Test Cardo Packtalk Ski 2022

2 tests Cardo Packtalk Ski.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
besmedve

C'est bon j'te'capte !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 38 ans | 1,73m | 65kg | Expert
Acheté : 250€ en magasin
Conditions du test : Station, hors-pistes
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Système intercom Cardo Packtalk Snow

Points forts

facilité d'utilisation
autonomie
qualité sonore

Points faibles

portée en petit groupe, s'il n'y a pas assez de relais

Heureux sélectionné pour le dernier test privé de la saison, je tiens à remercier grandement Skipass, mais aussi Antoine de chez Cardo qui a pris le temps et m’a accueilli à domicile pour m’expliquer en détail le fonctionnement du système et ses limites.

J’ai donc réceptionné 3 systèmes Packtalk ski, plus des fixations autocollantes, des pinces de fixation et des accroches pour les écouteurs en sus afin de pouvoir tester les systèmes avec de multiples personnes pour la fin de saison.


Détails techniques :

Etant le 1er à poster un test sur ce système, je vous mets quelques détails fournis par le constructeur (sources : site Cardo), ceux qui veulent seulement le test passez à la section suivante :

- INSTALLATION RAPIDE

- ÉTANCHE : résistent à l’eau et à la neige, ils fonctionnent à une température de – 20 °C et à des températures plus basses encore.

- FONCTIONNE TOUTE UNE JOURNÉE : Jusqu’à 8 heures de communication dans une atmosphère froide et grâce à la fonctionnalité « recharge pendant l’utilisation », vous n’avez pas à vous inquiéter de la durée de vie de l’appareil.

- CONNECTIVITÉ À GRANDE DISTANCE : Jusqu’à 1 km entre chaque appareil, en terrain dégagé

- SON DE HAUTE QUALITÉ : Diffusez de la musique directement depuis votre smartphone, répondez et passez des appels pendant que votre téléphone reste dans votre poche. Le volume est automatiquement ajusté en fonction de la vitesse et du bruit du vent.

- APPAREIL DE COMMUNICATION ROBUSTE POUR GROUPES, AVEC DYNAMIC MESH COMMUNICATIONS (DMC) : Système de communication toujours activé, avec une excellente qualité audio. Avec la DMC, vous pouvez connecter jusqu’à 15 personnes à un même réseau en quelques secondes et les reconnecter sans avoir besoin de faire quoi que ce soit s’ils s’éloignent puis reviennent dans le champ de portée.

- PAS D’INTERFERENCE AVEC LES COMMUNICATIONS DES DVA OU DES HELICOPTERES : Les appareils Cardo fonctionnent sur une fréquence différente.

Cardo s’est spécialisé dans la technologie de kit Bluetooth avec suppression du vent pour les téléphones portables (2003), puis a développé le système de kit Bluetooth pour motard (2004), intégrant au fil des années la FM (2005), le système intercom entre motard (2007) et enfin le DMC pour connecter jusqu’à 15 motards (2015).

Dans la boite :

- Un câble usb A-micro USB de recharge

- Un support autocollant et un support “pince” pour fixer sur le casque le kit audio

- Le kit audio : support du packtalk avec micro et câble terminé par une prise micro jack femelle

- Le packtalk ski

- Les haut-parleurs reliés par un câble terminé par une micro jack mâle

- Des velcros carrés pour fixer les haut-parleurs

- La notice d’utilisation

- Une mousse de rechange pour le micro

Je commence à avoir beaucoup de câbles à la maison... ce n’est peut-être pas si utile d’en livrer systématiquement un avec chaque appareil électronique.


Installation :

Elle est en effet très simple. On fixe le kit audio sur la partie arrière gauche du casque, les haut-parleurs se scratchent au niveau des oreilles, on fait passer le câble sous la doublure du casque et on branche le jack. Il reste à fixer le packtalk au kit audio. J’ai fait cette installation sur 2 casques enfants en une montée dans une télécabine.

Le support “pince” fonctionne bien avec les casques enfants qui sont fins, pour les casques adultes plus épais ça ne passe pas et il faut le support autocollant. Pour le test (et pour ne pas ajouter un support autocollant pour une utilisation) un pote a passé une ½ journée avec le support pince au niveau du couvre oreille de son casque et ce n’est pas confortable du tout de le mettre là. De même, les haut-parleurs peuvent être très très désagréables, insupportables même, si les couvres oreilles de votre casque ne sont pas souples, ou préformés. Sur un Giro Montane ou Julbo the Peak ça passe sans problème.


Appairage :

La notice est très claire, l’appairage entre les appareils et/ou entre un appareil se fait simplement et en 2 minutes chrono, idem pour l’appairage Bluetooth avec un téléphone. A faire une seule fois, il n’est pas nécessaire de le refaire. J’ai mis un autocollant différent sur chaque packtalk pour savoir lequel est appairé à quel téléphone.


Utilisation :

Après cette longue introduction voici donc le teste proprement dit !

Pour démarrer l’appareil, il suffit de sortir l’antenne puis d’appuyer simultanément sur 2 des 3 boutons, et ça se fait simplement même avec des moufles. Une voie féminine vous prévient de la mise en marche et de la connexion avec votre téléphone. Le micro est directionnel, une flèche verte est dessinée d’un côté, avec un replat qui se sent au touché pour pouvoir le mettre du bon côté. Il est important de le mettre du bon côté sinon vos interlocuteurs n’entendront que du vent, ou le crissement des skis sur la glace. Le son se règle grâce à une molette facilement accessible, même avec des moufles. Et très vite j’ai pris le pli de jouer avec en montant le son en skiant (surtout sur le neige dure) et en le baissant à l’arrêt, ou quand les potes discutent hors du groupe.

Question musique, ça fonctionne, en arrière-plan lors des discussions comme promis. J’ai juste fait le test rapidement, pour le test. Skier en musique c’est pas mon truc. Par contre la connexion avec le téléphone est pratique, il suffit de toucher un des 3 boutons pour décrocher, et les autres sons sont stoppés évidemment. Cela permet de répondre sans avoir à tout sortir de la poche. L’appareil est assez léger, je suis plutôt sensible au poids sur la tête. Bon au niveau style, il faut assumer. Les gars des remontées se moquent et tu te fais vite appeler Top Gun par le reste du monde.

J’ai pu faire ce test avec mes neveux en station, puis lors d’un séjour Ucpa hors-pistes. Au niveau de la portée, il m’a été impossible de vérifier les 1km... le système comme prévu ne passe pas à travers la roche. En gros si vous n’êtes pas en visuel, la connexion se perd. A 2 personnes cela limite la portée en montagne, à 3 c’est déjà bien mieux avec celui du milieu qui fait relais de connexion. Franchement en comparant avec les talkie/radio du guide et en discutant bien avec lui, ben... c’est le même combat, plus on est à faire relais mieux ça fonctionne.

Les enfants ont carrément adoré, ils ont vraiment trouvé ça génial ! Et du côté adulte ça permet de les corriger et les guider beaucoup plus facilement.

En hors-pistes avec des potes, ça nous a permis de se transmettre des infos sur l’état de la neige, du type “à droite c’est dégeu, passes à gauche”, ou bien “attention aux cailloux sur ma trace”... Vu l’état du peu de neige en ce mois de mars 2022 c’était une discussion permanente. De même le guide s’est servi de nous pour communiquer sur l’état de la neige, les situations ou ça passe ou non, etc. Une année précédente il avait pris une 2e radio pour la donner à un du groupe pour faire la même chose.

Le passage où cela m’a paru le plus utile, c’est quand nous avons fait une simulation de recherche de victimes d’avalanches, 3 DVA à trouver, 7 chercheurs en 2 langues. Ce système facilite beaucoup la communication dans ce moment-là.

En termes d’autonomie, les systèmes ont toujours tenu la journée entière.


Conclusion

Alors comme pas mal d’appareils électroniques ce n’est absolument pas essentiel, on vit très bien sans. Ce n’est pas élément de sécurité comme un DVA ou un téléphone. Mais c’est hyper facile d’utilisation et ça apporte un réel confort dans la communication. Honnêtement je n’aurais pas pensé acheter le Packtalk pour mon utilisation, ni un talkie d’ailleurs, mais maintenant que j’ai ces systèmes je les utilise à chaque sortie.

Pour qui ?

familles bandes de potes profs/entraineurs
9/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire