Test Electric EG2.5 2013

2 tests Electric EG2.5.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
deptdirt

Large champs de vision

Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,95m | 89kg | Avancé | Valence
Acheté : en magasin
Conditions du test : Tout temps Avec et sans casque

Points forts

- large champs de vision
- mousses confortable et qui durent dans le temps
- construction solide et avec une grande durée de vie (strap, écrans,...)

Points faibles

RAS

Tout d'abord je ne met pas 10 car pas vraiment de moyen de comparaison avec d'autre modèle. Une fois dis cela je n'ai pas de point négatif sur ce masque, il a toujours répondu à ma pratique. 

Je l'ai utilisé dans toutes les conditions (grand beau, froid, nuageux, pluie, neige, brouillard,...) et je n'ai jamais eu à m'en plaindre. Mais pour tout vous dire je n'ai pas qu'un masque, mais 2 et 3 écrans au total (1 beau temps catégorie 3, 2 mauvais temps catégorie 1). Et ça rend ma pratique beaucoup plus facile en cas de temps changeant ou de très mauvais temps.

Le design :

Ce masque vient dans la succession du EG2, il était destiné à une clientèle avec un plus petit visage, mais désireuse de garder le large champs de vision de son grand frère. Aujourd'hui, il à le même design que le EGG.

Son atout premier est donc son large écran, qui procure un champs de vision maximal sans pour autant en faire un masque trop encombrant.

Il est associé à un large strap réglable et antidérapant. J'ai ce masque depuis une dizaine d'années et rien à bougé. L'élastique ne s'est pas détendu et le masque n'a aucune trace d'usure. Seul l'écran à quelque éraflures.

La multitude de décors et de couleurs permet de s'adapter aux goûts de chacun.

Les écrans :

La gamme est énorme ! En fonction de ses préférence et de sa pratique, Electric offre un choix illimité de possibilité. Pour ma part j'ai 2 écrans mauvais temps (Blue et Pink) et un écran beau temps.

Le changement est très facile, même avec des gants. J'ai toujours 2 masques en sortie et en fonction de la météo j'adapte mes écrans. 2 écrans mauvais temps offre aussi la possibilité dans la pluie, de pouvoir changer de masque quand le premier est trop mouillé, ou suite à une grosse chute en poudreuse !

Leurs traitements anti-buée et anti-rayure sont très efficaces et dur dans le temps (à conditions de respecter les consignes de nettoyage des écrans).

En pratique :

Dernier point à aborder, la pratique et surtout le confort.

Et sur ce plan encore, rien à redire. Même après une journée de ski, le masque visé sur son nez. Jamais eu de gêne ou de douleurs, la mousse triple densité remplis son rôle à merveille. Et même dans le temps !

Le port avec casque est top, il s'adapte parfaitement à mon "Giro".

L'aération de l'écran évite la buée. Je n'ai par contre jamais testé ce masque à la montée en randonnée.

Données techniques :

Mousse : triple densité.

Ecran : double sphérique type "oversized" avec système de ventilation passif, revêtement anti-buée et anti-rayure.

Strap : ajustable et compatible avec casque.

Pour qui ?

Tous les pratiquants
9/10
Confort
Style/Look
Intégration avec le casque
Champ de vision
Qualité de l’écran
Qualité de la monture
Qualité du bandeau
Résistance à la buée
Facilité de changement d’écran
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire