Test Fischer Ranger 108 Ti 2018

7 tests Fischer Ranger 108 Ti.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Fischer Ranger 108 Ti
quent.bch

Légèreté, puissance et polyvalence

Avis sélectionné
Profil du testeur : 19 ans | 1,83m | 65kg | Expert
Taille testée : 188
Acheté : 700€ en ligne
Conditions du test : Toutes

Contexte : bon j’ai déjà mis un test, (que j'arrive pas à l'éditer ni le supprimer si un modo peur m'aider, je post sur les 2018 mais le modèle est un 2017), sur ses Fischer Ranger 108 ti car je pense pouvoir développer beaucoup plus qu’à l’époque. Pour info cela fait + de 2 saisons que je l’utilise en paire de tous les jours. Les skis sont en 188 montés avec des fixation Tyrolia Aadrenaline 13.

• Condition du test : Ski testé dans toutes les conditions, station, freeride et rando.

• INFOS TECHNIQUES :

140-108-130

- Carbon Nose Tip&Tail : Spatules ultrafines dotées d’une couche de carbone qui améliore la maniabilité tout en accroissant la stabilité.

- Air Tec Ti : Le noyau bois Air Tec a été minutieusement fraisé en désaxé, ce qui a permis de l’alléger de 25 % tout en conservant ses excellentes propriétés de glisse : le flex comme la torsion restent inchangés. Il est ici renforcé par du Titanal extrêmement robuste.

- Aeroshape : Construction spéciale particulièrement légère pour une stabilité extrême en torsion.

- Freeski Rocker : La réduction de la longueur de contact ski/neige facilite le déclenchement du virage et permet de skier à l’économie.

Il faut savoir que sur la version on a 110mm au patin et surement de l’embonpoint au niveau des extrémités.

Sur le terrain :


Style et prise en main : 

Pour le design je le trouve très très réussi, en effet le mélange de couleur marche bien, la série graphie est coloré et fun. La spatule carbon ressort super bien avec l’ensemble.

Le ski plus la fixation pèse autour des 5kg et le ski seul fait 2300g. Ce qui fait un ski assez lourd avec une fix à plaque mais avec les nouvelles fixations type Tecton, Kingpin,… on obtiendrai un ski freeride sérieux mais léger sous le pied.

En main on sent la répartition des masses : les extrémités allégés avec des rockers et au patin la plaque titanal. On observe à l’œil que la spatule est très fine, j’avais peur au niveau de la résistance mais…. Voir dans -> « Usure et résistance dans le temps »

En trafolle : 

Voilà le point où je trouve le ski le moins performant. Bon avec 110 au patin pour 188, on passe très bien. La spatule travail bien et amorti les paquets de neige. On peut skier à toutes vitesse dans la trafolle mais le ski n’est pas un pur bulldozer. En effet dès que la trafolle se raffermi ou que l’on veut vraiment skier fort, la légèreté en sature se ressent et on perd en précision comme en vitesse. En contrepartie, on retrouve dans toutes les situations du confort et de la facilité en courbe. Après c’est juste un petit bémol pour parfaire le ski. Si on noterai sur 10, le ranger aurai 8/10 le 10/10 serai un ski qui broncherai pas et serai un ski de derby.

En poudre : 

Avec 110 sous le pied y a pas à dire c’est le pied. On profite d’une spatule rigide avec un long rocker qui nécessite un minimum de vitesse pour déjauger mais avec le speed nécessaire on se retrouve très vite sur la neige et la rigidité du ski permet de prendre très rapidement de la vitesse même en neige profond.

Le centrage des fix est situé plutôt au centre du ski donc en grosse poudre on doit quand même se concentrer sur l’équilibration avant/arrière pour ne pas se mettre un tête pied.

Cette position des fix permet aussi bien de skier en appui languette mais aussi en dérive ce qui permet de varier les virages selon les configurations mais aussi s’adapté au style du skieur.

Il est possible de poser quelques tricks simples mais le ski manque un poil de pop pour se prendre pour un FBC.

A haute vitesse le ski se comporte bien mais il faut bien anticipé les changements de neiges car le ski ne supporte pas très bien la haute vitesse en dehors des neiges molles/lisses.

Sur piste : 

Pour ma part je l’utilise quasiment tous les jours comme dis plus haut.

Avec sa rigidité sous le pied et son talon plat le ski se comporte bien sur piste, dans la mesure de 110 au patin.

Grace au rocker on retrouve un bon effet spatule pour s’inscrire dans la courbe, une fois lancé le ski déroule dans toute sa longueur et le talon qui est bien présent permet un petit renvoi sympa qui rend le ski très fun en neige de printemps et neige souple.

Avec 25m de rayon le ski préférera les grandes courbes (ça tombe bien moi aussi) mais ne rechignera pas à raccourcir le rayon si les cuisses sont d’attaquent.

Après les jours où c’est bleu glace changer de ski mais bon vous savez bien pourquoi, je ne vais pas développé ce point.

Mais pour ma part je trouve se ski extrêmement polyvalent et assez performant pour ma pratique.

En rando :

Pour le coté montée de se ski, je ne vais pas vous mentir à partir de 1000m ça commence à piquer les mollets. Mais pour des randos d’approches ou courtes randos, ça fais le taff. Le ski fait près de 1m90 donc autant dire que les conversions dans le raide sont pas les plus aisés. Mais pour une face vierge on ne se plaindra pas.

Prix : 

Le prix public est de 550€ mais se trouve pour 450€ sur internet. Personnellement je l’ai acheté pour 700€ avec fix et peaux.

Usures et résistance dans le temps : 

Pour rappel le ski à 2 grosses saisons et ne montre pas de signes de fragilité au niveau de la construction.

Par contre la semelle est assez tendre et le moindre petit caillou fait un trou assez profond contrairement au ski avec des semelles Ptex 3000 ou 4000.

La série graphie elle prend vite chère avec les coûts de carres, le vernis se décolle par bande au niveau des accro mais ça ne touche pas la couleur ni le graphique du ski.

Pour ce qui est de la spatule, j’avais peur de sa résistance au vue de sa finesse mais il n’en est rien, appart le topsheet un peu abîmé la spatule a très bien résisté et poura résisté encore longtemps. Bravo Fischer du bon boulot coté finesse/résistance. 

Résumé/Conclusion car c’est toujours aussi chiant de tout lire : 

Le Ranger 108 Ti est un bon ski de freeride polyvalent à la fois léger et performant. Le talon plat et la plaque TI le rendent puissant sous le pied mais il sera assez facile techniquement et se montrera très instinctif.. Il passera partout toute la saison avec une préférence pour la poudre et les neiges souples. Pour parfaire le ski on pourrai rajouter un peu de rigidité sur tout le ski et rajouté de la matières au extrémités quitte à perdre un peu de légèreté.

J’aimerai bien essai le nouveau Ranger 115 Xti annoncé comme plus rigide et performants. Malgré tout je trouve que le 108 est très bon ski pour ma pratique. Je pense partir par la suite sur un H112 ou un Dictator 4.0 pour goûter aux skis vraiment pur performance.

Pour qui ?

Tous ceux qui passe la plupart du temps en hors piste mais qui cherche un ski pour toute la saison Un ski avec un coté fun mais qui peu aussi se montré sérieux
9/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Points forts

Légèreté, Fun, Style et Polyvalence

Points faibles

Légèreté ?

Acheter skis Fischer

Les magasins ci-dessous ont des skis Fischer en stock. En cliquant sur "voir l'offre" vous allez être redirigés sur le site du magasin

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire