Test Level fly mitt 2018

2 tests Level fly mitt.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 5,5/10
Alex_MadFlow

Confort et protection

Avis sélectionné
Profil du testeur : 32 ans | 1,75m | 60kg | Avancé
Acheté : 70€ en magasin
Conditions du test : -Pluie, beau temps. -Températures légèrement froides sans excéder les -6°C, puis jours de chaleur jusqu'a 10°C. -Neige dure et croûtée, neige de culture, plaques de glace, neige de printemps et poudre.

Points forts

Après l'utilisation de ces gants, je suis très satisfait et je referai l'achat/investissenent sans aucun doute. Les points les plus forts et dans cet ordre, à mon goût sont : la protection Biomex, la solidité, la respiration puis l'imperméabilité de la membrane. L'utilisation optimale de ces gants est pour des journées en station (sous toutes conditions) et pour du freeride à la journée aussi.

Points faibles

-Poids global.

-Choix de la taille, bien que le tableau de tailles este bien élaborée, car l'effectivité de la protection en dépend directement.

-Le "sèche-nez" en tissu polaire n'est pas idéal, car la neige s'y colle vite ce qui ne le rend pas agréable pour se sécher le nez avec.

-Les straps de maintien des gants aux poignets ne m'ont pas convaincu et sont fins, sans élastiques. Comme solution, j'ai acheté des straps élastiques qui se bouclent à ceux d'origine et là, c'est parfait.

-Prix, si pas acheté en outlet, mais cependant même le plein prix en vaut la peine pour la sécurité et la qualité du matériel.

-Essai de la marque Level et du système Biomex:

je recherchais depuis longtemps une protection effective pour les poignets qui soit sûre à l'utilisation et le moins gênante possible.

Étant donné l'offre actuelle, je ne trouvais pas un bon compromis entre sécurité et confort ; les protections classiques ne me semblaient pas indiquées pour la pratique du snowboard et après plusieurs lectures, j'ai pu en traduire que certaines blessures peuvent s'aggraver avec l'utilisation de protections conventionnelles.. À suivre.

Après pas mal de recherches, je suis tombé sur le système Biomex qui est équipé sur quelques modèles de la fameuse marque Level, plus précisément sur le modèle Fly, le modèle le plus "entrée de gamme" parmi les gants et moufles qui portent le système Biomex. Je recherchais une imperméabilité qui soit équivalente au gore-tex, car, étant snowboardeur, j'aime bien toucher la neige et le contact en général est plus important et prolongé pendant une session en snow que pour nos frères skieurs qui recherchent d'autres attributs et points forts. Un autre aspect crucial était la résistance, aux frottements, aux carres et autres éléments qui agressent les gants jours après jour. Voulant essayer le système, je suis allé dans un des shops de Madrid, qui en ce moment n'avait que le modèle Fly en magasin, et m'ont décrit les autres modèle. Dans la gamme plus orientée snowboard, tous avec Biomex intégré à des sous-gants, il y a principalement trois modèles : Fly qui est confectionné avec la membrane "Membra-therm plus" qui est indiquée comme 20k/20k d'imperméabilité. Le modèle intègre de même des protections en Kevlar cousues sur la paume et les doigts. Les deux autres gants sont le Half-pipe en gore-tex et, finalement le Super-pipe, en gore-tex de même et le modèle placé le plus haut de gamme(toujours dans les modèles avec Biomex ).

- Test en magasin, prise en main et premières impressions :

ayant des mains "assez" grandes, j'essaye la taille 8'5 et elle est parfaite, ni trop grande ni trop petite, donc au niveau du tableau de tailles de Level, on est sur des valeurs qui m'ont parues correctes et correspondantes aux mesures faites des mains.

Les gants ont un aspect bien fini avec de bons détails tels que l'essuie masque et le "sèche-nez", bien que le volume de l'ensemble et le poids sont nettement supérieurs à ceux de gants plus classiques. Le tout est très typé freeride ; longs manchons, sous-gant et belles aérations avec grille métallique (il s'agit réellement d'une valve à sens unique, placée sur chaque gant, qui évacue la sueur.). Les protections en Kevlar des paumes et des doigts sont bien positionnées et l'ensemble donne une impression de robustesse. J'observe que la protection Biomex est clapsée au sous-gant, donc démontable, et reste entre le gant et le sous-gant, cela facilite le confort et évite le contact peau-plastique dur. Pour le premier essai, je m'enfile les gants, que je trouve très confortables, puis je serre la grosse courroie qui maintient le poignet dans la bonne position. La courroie est grande et puissante avec un scratch massif ; il s'agit d'une courroie dont le matériel est identique à celui d'une ceinture de voiture. Le tout me surprend lorsque je me l'enfile et la protection sait immédiatement se faire oublier. Le poignet est bien assuré, la protection qui se trouve sous la paume est très ergonomique. La main est bien maintenue, mais le tout quand même une certaine liberté et indépendance de mouvements.

Niveau commodité pour la prise en main d'objets ; là on est plus du tout dans la finesse et le tout, protection + taille globale des gants font qu'il est difficile, voire impossible de tenir en main ou manipuler quoi que ce soit et il sera toujours plus rapide de s'enlever les gants directement sans trop penser.

-Sur la piste :

J'ai porté ces gants en les alternant avec d'autres paires, plus conventionnelles, en gore-tex.

Respiration et Imperméabilité : j'ai été surpris par ces deux points, car étant habitué au gore, je n'ai pas senti de différence et j'ai même préféré la respiration des Fly face à mes autres gants (cela, je pense, grâce aux valves bien placées). Je précise ce dernier point, car il m'est arrivé(souvent..) de laisser tomber les typiques morceaux de glace à l'intérieur du gant et, au bout de pas si longtemps avec l'activité, retrouver l'intérieur sec comme par magie. Quant à l'imperméabilité indiquée, je n'ai rien à en redire, et je suis pourtant assez sceptique lors de mes achats et n'achète pratiquement que du gore pour les mains. Après une grosse journée, il y aura un peu d'humidité due à l'effort, mais c'est plus qu'acceptable et le séchage est rapide, car les sous-gant sont, extérieurement, fabriqués en mesh.

Confort et chaleur : j'ai les mains et poignets assez fins et pourtant, je n'ai senti aucune partie dure s'enfoncer contre mes os. La courroie est large et la pression s'applique de manière uniforme sur le poignet. Le scratch se tient en place et ne bouge pas. Pour la température, j'ai senti les gants un peu chaud pour les époques printanières ou de début de saison, donc à privilégier pour les mois les plus frais.

Solidité : là encore rien à signaler pour l'instant et je suis assez du style à "maltraiter" les gants qui en ont vu de toutes les couleurs ; tenir les carres, frotter la neige, racler la planche ou les fixations, etc. Le tout présente toujours un bon aspect après des journées intenses. Les coutures n'ont pas bougé non plus. Le kevlar quant à lui n'a pas subi de blessures et l'abrasion ne lui a pas fait de mal pour l'instant, donc efficacement placé.

Au niveau des straps anti-perte, ils m'ont semblé longs, mais trop fins et le manque d'élastique est un point négatif, mais, toutefois, je n'ai pas encore eu de risque de perte. Quand les gants me sont las portés, les straps ont aussi tendance à se "scratcher" contre la courroie de serrage, ce qui les endommage, mais c'est une usure assez minime et acceptable.

Pour l'accrochage entre les deux gants, on est sur du standard et le système que l'on trouve sur d'autres marques avec un clic et un bouton, pour séparer la paire d'un seul geste, aurait été préférable.

Protection : c'est le point le plus fort de ces gants et je sais qu'ils ont déjà bien fait leur travail notamment lors de réceptions peu orthodoxes sur lesquelles les poignets auraient pu souffrir ; j'ai bien ressenti le concept et le fonctionnement de ces protections qui cherchent à dévier les forces responsables de blessures plutôt qu'essayer de les stopper ou amortir brusquement, et cela est assez étonnant, mais semble bien fonctionner même si aucune protection n'a une fiabilité de 100 % et les blessures sont malheureusement possibles malgré toute la technologie.

Pour qui ?

-Snowboardeurs qui aiment le contact avec la neige. -Skieurs : attention à choisir le modèle spécifique qui a la protection en Biomex placée de manière différente pour les blessures de ski. -Freerideurs à la journée. Pour les sorties plus longues, il est peu être plus intéressant de se diriger vers les deux autres modèles qui ont des prestations supérieures avec la membrane en gore-tex et un peu pus d'amorti au niveau de la protection en Biomex.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire