Test Kohla Peak Mixmohair 2020

1 test Kohla Peak Mixmohair.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Whipperman

Une bonne alternative

Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,78m | 73kg | Avancé
Acheté : 99€ en ligne
Conditions du test : Ski de rando classique, toutes les neiges

Points forts

Prix, compact, système d'accroche,

Points faibles

grip légèrement inférieur en neige glacée

Achetées chez Conrad pré-découpées pour des Salomon MTN88, la raison principale étant le prix : 99e au lieu de 150 pour les “officielles” Salomon/Pomoca.

Description

Il s’agit du modèle Peak Mix avec colle. Kohla sont connus principalement pour les modèles sans colle (Vaccum base), mais on va dire que ces peaux n’ont pas convaincu grand monde. On trouve pas beaucoup de tests sur ces modèles avec colle.

Le modèle Peak est le plus basique de la gamme avec colle :

  • 65% Mohair, 35% nylon
  • dispo en 120 ou 135mm de largeur
  • colle fonctionnelle jusqu’à -30°C
  • Fixation avant interchangeable : étrier métal (plusieurs largeurs possibles), embout plastique façon Dynafit (I-clip)...
  • accroche arrière “k-clip” avec élastique
  • Livrées avec un petit sac pour les ranger
  • 149e prix officiel, trouvables à 100e

C’est du classique, l’accroche arrière est très similaire à celle des Pomoca. Les peaux ne sont pas livrées avec des filets intercalaires. Le petit sac est toujours appréciable.

Test

Je les utilise toujours avec des filets (BD cheat sheet), je ne les colle jamais sur elles-mêmes. Pas mal de gens considèrent l’accroche arrière inutile, une chose que je ne comprends pas trop : ça rajoute une sécurité supplémentaire sur la tenue et on est pas à 1 min près quand on enlève les peaux.

Sur les skis dans le garage, la colle semble bien faire son rôle. L’accroche arrière se règle facilement, l'élastique permet de mettre la tension nécessaire. En comparant avec les Pomoca Climb de ma copine je dirai qu’elles collent moins fort à la semelle, sur les Pomoca neuves il faut tirer assez fort pour les enlever. Les Kohla sont aussi plus souples et plus compactes que les Pomoca, c’est assez net quand on replie les peaux dans le sac une fois en haut.

Dans les neige glacées le grip est un peu moins bon qu’avec des Pomoca Climb 2 mais ça reste très correct. Le reste du temps, pas de différences notables.

Globalement rien de spécial pour le grip, de toute façon ça ne sert pas à grand chose de monter hyper raide à la limite de grip des peaux : les mollets seront cuits avant.

Je n’ai pas eu un seul cas de mauvais collage ou de décollage de peaux, pourtant je les mets toujours dans mon sac entre les descentes ( presque jamais dans ma veste).

Durabilité

La construction archi classique de ces peaux est plutôt rassurante pour la durabilité.

Au bout d’une saison (10 sorties) rien à signaler, quelques fils tirés sur les bords mais rien d’inhabituel.

Conclusion

Vu que j’avais pas mal d’hésitations à les acheter, c’est bien de savoir qu’elles sont ni meilleures, ni moins bien que les autres. Une bonne alternative aux marques habituelles (BD-Pomoca-Colltex). Rien de transcendant ni de bloquant, le prix est leur principal intérêt. 

Pour qui ?

Tous les randonneurs qui veulent une alternative au trio BD-Pomoca-Colltex

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire