Test Ortovox Haute Route 30 S 2020

1 test Ortovox Haute Route 30 S.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Liv.frs

Parfait (pour le ski)

Avis sélectionné
Profil du testeur : 21 ans | 1,72m | 60kg | Expert
Conditions du test : 3 saisons toutes conditions

Points forts

Qualité
Durabilité

Points faibles

Manque de polyvalence
Le poids

• Contexte


On m’a offert se sac il y a 3-4 ans lors que je faisais mes premières sorties ski hors-piste avec le lycée. Merci le père noël.

Depuis il est mon seul sac que j’utilise au ski et en ski de rando.

Attention au spoiler : il n’a pas bougé toujours niquel !

• Caractéristiques du produit

Spécifications :

- Sangle poitrine avec sifflet d'alarme

- Compartiments intégrés

- Fixation du snowboard et des raquettes

- Zips étanches

- Compartiment séparé pour l'équipement ce sécurité

- Filet casque

- Sangles porte-matériel

- Poche sur la sangle ventrale

- Rangement pour la carte

- A-Skifix

- D-Skifix

- Portage de la corde

- Système dorsal O-Flex-Frame

- Compatible système d‘hydratation

- Accès au compartiment principal : Dos

- SOS emergency information

- Fixations piolets et bâtons

Matériaux : Nylon 210D Cordura® + Nylon 420D Manstar

Taille : dos de 36 à 44 cm (hanche - 7ème vertèbre)

(Site Snowleader)

• Prise en main

Au premier abord le sac est plutôt lourd,….ooutch oui effectivement c’est pas léger.

«J’ai pas commandé la version airbag ? »

J’aime beaucoup la couleur bleue foncée avec surpiqure et fermetures éclairs roses. Oui j’adore le rose.

Par contre la qualité et la finition sont irréprochables. Le textile du sac est super beau et agréable au toucher, de plus il a l’air vraiment solide. Le prix du surpoids ?

Les fermetures éclaires sont toutes étanches, je regrette juste qu’il n’y en ai qu’une à chaque fois.

Il y a une multitude de poches différentes pour bien différencier le type d’affaire. Gros point positif c’est le compartiment pour le matos de secours (pelle et sonde).

Le compartiment le plus volumineux se trouve dans le dos et n’est accessible que par le zip dorsal.

En parlant de dorsale, elle est super rigide mais assez rembourrée pour être confortable.

Plus besoin de dorsale

• Sur le terrain

Comme dis plus haut, j’ai pu tester ce sac sur une longue durée et sous tous les aspects.

En ski freeride il excelle, les différents compartiments sont bien pensés :

- une petite poche pour les affaires personnelles (clef, porte feuilles,…)

- une sur le dessus pour le masques, les barres, compotes,…

- la poche spécifique pour le matos de secours, histoire d’être efficace le jour où on en a besoin.

- une petite sur la ventrale pour la crème solaire

- la dernière la principale dans le dos, pour le reste, crampons, veste, goretex,….pas la plus pratique car accessible uniquement par le panneau dorsal.

Une fois sur le dos on ne le sent pas trop, l’ergonomie est bonne mais demande un peu de temps pour trouver le bon réglage. Dès lors il sera super confortable même bien chargé.

Le poids est bien calé sur les hanches et on peut facilement le garder une journée entière sans avoir les épaules en « vrac » le soir venu.

Testé quelques fois sous grosses neiges et la pluie il ne prend pas l’eau ce qui est un bon point. Mon masque était quand même un peu humide.

En ski de randonnée c’est là que ça se complique un peu.

Avec les peaux, les crampons, une ou deux vestes, le saucisson, la quille de blanc,….on manque un peu de place.

Il faudra alors jouer à tetris pour pouvoir tout caser. Fait-il vraiment 30 litres ?

Je n’ai pas testé les attaches snowboards et raquette mais je peux dire que ceux pour les skis sont simples et efficaces. La hauteur est bonne pour ne pas avoir les skis qui tapent dans les jambes en montée.

Il y a aussi un porte piolet et corde assez pratique, le matos ne bouge pas même en descendant fort.

• Point négatif

Et oui il y en a et pour moi ça peut être un frein à l’achat.

Pour un sac à 180e il faut savoir qu’il est destiné au ski et au ski de randonnée. Il n’est pas polyvalent du tout. Du fait de son poids et de sa construction.

Le tissu super résistant tiendra le choc en frottant les rochers mais se sera son seul atout. Il ne convient pas ou peu à l’alpinisme ou à la randonnée.

Et le deuxième point, c’est que la poche principale n’est accessible que par le panneau dorsal et ça complique les choses lors qu’on veut récupérer du matos, en pente raide notamment. On est obligé d’ouvrir la poche en grand au risque de voir une gourde ou une paire de crampons sortir par inadvertance.

• Conclusion

Pour conclure, le HAUTE ROUTE 30S est un super sac de ski, parfait pour le ski alpin et freeride. Bon aussi en ski de rando. Mais limité en ski alpinisme, pente raide et raid à ski du fait de son poids et sa construction.

Super confortable et très bien pensé.

Grosse mention pour la durabilité du produit après 3 saisons il est comme neuf.

Par contre ce n’ai pas un sac que vous utiliserez toute l’année. A méditez lors de l’achat.

Il me suivra encore longtemps. Mais je réfléchie à le changer pour un airbag.

Pour qui ?

Skieuses
8/10
Solidité
Manipulations/accroches
Confort/Maintien
Modularité
Qualité/pertinence des accessoires
Finition
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire