Test Fischer Ranger 102 2023

3 tests Fischer Ranger 102.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
bkkaset

Fischer, Alpine Ranger.

Fischer Ranger 102
Avis sélectionné
Profil du testeur : 38 ans | 1,85m | 72kg | Avancé
Taille testée : 190
Acheté : 699€ en magasin
Conditions du test : De la poudre légère, de la bonne neige douce, de la neige très dure, de la soupe de printemps trop tôt venu..
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Ski Fischer Ranger 102

Points forts

Accessible
Facile à prendre en main
Vif
Accroche
Polyvalence

Points faibles

Pas le plus puissant sur la spatule ou en accroche sur la glace.

Ce Fischer Ranger 102 ,ici testé en 190 cm ,est pour moi une réussite totale. C’est la synthèse parfaite du ski dit « moderne » sans tomber dans certains travers d’un montage parfois trop centré. Vif, léger, accrocheur, polyvalent, bien conçu et bien équilibré, il met en confiance et permet de se concentrer sur une seul chose : la descente devant les spatules.
Seul les plus bourrins et puissants -oserais-je dire lourds-  d’entre vous lui trouveront peut être un manque de puissance . Mais ce ski est tellement fun, confortable et relativement performant que je lui pardonne bien.


Je mets les skis où je veux Little John, et c’est souvent dans la gueule.

Testeur : skieur régulier, n’atteint pas le niveau Chuck Norris , 1.85 m, 72 kg


Fischer ranger 102 190 cm : beaux rockers, petites plaques métal, grande classe


J’ai reçu cette paire de ski dans la finition « bleu nuit » semelles noires. Ils existent aussi en bleu turquoise semelles et topsheets. La finition bleue nuit est en fait légèrement violette. La finition est mat, c’est très joli et classe mais ça marque assez vite. J’aime beaucoup le rendu des skis même si le design est assez basique.

En 190, le ski donne les côtes suivantes  129 mm 104 mm 139 mm pour un rayon de 20 m et un poids de 2200g/ski.

On est donc sur un ski relativement léger et ça se sent en main. Le renfort métal est présent juste sous la fixation et est usiné ( cf photo) .

Le flex est plutôt « tendu ». On sent qu’il y a de la vie. Grâce à ma norme petits bras voici comment je pourrais le qualifier:

Spatule : 3,5/5

Patin : 5/5

Talon : 4/5

Au niveau du shape on a deux rockers assez marqués, et un cambre assez plat. C’est assez commun aux skis aux shapes « modernes » aka exit les talons plats. On est plus dans la veine d’un enforcer 104 (mais avec moins de cambre et plus léger) que d’un sender ti.


Neige fraîche HP : pourquoi vouloir plus large?


Finalement? Hein pourquoi? J’ai sorti ce ranger 102 (qui est à 104) dans les rares jours de (très bonnes) poudre de la saison et franchement dans cette longueur c’est que du bonheur. La spatule un peu souple pose le ski sur la neige plus vite que ne le ferai Chuck Norris. Et après le shape fait le boulot pour rendre le ski très maniable et joueur. Je l’ai skié dans deux stations : Val Cenis sur des faces un peu plus ouvertes, et sourtout dans un lieu dont je tairai le nom mais on on est vite, trop vite dans les arbres (non ce n’est pas les Vosges). Et j’ai vraiment kiffé ce côté jouet, ludique. La légèreté joue sûrement aussi dans cette sensation. Alors oui c’est pas un 118, mais ça fait largement le taf pour se faire plaisir. 

En fait c’est un ski qui se comprend de suite, totalement adapté à mon poids. 

Un ski qui parait plus large qu’il n’est

Pour comparer dans ce domaine : un enforcer 104 191 (avec un shape dans la même veine) sera plus rigide, donc un peu moins maniable mais plus capable pour ceux qui veulent charger un peu plus.

Un sender ti 106 187 sera  beaucoup moins fun, sort moins bien et demande à être skié plus centré. Mais il est plus solide sous le pied.

Quand c’est tracé, c’est plus léger.


Eh oui, là un peu moins de répondant. Mais la spatule assez souple bosse bien, juste la légèreté du ski met moins en confiance. Alors c’est totalement capable comme ski, mais un skieur ultra puissant souhaitant défoncer la trafolle se dira peut être que cela manque de « force » sous le pied. Pour mon gabarit et mon type de ski je trouve le ski bien suffisant dans ce domaine.

 Ce que l’on gagne en rebond et légèreté vaut bien de perdre un peu dans ce domaine.

Pour comparer : le nordica et le sender seront sûrement plus performants en trafolle, mais aussi plus exigeant physiquement notamment le sender qui est trop centré.

Sur piste : l’essayer c’est l’adopter.


C’est là où m’a le plus surpris ce ski (étrangement) : sur pistes . Avec sa largeur, sa légèreté et son shape je n’attendais pas grand chose dans ce domaine . Et bien j’avais tort! Ce truc carve ! Il est super facile à mettre sur la carre, le placement du skieur est assez classique  ( petit hp : pour une fois je me dis que la marque de précommande est très bien placée - coucou sender ti) même si l’accroche est vraiment sous le pied, là où se trouve le renfort métal.

Sur le rayon du ski, le ski permet de prendre de l’angle. Il est vraiment vif avec du rebond. C’est vraiment bluffant tellement c’est facile. C’est un ski avec lequelle j’ai l’impression de mieux skier!

Après la légèreté fera que l’on aura moins d’accroche sur la glace ou le très dur. La spatule peut vibrer un peu mais franchement va falloir vraiment monter dans les tours pour y trouver la limite. Je ne trouve pas le ski floue dans sa conduite, je dirais juste que c’est pas forcément fait pour tailler des droites, mais bien tailler des courbes.

C’est fait pour tailler des courbes, moins des droites

Pour comparer : on retrouve l’accroche sous le pied comme un e104, mais avec je trouve un côté plus vivant et plus fun. Le sender est lui plus directif, permettra d’aller plus vite et plus droit mais encore une fois on aura moins de vivacité.

Pour conclure : un vrai alpine Ranger.


Je trouve que ce ski est une réussite. Facile, fun, mais quand même performant. Il est même polyvalent pistes hp et avec sa légèreté un montage avec des low techs solides peut être une option. 
Paraissant plus large qu’il l’est en hp et plus fin qu’il ne l’est sur pistes, c’est un ski totalement pensé pour nos situations alpines. 
Après pour les plus puissants prenez en compte que sa légèreté peut le desservir dans le tracé ou le gelé.


Pour comparer : j’ai revendu le nordica, qui a le même shape que le Fischer mais que je trouve moins fun et vif. Le sender reste car c’est une philosophie différente, un peu plus directe et une construction plus lourde.


Ma prochaine envie : tester le ranger 108….

Pour qui ?

Paire ski free ride / station Paire à monter en rando pour des approches depuis les remontées
9/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

Commentaires

2 Commentaires

letapir1997 Dis donc, bien joué d'avoir réussi à faire une photo comme la première avec les conditions d'enneigement que l'on a cette saison haha
bkkaset En décembre et en haute Maurienne en plus ;-)! #tristessequandmeme
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire