Test Tecnica Cochise 120 2015

8 tests Tecnica Cochise 120.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Mafiaverde

Freeride avec un peu de rando

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,75m | 75kg | Expert | Marseille
Acheté : 549€ en magasin
Conditions du test : Neige, terre, boue, glace, escaliers

Points forts

comportement alpin
confort
flex progressif

Points faibles

RAS

Alors pour remettre dans le contexte, voici comment je suis arrivé à acheter ces chaussures:

2008/2009, on commence à parler de Freerando, d'aller cherche des pentes vierges un peu plus loin que ce permet une marche d´approche. A l'époque, en bon étudiant, je ne pouvais pas me permettre d'acheter la panoplie complète donc j'ai fait au minimum en achetant une paire de marker tour et des peaux et basta. Fixs que j'ai montées sur des Scratch BC. Les pompes étaient des Tecnica Dragon 110, sans débattement. 

Meilleur combo du monde.

 Après plusieurs années de galère et surtout un compte en banque mieux garni, je me suis enfin payé une paire avec du débattement, à savoir les Cochise. Encore en mode, je privilégie la descente plutot que la montée et surtout sans les moyens de me mettre encore 500 euros de fixs à inserts + les skis qui vont bien, la Cochise me semblait un bon compromis pour enfin ne plus trop en chier en montant! 

Le test:

Concernant le confort, je pense que c'est à chaque personne de voir, on est bien dans une chaussure ou on y est pas. La Lange XT 130 ne m'allait pas par exemple. A l'utilisation, aucune gène, je suis comme dans des pantoufles pourtant mon talon ne bouge pas et j'ai de la place pour les orteils. La chaussure régule bien la température et ne prend pas l'humidité. Pour moi elles restent faciles à chausser à condition de les laisser au chaud avant des les mettres ;)

En mode rando, ca change clairement de la Dragon 110, le débattement change tout et je me fatigue beaucoup moins. A la longue, le poids de la chaussure se fait sentir (plus de 800m de D+)

petite blague: argument commercial entendu au vieux campeur Marseille donné à un mec skiant 1 semaine par an: avec le mode rando, c'est plus confortable pour rentrer à la maison et descendre les escaliers. :)

En alpin, c'est comme on peut attendre d'une chaussure freeride. Précis et confortable. Le flex est bien progressif et on prend plaisir à charger la languette. Une semelle avec plus de caoutchouc pourrait être plus appréciable lors des marches dans les cailloux.

Pour les réglages, le système avec 3 boucles micrométriques et strap marche bien, on arrive assez rapidement à trouver le compromis serrage/confort/précision.

Le passage ski/rando se fait par le biais d'une tirette au dessus du talon qui bouge un petit ergot. C'est rapide à faire et surtout on ne passe jamais d'un mode à l'autre de manière intempestive!

Achetées en 2015 et skiées 140/150j, le chausson ne s'est pas trop tassé, elles ont encore du jus. 

Du coup je suis très satisfait de ces chaussures qui répondent à leur cahier des charges. A la réflexion, je passerai quand même à des chaussures à inserts qui maintenant arrivent à avoir un comportement alpin, un débattement plus important et un poids réduit. 




Pour qui ?

Freerideur qui veut faire un peu d'approche

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire