tout droit et est hyper stable, mais c’est lui rentrer qui le rend vivant ! Sur piste a vitesse modéré le ski reste très facile à tourner et même dans des champs de bosses je me régale. Par contre il ne pardonnera pas une position un peu en arrière et finira d’achever votre physique rapidement.

Dans le défoncé il fait un boulot magistral pour tout passer et garder une sacré stabilité. Ceux qui le ski en 194 doivent bosser à la SNCF car c’est un TGV posé sur des rails, le confort en moins. La rigidité certaine ne permettra pas de filtrer toutes ces aspérités !

La seule chose qui permettra à vos amis de vous rattraper c’est les temps de pause que vous vous accorderez discrètement en bas des télésièges faisant mine de les attendre… On prend une bière ? Vous êtes à la traine vous êtes peut être un peu fatigué ?

Près des pistes, mais par gravité

(Il ce susurre que les hérétiques montent ce ski avec des low-tech)

Le skis malgré son aptitude à la piste reste large et c’est bon pour skier un peu de neige non damée. Je ne dis pas de la pow volontairement car même si le ski a une bonne portance ce n’est pas le plus adapté.

Dans ces conditions le ski permettra de bon appuis et permettra de profiter d’un certain pop pour tourner. Son talon le rend directif et je me suis parfois fait surprendre. Dans la neige de printemps je me suis même retrouvé dans la situation d’un Skipasseur dont le test se résume à : Ce ski n’est fait que pour aller tout droit. Je dirais que les conditions n’étais pas faites pour ce ski et mon niveau technique, j’ai regardé la piste m'y suis dirigé et j’ai retrouvé ce ski qui me plait tant !

Ce ski est un couteau suisse, un 4x4 qui peut passer partout mais qui demande quand même un certain niveau et un certain physique, c’est certain. Il aime la vitesse et peut finir par être fatiguant si on ne le laisse pas un peu vivre. A éviter en période scolaire si vous ne voulez pas vous faire peur.

J’adorerais tester le M88, avec un rayon plus court qui doit être encore plus adapté à mon programme.

C’est un ski qui vit sous le pieds, qui a son comportement ce qui vous met la banane ! Désormais je ne pars jamais sans les enclumes dans le coffre pour une journée en station !

Pour qui ?

De bon skieurs habitués aux skis assez large en général ou pour de gros gabarits. Moi je l'utilise presque tout le temps. Mon niveau est bon mais je n'ai jamais été en ski club ou ce genre de chose. Selon moi il reste accessible malgré tout pour des personnes avec un niveau de ski correct et une bonne condition physique.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.