Test Julbo Explorer 2007

3 tests Julbo Explorer.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
yrlab

Uné référence ultra-durable pour la haute montagne!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 39 ans | 1,90m | 86kg | Expert
Acheté : 120€ en magasin
Conditions du test : Rando hiver et été, ski alpin, plage

Points forts

Qualité des optiques, branches 360°, coques amovibles, aérodynamisme,

Points faibles

Spéciale forte luminosité donc pas polyvalent

Un bon exemple du Made in France avec ces lunettes Julbo Explorer qui ont maintenant dix ans et dont je me sers toujours autant en ski alpin mais surtout en rando en hiver comme en été. Ces lunettes destinées au monde des glaciers sont high-tech et ont un design rétro-années-1950 que j’affectionne. Disponibles avec différents verres, ce modèle est toujours d’actualité avec la Explorer 2.0 avec un style encore plus épuré.

  • La construction : La monture est bien aérodynamique avec des flux d’aération antibuée intégrés au centre et sur les côtés sous les verres. Dans les situations très ventées, les yeux sont bien protégés ! J’apprécie énormément les branches en matériau soft qui n’adhère pas aux cheveux et qui sont surtout réglables à 360°. Elles permettent une parfaite adaptation au visage et donc un maintient exceptionnel. Mêmes avec de grosses secousses, comme un saut en skis, elles ne bougent pas. Les branches sont percées en bout ce qui laisse le choix pour les équiper d’un cordon ou pas. La monture est complétée avec les coques de protection latérales qui sont amovibles et donc utiles quand il fait vraiment chaud et qu’il n’y a pas de grand vent. Mis à part en été, je les enlève rarement car elle protège bien en descente à mach 12.
  • Les optiques : J’ai choisi les verres Alti Arc (type glacier) mais ont peu avoir aussi des Spectron 4 ou Cameleon. Ils sont traités antireflets et flash qui fait un effet miroir sur le verre renforçant la filtration des rayons. Le côté brunissant qui accentue les reliefs est agréable. J’ai déjà pris des photos à travers ces verres et le résultat est pas mal ! Enfin, ces optiques sont ultra-résistantes aux chocs et aux rayures et pourtant elles commencent à avoir de l’âge !
  • Mon expérience : Sur la neige et sur roches, elles protègent bien des rayons, même sur les côtés. L’oeil s’adapte rapidement au passage des zones ensoleillées aux zones d’ombre laissant voir parfaitement le relief du terrain. Petit bémol, il ne faut surtout pas les retirer en plein effort car un peu de buée apparaît à l’intérieur des verres. Il faudra faire un léger courant d’air pour qu’elle disparaisse. Les journées de ski et de beau temps, j’apprécie ces lunettes comme un alternative au masque afin d’avoir moins de surface couverte sur le visage. Elles sont surtout pratiques dans les phases de montée avec ski au pieds ou sur le dos pour ne pas avoir chaud dans un masque quand on souffle comme un bœuf !

Bref, ces lunettes sont pour moi une référence dans les lunettes de haute montagne et le prouvent haut la main de par leurs qualités techniques et leur durabilité. Si vous chercher, des optiques « glacier », foncez les yeux fermés !

Pour qui ?

A toute personne cherchant une paire pour la haute montagne et qui ne veut pas de cuir sur les côtés des yeux!

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire