Test Salomon Mtn Pure 2019

1 test Salomon Mtn Pure.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
HerveC

Light is right, et ça tient !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 47 ans | 1,83m | 95kg | Avancé | Genay
Acheté : d'occasion
Conditions du test : Neige fraiche,grand beau et aussi tempête de neige, vent...

Points forts

Légères, pratiques et simples

Points faibles

Manipulation des cales par temps froid ?

Le contexte : fixations montées sur des Salomon MTN Lab 184cm / 115mm au patin, skiées avec des Atomic Backland Carbon 2016 puis des Atomic Hawx Ultra 130 2019.

Le skieur : Randonneur occasionnel (mais forcé en 2021...), sans prétentions à la montée, cherchant à se faire plaisir à la descente, 95kg (saletés de confinements) et 1.83m.

Testé durant 3 randos en 2020/2021, total de 3000m de D+, plutôt de la bonne neige, jusqu'à 40cm de fraiche.

Pour l'histoire, ces fixations étaient montées sur des skis acheté d'occasion, compatibles avec mes chaussures de rando. J'avais en tête de les migrer sur les 0G 95 pour me faire un combo light, et de passer les king pin des 0G sur les MTN lab qui sont en 115mm au patin. Avant j'avais des 0G108 avec des kingpin en 185.

Pour moi ces petites fix légères ne me semblaient pas en adéquation avec les skis larges comme les Salomon MTN Lab. De plus je n'ai pas de stop ski sur ces fixs, et je ne me voyais pas trop skier des jours de poudre avec le risque de perdre un ski sous la poudre ou dans le montage faute à l'absence de stop ski... mais n'ayant pas le temps d'inverser les fixations, j'ai skié ces MTN tel quel.

Le matos : Ces fixations inspirent confiance, c'est du métal, et il n'y a pas de jeu. Le fonctionnement de la talonnière est différent d'une dynafit : les cales restent fixes, il y a juste le corps avec la fourchette qui tourne. Il y a deux cales de montée, et le poids d'une fix est de 295gr. La plage de réglage est très appréciable : 30 mm ! La concurrence (Speed Turn 2.) est plus lourde, avec une plage de réglage plus faible, mais un vrai réglage de DIN, alors que la MTN propose seulement 3 fourchettes différentes pour Femme, Homme et Expert.

Les sorties :

- La Sambuy : (1000D+) Sortie avec de la bonne neige, la trace est faite du parking jusqu'au sommet. Je suis surpris par le montage qui avec les Atomic Backland Carbon est bien light, avec un débattement de folie de ces chaussures. C'est agréable de pouvoir dérouler le pied, et la fix n'est pas du tout limitante pour la largeur des skis. La confiance est assez immédiate et à part dans des dévers ou l'on sent que c'est large sous le pied, aucun souci. Quand on dépaute faire attention de ne pas laisser son ski coté semelle ... A la descente, aucun problème, j'ai les fourchettes MEN, il y a plus rigide encore (EXP) mais je ne les ai pas encore reçues. Je n'ai pas subi de déchaussage intempestif, alors que la neige n’était pas top top et qu'on se faisait bien secouer. L'absence de stop ski fait que la chaussure ne repose que sur la fourchette, un bon point donc, ça tient malgré mon poids "raisonnable"...

- Val Tho, fin Janvier 2021 (beaucoup de neige fraiche, froid et venteux) : on profite du domaine en mode rando vu la fermeture des RM. Comme à la sambuy, aucun souci, même avec une grosse quantité de neige fraiche. J'ai acheté des leachs depuis, il y a sur les fixs un petit anneau pour les accrocher, pratique. Petit point à remarquer, par temps froid j'ai trouvé les cales plus dures à manipuler. Mais sinon, aucun problème pour chausser déchausser, il y a un petit guide devant la chaussure qui permet de chausser l'avant pratiquement toujours du premier coup. Avec des Atomic Ultra 130, c'est moins agréable à la montée puisque bien moins de débattement que les Backland, mais à la descente on est proche d'une paire alpine. Une chute dans la poudre m'a fait déchausser, le leach a lâché également, mais le ski a été rapidement retrouvé sous 30cm de poudre. Un stop ski n'aurait rien changé dans ces conditions.

Conclusion : C'est une fix qui fait super bien le job, pas de crainte d'avoir du trop light sur des gros skis... A part l'absence de stop ski, rien à dire. Je vais les monter sur les 0G 95 avec des stop ski, ça fera mon combo light. A noter que je n'ai pas eu besoin de monter de couteaux, et même si les dynafits se montent sans problème, il semble préférable d'utiliser des Plum, car ils restent bien placés dans la gorge, alors que les dynafit risquent de bouger et alors c'est la casse des couteaux assurée. Un petit ergot en plastique est livré avec les fixations, mais je n'ai rien reçu lors de mon achat d'occasion. Je vais voir ça en pièce détachée chez Salomon. 


Pour qui ?

Tout randonneur

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire