Test Head Monster 98 2017

12 tests Head Monster 98.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
aegir_98

Le fameux scrapper 0.5, aussi appelé le bulldozer, super filtre, du défoncé

Head Monster 98
Avis sélectionné
Profil du testeur : 45 ans | 1,68m | 75kg | Avancé
Taille testée : 177
Acheté : 243€ en ligne
Conditions du test : Testé une quarantaine de journée sur toute la saison 2018/2019 en tout condition de glisse: Carrelage Damé Bosses Traffole plus ou moins défoncée Poudre (30-50 sur les dernières chutes de mai à Val Tho) Cailloux

Points forts

Puissance rigueur et filtrage.

Points faibles

Déjeauge en poudreuse

Je prends enfin le temps de poster mon premier test ski, viendra rapidement celui d'un fischer WATEA 94 2012 qui a précédé le Monster. 

En deux mots : c'est un bulldozer, un filtre et une solidité hallucinante, bien meilleur que le Watea dans des conditions de neige difficile. Bien moins en grosse poudre où il a tendance à plonger.


Montage : 

En PX12 assortis sur la marque de montage

Sur le skieur

Quelques commentaires sur le skieur.Je ne suis pas un gros consommateur de skis. Et je ne suis pas gros (un peu enveloppé à la limite)

Je change de skis quand ils sont morts et comme je suis plutôt maniaque, en général c'est plusieurs années (parfois après mort violente sur un rocher mais c'est rare). J'ai gardé par exemple les Watea 8 saisons avant de vraiment accepté qu'ils étaient lessivés.

Je skie depuis l'âge de 6 ans et en général une quarantaine de journées par an, plutôt en dehors des pistes mais j'aime me faire masser les cuisses dans des bosses.

Je ne suis pas une brute technique et n'ai jamais fait de piquet.

Pourquoi les Monster 98 ?

Un moment déjà que je cherchais les dignes remplaçant de mes fidels Watea qui avaient fait leur temps, j'avais repéré ces Monsters (et quelques autres, Ranger 98ti entre autre) de part leur réputation ici chez les barbus et pour les avoir tatés en magasin. Pas testé sur la neige avant l'achat, disons donc un peu victime de la mode et du Gourou qui traîne sur les forums skipass.

Une grosse offre promotionnel l'automne dernier a été le déclencheur (moins de 250€ la paire fixée livrée)

En main ?

Une fois reçu j'ai pu longuement les toucher et les regarder avant de les poser sur la neige (voir la seconde photo).

Donc en main, c'est solide, très solide. 

Le flex est ... sérieux, très sérieux et réparti sur toute la longueur du ski. Pour être franc ça fait même un tout petit peur.

La qualité de fabrication (autrichienne, bois + titanal) de la réputation de ce ski est bien là. C'est massif, lourd, très bien fini et et la déco austère rajoute au ski un caractère très germanique !

Et sur la neige alors ?

Bah ça glisse. Vite. Très vite, trop vite si on se laisse griser.

La prise en main dans la taille que j'ai (177 = 8 de plus que moi) est très facile, on peut skier à basse vitesse et tranquille dans une journée calme, et dès qu'on le pousse la bête est là.

Le ski est un filtre dans le détruit et une lame de cuther pour tailler des courbes, c'est impressionnant pour un ski de cette largeur. Je ne suis pas un carveur fou, mais je n'ai jamais ressenti cela sur mes skis précédents qui pourtant se mettaient pas mal sur les carres. La rigidité de la spatule offre une entrée en courbe précise, et on peut largement appuyer sur les languettes ça pousse toujours plus vite.

Comme par ailleurs, le ski gomme pratiquement tout, on se retrouve très vite à des vitesses déraisonnables.

Dans la trafolle il est chez lui, la spatule (dont elle n'a de rocker que le nom), défonce tout.

Dans la poudre par contre, il est dessous, je pense que cela est dû au skieur, et au flex très rigide sur toute la longueur et l'absence de rocker ou presque (cf ci-dessus).

Et sur les cailloux ?

La conséquence des vitesses que l'on peut atteindre avec le Monstre est sur la photo 3.

La bonne nouvelle c'est que la Österreichische Qualität est présente partout, donc on peut largement skier sur des gros requins sans abîmer ses skis.

Comme je l'ai dit ailleurs sur le site, j'y ai laissé mes deux guiboles mais les skis, sont nickels. Pourtant j'ai vraiment cru que j'avais tout pété le matériel.

Notes

Suis embêté avec les notes proposées.

Accessibilité et confort => il faut quand même savoir skier pour les exploiter, par contre avec un peu de technique le confort dans le détruit est impressionnant.

Aptitude piste => ce n'est pas un GS, mais sa faculté à filtrer le relief et à se mettre sur les carres en font un très bon jouet pour la piste. C'est mon ski de tous les jours.

Aptitudes hors pistes => 5 en traffolle, 4 en neige dure et terrain HP, plutôt 2 en poudre où il y a beaucoup beaucoup mieux

Aptitudes freestyle => je n'en fais pas ! Donc je sais pas.

Pour qui ?

Un skieur exigeant et ayant déjà un bon bagage technique pour exploiter le monstre qui a tendance à pousser aux excès de vitesse même s'il sait étonnamment rester sage si on le tient en laisse.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.