Test Scarpa Maestrale 2022

15 tests Scarpa Maestrale.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
BOOZ
Par BOOZ

La légende continue!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 46 ans | 1,66m | 58kg | Expert
Acheté : en ligne
Conditions du test : Sorties ski de rando, ski alpin en station.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Chaussure Scarpa Maestrale

Points forts

Polyvalence
Poids contenu
Bon compromis montée/descente

Points faibles

Léger manque d'inclinaison

Chaussures testées dans le cadre des tests privés. Encore merci à Skipass et à Scarpa de m'avoir donné l'opportunité de les tester.

Le test a été intéressant puisque je skiais des Scarpa Maestrale version 2013 en mode freerando depuis 9 ans . J’ai donc pu constater l’évolution du modèle.

Aussi je skie des Scarpa F1 dans un mode rando pure/alpi, si bien que j’ai déjà quelques avis sur ce que produit cette marque en matière de chaussures de ski. Je possède aussi deux paires de chaussures d’alpinisme de chez eux. Autant dire que j'ai le pied Scarpa.

Elles ont été skiées avec 3 paires de ski :

- des Scott cascade 95, des skis de rando qui sont plutôt « newschool » : 175 cm, 95 mm au patin, 2,7 kg, twin tip, double rockers, souples, ludiques, mais pas des foudres de guerre ;

- des Skitrab altavia, 164 cm, 84 mm au patin, 2, 2 kg, des skis de randos classiques plutôt légers et assez rigides, noyau bois ;

-des Atomic Infamous, des skis freestyle, 176 cm, assez rigides.


A quelle gamme appartiennent ces Scarpa Maestrale ?


  •  Ce sont des chaussures « freerando », donc pensées pour être efficaces en descente tout en gardant un certain confort pour la montée.


Quelques caractéristiques et remarques d’ordre général


  • Le chaussant est médium (101 mm de largeur aux métatarses). Medium car on trouve plus proche du pied sur des modèles Scarpa plus légers (99 mm sur la F1 lite ou sur l’alien) mais on peut trouver plus large chez Dynafit (103 sur certains modèles).
  • Mon pied large s’y trouve bien maintenu sans être trop serré. Elles n'ont pas été thermoformées car je trouve que cela use le chausson prématurément.
  • La coque, le collier et la languette est en Pebax Rnew, un matériau produit à partir de sources renouvelables, un bon point qui montre que Scarpa prend en compte la problématique environnementale .
  • Les semelles sont en vibram. Elles accrochent très bien sur le rocher.
  • Les chaussons Intuition sont légers et confortables. Pas de trace d’usure prématurée à noter pour l’instant, mais je suis très soigneux dans les diverses manipulations. Aussi, Scarpa fournit des patchs autocollants à placer sur les endroits de la coque qui pourraient les endommager.
  • Le chausson se retire et se remet facilement quand on a pris le coup. J’ai connu pire.
  • Les Maestrale disposent de 2 boucles rigides, une située sur le collier, l’autre sur le coup de pied. Cette dernière bénéficie du système wave closure, ce qui permet de serrer deux endroits de la coque à l’aide d’une seule boucle (cf photo).
  • On retrouve le crochet à crémaillère à 45° qui vient caler le talon au fond de la chaussure. Toujours aussi efficace!
  • Le strap est à scratch mais il n’est pas élastique comme celui de la version plus ancienne que j’avais. Je préférais la progressivité du flex que permettait l'ancien.
  • Elles n'ont jamais pris l'eau pour l’instant.
  • J'aime beaucoup ce coloris orange caractéristique des Maestrale. Ce sont de belles chaussures à mon goût!


Ressenti à la montée


  • 1481g en 26.5 (cf photo), elles sont un chouïa plus légères que  la version 2013, on reste quand même sur un modèle freerando, donc pas destiné aux collant-pipettes.
  • Le débattement annoncé par Scarpa est de 60°. Ils y sont sûrement mais pour les atteindre, il faut forcer ce qui engendre une fatigue supplémentaire. Si bien qu’il vaut mieux faire des pas plus courts et aller moins vite. Cependant le débattement reste intéressant pour une chaussure de cette gamme. En effet, sur mes skis, j’ai ajouté une cale intermédiaire (une pièce de légo duplo) d’environ 20 mm (soit l’équivalent de la cale des fix race) et je suis resté toujours sur cette cale avec ces Maestrale. On peut donc suffisamment allonger avec.
  • Elles sont confortables, mes pieds s’y sentent aussi bien que dans l’ancienne version ou que dans mes F1. Bon j’ai le pied Scarpa, comme on dit.


Ressenti à la descente


• Le passage en position descente se fait avec un levier facile à manipuler (cf photo).

• L’inclinaison du collier est de 16° avec la possibilité de la réduire ou de l’augmenter de 2°. Je l’ai augmentée mais cette inclinaison reste inférieure à celle des F1 et encore plus à celle des Maestrale version 2013. Cela m’a un peu surpris au début mais finalement je m’y suis habitué. Cependant, cette tendance qu’a Scarpa dernièrement (Alien, F1 lt…) à incliner de moins en moins le collier est curieuse et est loin de convenir à tout le monde…

Les 3 boucles associées au strap permettent de bien ajuster le serrage à son pied. Evidemment cela prend un peu de temps, bien plus qu'avec la F1 , mais bon, en mode freerando, on n’est pas pressé.

• Scarpa annonce un flex de 110. Je trouve ça plutôt juste, car ces chaussures me permettent d'appuyer et de gérer sereinement les changements brusques de terrain . En mode station, ce n'est évidemment pas une chaussure race mais c’est suffisant pour ma manière de skier et pour les skis que j’utilise qui sont loin d’être des skis de géant. Le pied reste bien calé même dans des neiges difficiles.


Résultats des courses :


Je trouve que ce sont d'excellentes chaussures à tout faire. Je ne prends qu'elles en station et les jours de rando peuf pas trop longues. Les Maestrale 2022 restent dans la lignée de leurs aînées, efficaces et polyvalentes.

Pour qui ?

Pour les skieurs qui cherchent une chaussure à tout faire, de la rando comme de la piste.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire