Test Ortovox Free Rider 24 ABS Airbag Pack - Women's 2016

Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Lilychx

Singer la tortue pour survivre à l’avalanche

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,58m | 50kg | Expert | Grenoble
Acheté : 550€ en ligne
Conditions du test : Testé sur deux saison complètes en alpin, freeride, freerando et rando.

Points forts

Confort, choix du coté de la poignée et le portage des skis.

Points faibles

LE VOLUME !!!! et la forme de tortue.

Singer la tortue pour survivre à l’avalanche

Profile skieuse : Ancienne skieuse de club (9ans préférence pour le slalom spécial). Je ski depuis l'hiver 2012 sur des freeride double rocker en plus de 100 au patin et plus récemment en rando light pour la pente raide.

L’achat d’un sac de ski, qui plus est d’un ABS, est toujours un choix compliqué. Concilier le volume avec la pratique, la stabilité et le confort sur le dos avec les accessoires … Tout ces détails font que le choix de cet ABS fût au final un compromis, et que comme tout compromis les mauvais côtés ressortent de plus en plus avec le temps.

Commençons par les bons coté. Ce sac Ortovox est l’un des seuls du marché conçu spécifiquement pour les femmes. Il s’agit en fait de la déclinaison féminine du modèle homme, mais permettant à des petits gabarits (et donc de petits dos) de bénéficier d’un ABS. Le dos est particulièrement confortable surtout face à une base ABS classique en S. La ceinture très large s’adapte très bien aux différentes morphologies pour se poser sur les hanches. Pourvu d’un scratch la mise en place est facile est permet de moins galérer avec le clip métallique ABS. Les bretelles sont bien conçues, n’écrasent pas du tout la poitrine et l’ensemble ne laisse pas d’impression de poids sur les épaules. Seul le tube rigide de déclenchement Abs se sent un peu dans l’épaule ou le câble passe (au choix !). Le système de blocage de la poignée métallique permet de sécuriser la poignée lors des phases stations. Il ne faut cependant pas oublier de l’enlever car le déclenchement est impossible si la sécurité est mise (contrairement à un scratch ABS). Le portage des skis (en diagonale) est bien conçu et rapide à mettre en œuvre. Les petits accessoires (porte casque, poche poignet, poche grignoti) sont également des plus agréables.

Dans les points négatifs ce qui ressort en premier lieu est le volume ridicule effectif face aux 24 litres annoncés. Le compartimentage fait que lorsque vous avez mis la pelle la sonde et la trousse de secours, vous devrez faire un choix entre les crampons et les peaux. Face aux Dakine Abs 25L de mon mec qui met ses peaux + 50m de corde + ses crampons + mes peaux (du coup) + de l’eau + des conneries dans seulement 1L théorique de plus …

Ce litrage réel ridicule donnant malgré tout l’air d’une tortue, et donne un sac très profond (bien que pas foncièrement déséquilibrant). Sur un télésiège l’inquiétude est régulière (sachant que dans les stations modernes, ils préfèrent vous laisser monter avec votre sac plutôt que d’avoir 25 sangles à défaire et qui pendrons par la suite).

En conclusion ce sac est très agréable à porter, mais très peu pratique.

Pour qui ?

Pour les filles qui veulent faire porter leurs matos à leur mecs.
5/10

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

Test Privé

Test Privé -   Sac à dos Ortovox Freerider 28 & 26s 
Test Privé - Sac à dos Ortovox Freerider 28 & 26s 
Test privé Ortovox

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire