Test Julbo Airflux 2017

4 tests Julbo Airflux.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10
ikixes

Super masque pour le rando.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 19 ans | 1,72m | 60kg | Avancé | Rochefort-Montagne
Acheté : 109€ en magasin
Conditions du test : Toute les conditions imaginable.

Points forts

Confort, qualité, optique, ventilation.

Points faibles

Difficulté d'ouverture et de fermeture du masque avec les gants.

Le masque est un élément important dans l'attirail du skieur de nos jours et je pense qu'il est trop souvent négligé. En effet celui-ci va vous sauvé la vue pendant les jour de grand beau  mais il va surtout vous sauvé la vie dans les jours blanc, les jours de tempête et les jours de vent qui existent souvent en montagne. Il faut donc être vigilant sur le choix du masque le plus adapté possible à sa pratique de la montagne.

Pour ma part cela se traduit par un masque polyvalent mais pas trop cher (catégorie 3), durable, confortable et avec un chant de vision assez large et surtout une bonne évacuation de la buée. Je me suis donc tourné vers la marque qui n'est plus à présenté : Julbo et son Aerospace.


Caractéristiques : 

- Monture anatomique : Incisions sur la monture pour plus de flexibilité.

- SuperFlow System : Grâce au SuperFlow System, l’écran se déporte facilement - même avec des gants - et se décale vers l’avant pour mieux gérer la chaleur et éviter l’apparition de buée dans les ascensions.

- Traitement antibuée

- Système Axis Strap : Bandeau sur pivot pour une meilleure compatibilité avec le casque.

- Full sillicone strap : Bandeau doublé d'une bande de silicone pour une tenue parfaite.

- Mousse double densité : Deux couches de mousse pour un confort optimal et une absorption des chocs.

- Casquette de protection

Ecran :

- Double écran sphérique

- Ecran ventilé de catégorie 3 non photochromique


Teste :

Tout d'abord il faut savoir que j'ai ce masque depuis maintenant 5 ans dont 3 en sport étude freeride plus activité personnel comme le snowkite et le ski de rando. Ce masque a donc été mis à rude épreuve dans les conditions Auvergnate. 

Durabilité : Sur ce plan, rien à dire, ce masque est de très bonne qualité, les mousses n'ont toujours pas bougé et sont toujours aussi agréable. La sangle fonctionne correctement et ne c'est pas détendu. Je ne me suis cependant pas beaucoup servi du système d'ouverture du verre pour la monté car je trouve le système compliqué mais j'y reviendrai plus tard. Le verre a quand à lui très bien duré malgré les branches du ski de forêt et boite plus ou moins nombreuses. Il a cependant moins aimé le coup de ski dans une navette de Courchevel. Il s'agit donc d'un masque très durable.

Confort : Ce masque est très confortable quel que soit les conditions, la visibilité est très bonne dans toute les conditions même si par manque de lumière en jour blanc ou le soir très tard, les contraste manque un peu de précision. Seulement on ne peut pas tout avoir, le prix ou la haute qualité. Le large champ de vision est bien agréable même si les derniers masque comme le cyrius de julbo également propose un champ de vision plus grand verticalement et horizontalement. 

Evacuation de la buée : Voila LE point important de ce teste, en effet ce masque comporte les systèmes normaux d'évacuation de la buée comme l'utilisation de double écrans et traitement très efficace mais ce masque possède en plus l'innovation SuperFlow. Cela permet "d'ouvrir" l'écrans vers l'avant et ainsi évacuer très rapidement la buée. Ce système fonction vraiment très bien à une condition. Il est très difficile de faire fonctionner le système sans enlever le masque et de bien le fermé même une fois enlever. Je trouve donc cela pas assez aboutis et dommage. Il est cependant très efficace même sans se système. 

Conclusion : Il s'agit d'un masque confortable et durable avec une très bonne qualité optique. 

Pour qui ?

Pour les amateurs de ski de rando et de ski freeride.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire