Test Level Star Mitt 2019

2 tests Level Star Mitt.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10

La Polyvalence au chaud !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 32 ans | 1,87m | 85kg | Expert | Lyon
Acheté : 45€ en ligne
Conditions du test : Toutes conditions: beau, sous la neige, sous la pluie (bof), grand froid, printemps. pas testé en été

Points forts

Les sous-gants
La paume renfort Kevlar
Le poignet qui remonte bien sur la veste avec serrage

Points faibles

RAS

Profil du testeur : Skieur assidu par le passé, le travail et la famille m’oblige à me « contenter » d’une quinzaine de sorties par an. Cela veut dire que je privilégie mes sorties lorsqu’il y a beaucoup de poudreuse, dans les sapins lorsqu’il pose encore des pizzas, sans oublier une ou deux sorties au printemps lorsqu’il fait doux. Je skie principalement en station mais privilégie l’aspect backcountry/freeride dès que je peux.

Je rédige le test sur le modèle 2019 mais j’avais également le modèle 2015 depuis 4 ans, seul le coloris à changer.

Commençons par le début : on parle bien ici de moufles et non pas de gants (ça devient une denrée rare à en voir les rayons dans les magasins !).

Premier point, la moufle ne gêne en aucun cas pour la prise en main des bâtons de ski (ça vaut le coup d’être rappelé, beaucoup pense qu’un moufle c’est une main Playmobile qui ne se plie pas !!).

Je les utilise comme paire unique et le confort/température ressentit satisfait à l’ensemble des conditions citées au départ. J’ai eu froid au doigt uniquement une fois mais en même temps il faisait -25°C en haut de la station et à en juger par les gens autour de moi qui sautillait sur place pour se réchauffer je n’étais pas le seul !! Pas fait pour l’Everest donc.

Etanchéité : même commentaire qu’au-dessus, convient à la plupart des conditions. La seule fois où je me suis retrouvé les mains mouillées c’était une journée qui avait commencée sous les flocons avant que l’isotherme ne fasse le fifou et nous passe en mode Tahiti douche (en même temps quand il pleut depuis 3 heures généralement tu arrêtes avant si t’es pas aussi c** que moi !)

Cette moufle vient avec une paire de sous-gants en sorte de polaire. Je suis un grand afficionado de moufles avec sous-gants pour plusieurs raisons :

- On peut facilement retirer la moufle (tenu autour poignet par une attache) pour fouiller dans les poches de sa veste, manipuler son masque ou casque sans risquer une gelure sur le télésiège ! On peut aussi rester en sous-gants si on fait des courtes marches d’approche pour aller chercher des lignes freeride sans risquer la surchauffe !

- Lors des journées plus chaudes (printemps) on peut retirer les sous gants pour adapter le confort thermique.

- Permet de laver les sous-gants sans laver la laver la moufle en machine et ainsi prolonger la durée de vie et étanchéité de celle-ci.

La moufle remonte bien sur l’avant-bras et un serrage permet une bonne étanchéité avec sa veste/manteau… Très appréciable pour les journées piscine/tuba en poudreuse !

La paume comporte des renforts Kevlar – plus aucun risque de se payer un petit peeling des empreintes digitale si on carve un peu trop fort les mains dans la neige !

Un des pouces comporte un petit insert qui permet de faire « essuie-glace » sur son masque. Je vais être honnête je ne l’ai jamais essayé de peur de ruiner le revêtement iridium de mon masque…

Petite poche sur le dos de la main ; pareil jamais utilisé et je me suis toujours posé la question de ce qu’on pourrait y mettre.

En terme de robustesse/longévité je n’ai rien à redire : ma première paire m’a tenu presque 5 ans ; j’ai uniquement changé puisqu’une couture était sur le point de lâcher (j’aurai pu réparer mais ma femme m’a crié « tu n’utilises jamais ton argent fais-toi plaisir » avant qu’elle n’achète de nouveaux meuble avec ma carte bleu).

Pour le prix j’ai acheté les deux paires en promo (environ -50%) parce que c’était des modèles de la saison précédente ; avec cette remise le rapport qualité prix est plus qu’excellent (6/5) !

Pour qui ?

Ceux qui veulent une paire pour les conditions les plus fréquentes (on oublie l'alpinisme, la plongée sous marine et le ski d'été je dirai!)

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire