Test 661 sixsixone Veste EVO III 2018

1 test 661 sixsixone Veste EVO III.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
ylm69

Une Veste bien fait mais vivement l'EVO III pour un sans faute

Avis sélectionné
Profil du testeur : 45 ans | 1,85m | 82kg | Avancé | Lyon
Acheté : 150€ en ligne
Conditions du test : Saison de Ski et VTT au printemps été

Points forts

+ Bien taillé
+ Confortable
+ Finition
+ Résistance (petites chutes).
+ Lavage simple

Points faibles

- Taille de la dorsale (3/4 du dos).
- Mousse avant non D3O et inutile car trop fine
- 2 petites poches
- Avant-bras trop étroit et sangles inutiles.

La veste EVO II manches longues SixSixOne est relativement légère offre une bonne protection avec des fonctionnalités intéressantes mais il y a des défauts pour être la protection parfaite.

Ces principales qualités sont :

- Un bon niveau de solidité, en 12 mois je n’ai pas de déchirures ni de coutures qui ont lâchées.

- De bonnes protections, Elle fait très bien son travail et malgré quelques petites chutes à VTT et Ski (aucunes blessures), cependant j’ai quelques réserves décrites ci-dessous sur la dorsale.

- Bonne respirabilité de l’ensemble.

J'ai bien aimé dans cette veste:

L’EVO II a des plaques de protection D3O dans Les épaules, le dos et les coudes qui sont bien placées et peuvent toutes être retirées. La veste est facilement lavage même si les autres mousse en EVA sur le torse et hanche ne sont pas amovibles (si j'ai bonne mémoire). On peut aussi personnaliser les zones de protections comme par exemple si vous avez déjà un sac avec une dorsale. la version manches courtes est identique dans les finitions il est possible de glisser en plus une petite poche d'hydratation 1,5l remplie à ½ avec la dorsale.

La veste est faite dans un tissu solide avec une bonne compression pour moi si ce n’est sur l’avant-bras. Les sangles de l'avant-bras sont un peu courtes et je les ai supprimées et ce n’est pas un problème avec les coudières, donc l'ajustement est presque parfait sauf sur les poignets (18,5cm de tour de poignet) car en fin de journée avec la sueur ça m'irrite légèrement les poignets au niveau de la couture face interne. Les protections restent bien en place et c’est appréciable. Les découpes sous les bras et les coudes sont bien placées, mais il n’y a pas de miracle les protections restent assez moites dans l'EVO II les jours chauds en ski au mois d’avril. C’est évidemment moins présent cette sensation de moiteur par -5 °C en fin d’effort et lorsque l’on est en VTT vêtu d’un simple t-shirts. En VTT au-dessus de 30°C ça tient chaud mais c’est tenable.

En termes de confort, la veste SixSixOne passe presque inaperçue pendant les longues journées et sa coupe ajustée est bien articulée. les mouvement ne sont pas contraint.

Pourquoi je n'ai plus cette veste EVO II:

Les protections en D3O de cette veste pourraient être excellentes si la dorsale D3O descendait plus sur le bas du dos, je suis couvert que sur le ¾ du dos. Je n’ai pas fait de chute sur le dos mais je trouve cette plaque très fine. Pour les épaules et coude c’est parfait, mais c’est dommage que les protections en EVA sur les hanches et le torse soient fines. La protection du torse n'est pas en D3O.

Dans le domaine de l’inutile Il y a 2 poches inutilisables, car trop petites et qui ne fermant pas.

En conclusion:

Après 12 mois j’ai vendu cette veste pour 2 raisons :

1- La dorsale qui n’est pas couvrante sur le bas du dos.

2- Les poignets des manches sont trop ajustés et donc inconfortable au-delà d’une demi-journée

Je pense regarder du côté de SCOTT avec le GILET SCOTT SOFTCON 2, car j’ai testé deux vestes Dainese avec la RHYOLITE 2 et la ARMOFORM MANIS qui semblaient idéal, mais elles sont plus chères, mal taillées pour moi et les coudière sont désagréables comme les poignet trop petits et pour fini le tissu Dainese est moins respirant que l’EVO (avis perso).

Pour qui ?

Pour le VTT et SKI car modulable
7/10

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire