Test Scott Scott Patrol E1 30 2022

6 tests Scott Scott Patrol E1 30.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,8/10
Père_Lustucru

La technologie de l'électrique au service du ski freerando

Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,79m | 78kg | Expert
Acheté : 990€ en magasin
Conditions du test : Tout temps, toute météo

Points forts

Sa grande capacité avec un poids abordable
Confort de portage

Points faibles

La disposition du matériel de sécurité pelle sonde qui bouffe de la place

   Salut à tous, me voilà aujourd'hui pour vous présenter le sac airbag à système de déclenchement électrique Scott Patrol E1 40 Kit Black/Burnt Orange. Je tien déjà à m'excuser pour l'erreur de litrage dans la sélection du produit mais il est impossible de cocher 40 au lieu de 30 sur ce modèle là (message à Skipass).

    J'ai eu la chance de faire l'acquisition de ce sac début de la saison 2021/2023. Après avoir skié plusieurs années avec un sac ORTOVOX ascent 28 à déclenchement mécanique par gaz, le changement allait être radical. Premièrement à cause du poid, mais aussi par rapport au gain de place passant de seulement 28 litre à près de 40 L chez Scott.

    Un super compagnon de sortie qui a su se révéler fidèle durant toute la saison par toute condition et dans toute les situations.

Présentation Testeur 

     Je pratique le ski de randonnée depuis maintenant bientôt 10 ans, et durant tout ce temps ma pratique s'est diversifiée et dirigée en partie vers le ski de pente raide et les grandes courbes. Je sort environ 2 fois par semaine sur les skis avec pour habitude de ne pas faire de bord de piste. Ma passion c'est d'allé toujours chercher les pentes les plus excentrées. Quand on a ce genre d'habitude on peu clairement dire que l'on prend des risques, le but étant de toujours les minimiser. C'est ce que j'essaye de faire grâce à mes nombreuses années d'expérience, néanmoins le risque zéro n'existe pas. Comme il m'arrive aussi de sortir seul parfois il me fallait maximiser mes chances et l'achat d'un sac airbag me semblais indispensable.

    Comme mon petit Ascent 28 Ortovox commençait à ne plus très bien survivre aux nombreuses expériences passées ensemble il m'a fallu entrevoir de m'en séparer. J'ai alors choisi de m'équiper d'un sac avec un plus gros volume de contenance 40L et un système à déclenchement électrique pour m'assurer davantage de sécurité et faire des économies de recharge.

    Mon choix s'est porté alors vers le sac Scott Patrol 41, car c'est à ce moment là ce qui se faisait de mieux en système de déclenchement électrique, ainsi qu'en capacité de rangement. 

Rappel des Caractéristiques :

    C'est le sac à dos airbag, le plus volumineux de la gamme Patrol E1. Il est muni de deux systèmes pour fixer les skis, il bénéficie de fixations pour le snowboard et un filet pour le casque. Le Patrol E1 40 Kit dispose également d'un compartiment séparé pour l'équipement de sécurité ( DVA - Pelle - sonde ). Vous trouverez également des sangles portes matériels et des sangles pour le piolet et les bâtons.

    Il possède un sytème d'Airbag anti avalanche entièrement électrique. Sa technologie supercondensateur et son design travaillé en font l'un des systèmes d'airbag électrique les plus légers disponibles sur le marché (2830 gr pour le sac total avec airbag) sans compter les nouvelles génération qui doivent débarquer cette saison sur le marché. La poignée de déclanchement est ajustable en hauteur et adaptée aux gants et mouffles.

   Avec son gonflage rapide et puissant, l'airbag du Patrol E1 de Scott atteind pas moins de 150L en 3 secondes cela assure une grande protections, le plus rapidement possible.

Test complet 

   Au déballage le sac est imposant, le poids me surprend un peu. Je n'avais pas l'habitude avec mon ancien Ascent 28 qui lui pour le coup était très léger. Mais il faut bien tout remettre dans son contexte, on parle là d'un sac à déclenchement électrique bien plus complexe et plus lourd du fait de la présence du système éclectique. De plus je passe là sur un litrage 40 L avec plus de rangement et donc plus de poids également.

Le sac paraît tout de suite très complet, si l'on regarde la complexité de sa construction:

- 2 grandes poches :

->1    Une très grande poche pour ranger le gros de l'équipement avec une poche secondaire pour ranger pelle sonde. Malheureusement, une fois l'équipement de sécurité placé il est difficile de rajouter beaucoup de choses malgré le volume. Le creux de la pelle volant beaucoup de place au reste. La présence du système électrique protégé par une coque semi-rigide prend beaucoup de place sur le reste. C'est le plus gros point négatif de ce sac.

    Néanmoins on conserve quand même avec ces 40L la capacité nécessaire pour emmener un duvet, une doudoune et une paire de crampons et un peu de nourriture avec de l'eau, pour ne pas se limiter dans les opportunités qui se présenteront sur une sortie de plusieurs jours.

->2    Une poche frontale très volumineuse également, mais vite comblée par la rigidité de la pelle sonde se trouvant juste derrière. La présence de deux autres petites poches secondaires à l'intérieur permet de bien compartimenter tout le matériel (trousse de secours, visière secondaire, gant). De plus sur une des poches sont noté quelque rappel des règles de sécurité : - passage du message d'alerte - installation d'une victime en PLS - Message d'alerte à l'hélicoptère - Numéros de secours 

->3     petite poche sur l'attache ventrale qui permet de ranger des barres de céréales ou les petits déchets que l'on trouve dans la nature. 

- Le système électrique 

    Comme expliqué précédemment le système électrique et le coussin gonflant sont tous deux situés au niveau de la plus grande poche centrale. Le moteur et la batterie étant situé eux en contre bas de la poche dans un compartiment semi-rigide. Celui-ci est un peu encombrant, mais sa position est facilement accessible pour la recharge sans faire tomber tout ce qu'on a mis dans le sac si on a oublier de le faire recharger avant de partir au dernier moment.

     Le port USB est intéressant car il peu être brancher au dernier moment à la prise de la voiture pour une charge de dernière minute le temps d'accéder au parking de départ. Des températures basses n'affectent ni la performance, ni la charge du supercondensateur. Le gonflage est super puissant et le volume du coussin est vraiment énorme gonfler en seulement quelques seconde. Vous aurez tout le temps d'en faire l'expérience sans rien payer en échange (plus de recharge de gaz). Le coussin se replie très facilement après avoir déclencher le petit bouton pour le dégonfler. 

    Le système complet ne pesant que 1280G il fait parti des plus léger du marcher.

     Les 2 piles AA sont également un bon moyen de venir en supplément renforcer la sécurité au cas ou qu'on est pas le moyen de faire charger le compresseur. Néanmoins je pense que ce n'est pas une bonne option de se reposer la dessus pour éviter le risque que les piles se déchargent à la longue et qu'on oublie de les changer.

- La qualité du textile

Construction : H/T 420D Nylon Uni W/R, 1 500 MM, H/T 210D Nylon Double R/S W/R, 1 000 MM.

     Cette matière que la marque utilise est très fiable et permet une grande résistance aux éléments, au temps et surtout au accrochages. En une saison complète d'utilisation le sac est rester parfaitement parfait même après des passage fréquent dans les arbre, à frotter les rochers etc.. aucun accros.

     La matière est déferlante et très imperméable.

     Une dorsale intégrée super confortables avec des hanses larges qui rendra le port du sac agréable quelque soit l'épaisseur de vêtement portés.

- Les plus du sac :

- Système porte-ski en diagonale

- Sangles de compression latérales avec système porte-skis en A et fixation avant pour snowboard

- Fixation casque

- Rangement pour piolet/bâton

- Boucles polyvalentes

- Ceinture au niveau des hanches rembourrée, attache mousqueton et harnais cuisses de sécurité

Sur le terrain

- À la montée

Le sac est très confortable, on en oublie vite son poids même en étant chargé comme une mule. Le porte casque est super pratique et permet de garder le casque a l'extérieur sans que celui-ci se balade dans tout les sens. Les deux sangle ventrale sont très facile à réglées et permette d'ajuster à tout moment le confort du serrage.

La boucle ventrale en métal se manipule même avec les gant sans problème.

Le chargement des ski dans les montée raide est également un jeux d'enfant, top chrono c'est moi qui parait toujours le premier dans la montée tellement la manipulation est instinctive et facile d'emplois. Tout est hyper bien pensé.

- À la descente

À La descente on se sent en toute sécurité. La poignée de déclenchement étant réglable et bien situé, le déclenchement est totalement instinctif également.

Le confort de la dorsale permet de bien se sentir et de ne pas craindre la chute le dos étant super bien protégé. 

Le sac est super bien équilibré, ni trop haut, ni trop bas, rien a dire. 

- En résumé... :

     Un sac airbag révolutionnaire, très ergonomique qui sera un peu lourd pour les fanas de courses alpines légère. Mais qui s'avèrera très utile pour ceux qui aimeraient partir même en bivouac sur plusieurs jour en emmenant davantage de matériel (sac de couchage, corde, réchaud) tout en restant le maximum en sécurité. 

               Avis aux experts de la montagne qui cherchent un allié à toutes leurs sorties alpine longue.




Pour qui ?

Les experts des longggguuuuueee journée de ski de rando alpine
9/10
Solidité
Manipulations/accroches
Confort/Maintien
Modularité
Qualité/pertinence des accessoires
Facilité de déclenchement
Gestion du système airbag (entretien, réarmement,
Finition
Rapport qualité/prix

Commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire