Test Fischer Ranger 90 Ti 2019

7 tests Fischer Ranger 90 Ti.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,1/10
Kienrike

Polyvalent, accessible et léger

Fischer Ranger 90 Ti
Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,75m | 77kg | Avancé
Taille testée : 168
Acheté : 380€ en magasin
Conditions du test : Toutes neiges (sauf de la grosse poudreuse) toutes conditions durée du test : 5 mois

Points forts

Légèreté pour un all-mountain
Polyvalence
Sentiment de sécurité
Design

Points faibles

Top sheet un peu fragile
Rocker un peu trop prononcé, donne l'impression d'un ski plus court

Bonjour à toutes et à tous,

Il y a 2 ans, après moultes saisons de snowboard uniquement, j'ai rechaussé les skis par solidarité pour une cousine débutante que j'allais accompagner sur une belle verte peu pentue ! Je me suis assez vite remémoré les bases (anciennes) de ski et redécouvert des sensations plutôt sympa : le matériel a tellement évolué, je crois que la dernière fois que j'ai skié ça devait être en 1999 !

Après avoir passé la fin de la saison avec une paire de Blizzard Brahma de loc, je me suis vite dit que j'allais me prendre mon matos et même me laisser le choix de faire une peu de rando fitness de temps à autre car je vis en station. J'ai donc cherché un ski polyvalent (All-mountain), plutôt léger et accessible car mon niveau n'était pas très technique.

Selon mes critères, je me suis orienté vers les Fischer Ranger 90 TI en 172

Sur le papier, nous avons a faire à un ski léger, polyvalent bourré de petites technologies telles que son shape "rocker spatule-cambre-léger rocker talon", un noyau Airtech bien léger, du renfort titane pour la rigidité et du carbone en spatule pour améliorer la conduite.

Monté avec une paire de Marker F12 EPF, j'ai découvert un très bon ski de piste :

- qui tourne facilement, on peut très bien se laisser guider en mode balade/cruizing

- qui se laisse volontier appuyer dessus pour tailler de grandes courbes et carver

- qui se manie avec aisance et rapidité quand le parcours devient un peu plus technique

Il passe sur tout types de neige : de la piste billard fraichement damée lors de rando matinales, à la trafolle de fin de saison, en passant par la fraîche moyennement profonde, il est capable de tout encaisser.

C'est un ski qui me procure aujourd'hui de très bonnes sensations, qui me rassure dans des passages un peu technique et qui m'a accompagné durant toute ma saison d'hiver dernière : rando matinale fitness, ski cruising avec madame, ski poussé avec les copains, sortie rando en refuge ; je ne l'ai juste pas testé dans des grandes conditions de poudreuse, mon niveau n'étant pas assez technique, et je sors généralement la planche pour les grosses sessions freeride. Je pense qu'il me laisse encore une belle marge de progression avant de m'en lasser (ou d'arriver à sa limite), et jusqu'à présent il laisse un bon sentiment de sécurité.

Et si nous devions parler du look, la version 2019 est très jolie avec ce gris anthracite et les touches contrastées de jaune fluo. Le top sheet prend malheureusement facilement les traces lors des files d'attente mais la semelle est pas mal résistante, j'ai déjà pris quelques petits cailloux sans que ça marque !


Les + : Léger, polyvalent, accessible

Les - : le rocker est plutôt exagéré ce qui donne l'impression de skier un ski plus court, top sheet fragile


Pour conclure, si tu as un niveau moyen et que tu cherches à progresser tout en passant partout, c'est une belle option.


Cet hiver, je vire mes F12 pour mettre des low tech dessus !

Pour qui ?

Niveau moyen qui cherche à progresser et qui pourra garder ces skis pendant plusieurs saisons
8/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.