Test Ortovox Badger 2.5 2014

2 tests Ortovox Badger 2.5.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
BOOZ
Par BOOZ

Robuste, fiable et bon marché!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 46 ans | 1,66m | 58kg | Expert
Acheté : 40€ en ligne
Conditions du test : Cette pelle est sortie lors de centaines de sorties de ski de randonnée, a connu 5 sacs à dos différents et a participé à 3 journées sécurité neige.

Points forts

Solidité
Godet très contenant

Points faibles

Manche large qui peut se coincer dans les gaines de rangement de certains sacs à dos.

Après avoir fait l'erreur d'acheter puis de casser une pelle ultralight mais très fragile et trop petite, je me suis tourné vers quelque chose qui me semblait plus résistant et efficace, la Badger 2.5 d'Orthovox. 

En effet, rappelons qu'il est inutile d'avoir un DVA performant si la sonde ou la pelle sont fragiles ou inefficaces. Une fois la victime localisée, c'est bien la pelle qui va permettre de gagner de précieuses secondes pour la désensevelir. Son choix n'est donc pas à négliger.


Comment sont le manche et la poignée?

  • Le tube du manche est en aluminium durci. D'une épaisseur de plus d'1,5 mm, d'un diamètre d'environ 3,2 cm, il donne l'impression en main d'être indestructible (voir photo).
  • La poignée hybride à rainures est très ergonomique. Elle permet une prise en main très efficace autant pour planter la pelle que pour charger de la neige (voir photo).
  • Le manche mesure 45 cm de long.


Et le godet?

  • En aluminium trempé et anodisé, d'une épaisseur de plus d'1,5 mm, on l'imagine mal casser sous de la neige même très dense.
  • Ses dimensions (28 cm de longueur, 24 cm de largeur, 4 cm de profondeur) lui confèrent une capacité à faire de grosses pelletées.
  • Il dispose de rainures sur le haut pour que les chaussures ne glissent pas lorsque l'on enfonce la pelle. Bien sûr, la semelle molle des chaussures de ski de rando auront moins tendance à glisser que celles dures des chaussures de ski alpin (voir photo).


Sur le terrain?

  • La pelle s'assemble facilement par le biais classique de deux ergots montés sur ressorts. Ceux-ci dépassent du manche de 7mm. Une fois assemblé, l'ensemble est complètement solidaire et résistant et a une longueur de 70 cm.
  • Lors des exercices de sécurité neige, cette pelle est une vraie déneigeuse. Alliée au DVA Arva Neo + et à la sonde Pieps carbon tour 220, elle m'a à chaque fois permis d'être très performant.
  • J'ai cependant remarqué que selon les sacs à dos et surtout selon la largeur de la gaine réservée au rangement du manche dont ils disposent, il est possible de perdre du temps à le retirer. En effet, le manche a un diamètre important, et les ergots qui en dépassent augmentent la largeur de 14 mm si bien que le manche peut se coincer dans cette gaine. Dans l'un des sacs que j'utilise, je ne l'insère pas dans cette gaine pour pouvoir y accéder plus rapidement.


Compacité?

  • De part ses dimensions, c'est une pelle assez imposante qui prend un peu de place dans le sac. Aussi son poids (625g) fait qu'elle n'est pas des plus légères. C'est le prix à payer pour avoir une pelle performante.


D'autres remarques?

  • Ortovox a changé la couleur de la Badger 2.5. Elle est maintenant bleue, mais ses cararactéristiques restent les mêmes.
  • Le rapport qualité-prix est très bon puisqu'on la trouve aux alentours de 45€.


Résultat des courses:

Pas la peine de mettre plus pour avoir une pelle performante. Par contre, si vous voulez une pelle ultralight destinée uniquement à participer à une compétition FFME de ski alpiniste, celle-ci ne sera pas un bon choix.


Pour qui ?

Pour les skieurs qui veulent être sûrs de pouvoir compter sur une pelle efficace dans l'urgence, mais pas pour les compétiteurs qui veulent une pelle ultra light juste histoire d'être en conformité avec le règlement.
9/10
Assemblage
Prise en main
Solidité/Durabilité
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire