Test 7tm Tour 2007

1 test 7tm Tour.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Une N75 très polyvalente

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,75m | 70kg | Avancé
Acheté : 220€ en magasin
Conditions du test : Plusieurs saisons, toutes conditions.

Points forts

Polyvalence
Mode rando
Déclenchement
Options
Prix

Points faibles

Un peu molle en version classique
Poids
Options dures à trouver en France

7tm a débarqué sur le marché de la fixation de télémark en 2001 puis deux ans plus tard avec l’évolution « tour » qui apporte un mode rando à cette fixation déjà intéressante.

Par la suite, elle a été améliorée en 2005 avec l’appellation « power », on y reviendra.

C’est une fixation intéressante, qui est toujours en vente et se trouve assez souvent en occasion.

En norme 75mm (N75), elle est constituée d’un strap plastique souple et d’une barre centrale dans lequel est intégré le ressort.

La 7Tm tour offre des caractéristiques rares et intéressantes : déclenchement de sécurité, mode rando avec un vrai pivot, cales de montée, nombreuses options disponibles, prix contenu, tout ça dans un design sobre et propre.


Ergonomie

Les fixations en N75 ne sont pas les plus simples à chausser et celle-ci ne fait pas exception, il faudra se baisser pour manipuler le levier, et attacher le leach. A moins que, options obligent, vous ne rajoutiez un levier « step-in » qui permet de chausser directement, et des stops skis (placés sous la plante de pied).

Pour passer en mode rando, il y a un discret levier en acier à manipuler : il faudra probablement sortir les gants, mais le système ne gèle pas et ne s’encombre pas de glace : bon point, je n’ai jamais rencontré de difficulté pour changer de mode.

Les cales de montée ne sont pas des plus pratiques à manipuler, mais elles offrent 2 hauteurs aux choix, en plus de la position à plat, donc bon point !

La fonction de déclenchement de sécu (DIN 4-11) désolidarise la partie « support canard » de la partie fixée au ski. Il parait que ce n’est pas facile à remboiter… au final après plusieurs années d’utilisation je n’ai jamais déclenché la fixation !


Montée

En montée, la 7tm tour offre un débattement de 70°, avec un point de pivot naturel et sans résistance : ça en fait une fixation de télémark très confortable à la montée par rapport à une fixation non débrayable qui offre une rigidité forte, le ski restant bien sur la neige, la flexion étant naturelle.

Avantage supplémentaire, les conversions sont aussi simples que sur une fixation de rando low tech, n’ayant aucun ressort de rappel de la fixation gênant le « coup de talon ».

Le poids n’est pas des plus faibles (environ 1.4kg la paire) mais c’est aussi un gave de fiabilité, la construction étant solide.

En option sont dispo des couteaux.


Descente

La 7tm est une fixation solide avec laquelle on peut envoyer, mais qui n’est pas très « active » et reste assez souple. C’est ici que l’évolution POWER a prit son sens, en ajoutant une pièce métallique dans l’étrier, rajoutant de la résistance la flexion de la partie plastique. Et comme c’est bien fait chez 7tm, on peut acheter l’option et modifier les 7tm tour pour passer à des Power tour, et gagner ainsi fortement en relance.

La fixation est précise en descente, sans jeu ni comportement flou. Avec la version « power », elle se classe dans la bonne moyenne des fixations de télémark actives.

Si vous préférez toucher le genou au ski à chaque virage et avoir une grande liberté, la version classique vous satisfera.


Coté options :

Une plaque interface permet de la monter sur des trous « standard » télémark, utilisés avec des inserts sur la gamme k2 par exemple.

De plus, vous pouvez ajouter : stop skis, step-in, power bar, couteaux, plaque arrières…

Le fait d’avoir une fix qui déchausse offre la possibilité d’acheter plusieurs parties « fixes » à monter sur plusieurs paires de ski, et passer le reste de la fixation d’un ski à l’autre : compter 80 à 100€ les plaques en plus (soit moins de la moitié du prix de la fixation).


Conclusion :

Une fixation très polyvalente, idéale pour ceux qui souhaitent plus de sécurité, avec un mode rando efficace et une conduite performante.

Pour qui ?

Telemarkeur débutant à bon cherchant une N75 à tout faire.
8/10
Facilité de chaussage
Facilité de réglage/compréhension du système
Style/Look
Finitions
Durabilité/solidité
Rapport qualité/prix

commentaires

1 commentaire

AïeOuille

inscrit le 28/12/17
Et fin 2016 est arrivée la Power XR !
25% plus rigide que la 7tm Power All Mountain qui elle-meme était déjà 30% plus rigide que la 7tm All Mountain.

Sinon, je déconseille l'utilisation intensive (par exemple 40 journées en station sur pistes ou hors-pistes conséquents) de la 7 tm Tour car l'axe de pivot fini par lâcher et il devient difficile de s'en procurer en France (because NTN).
Il vaut donc mieux la garder pour la rando uniquement, là elle est parfaite.

Précision, si vous voulez que ça déclenche, il faut prendre le modèle R (Release) pas le NR (no release).
Personnellement, j'ai déclenché plusieurs fois et dans la poudreuse il n'est pas évident de réenclencher l'ensemble...
Il faut trouver moyen de bloquer la spatule du ski (contre un arbre, un rocher, la chaussure d’un copain, etc.) sinon mettre le ressort de déclenchement à zéro mais il faut alors un tournevis sur soi.

Autre avantage, on peut monter des plaques de rehausse qui permettent de carver sans accrocher les leashes sur neige dure ou gelée (25E environ)
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire