Test Scarpa Maestrale 2013

9 tests Scarpa Maestrale.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
BOOZ
Par BOOZ

Un modèle qui a fait ses preuves

Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | 1,66m | 60kg | Expert
Acheté : 150€ d'occasion
Conditions du test : Toutes conditions, toutes neiges, en rando, en station, en freeride pendant 5 saisons à raison de deux à trois utilisations par semaine.

Petit historique de mes maestrale :

Ce sont mes premières chaussures de rando à insert. Je les avais achetées d'occasion en 2013 et elles n'avaient que deux sorties au compteur. Elles ont remplacé mes scarpa laser et ont gravi de très beaux sommets dont le Mont Blanc.

Elles ont connu des trab sintesi de 2002 en 180 cm montés avec des diamir, des trab sintesi de 2015 en 171 cm montés  avec des plum guide, des atomic infamous en 176 cm montés avec des diamir et des scott cascade en 175 cm montés avec des dynafit speed turn.

Depuis la saison dernière, elles se contentent de petits dénivelés et de ski de piste familial car elles ont été épaulées par des F1.


A quelle gamme appartiennent ces maestrale ?

  • Ni chaussures collant pipette, ni chaussure freerando/freeride, c’est la chaussure rando tourisme par excellence.


Quelques caractéristiques d’ordre général :

  • Le chaussant est moyen, 101 mm. Je les ai trouvées trop étroites au niveau médio-pied et j’ai donc dû faire déformer la coque d’un des pieds.
  • La coque est en pebax, elle peut être déformée mais pas facilement. Pour ma part, elles ont été déformées deux fois car elles avaient repris après une saison leur forme d’avant déformation. Ça ne bouge plus maintenant. La coque a bien vieilli et n’est pas trop abimée pour l’âge des chaussures.
  • La semelle est en cayman vibram et n’est pas trop usée malgré le temps. Elle accroche très bien sur le rocher.
  • Les chaussons intuition sont agréables à enfiler, légers. Ils ont un toucher assez raide ce qui permet de sentir son pied bien calé dedans. Je ne les ai pas thermoformées : j ’ai préféré laisser le temps faire considérant que le thermoformage a tendance à accélérer l’usure du chausson. Dès la première saison d’utilisation, ils se sont très vite abîmés, puis ça s’est stabilisé. Je n’ai toujours pas eu besoin d’en changer.
  • La coque s’ouvre et le chausson peut être très facilement retiré pour le séchage.


Quelles sont ses caractéristiques ayant une importance pour la montée ?

  • Déjà le poids : une chaussure pèse 1520 g en 26.5, c’est assez lourd comparé aux F1 ou à ce qui se fait actuellement pour des chaussures de cette gamme mais ça ne m’a jamais empêché de faire entre 1500 et 2000 m de D+.
  • Elles ont un débattement de 39°. C’est pareil, actuellement on voit des débattements qui permettent de bien plus allonger. Cependant, sur mes deux paires de skis montées avec des fix à inserts, j’ai ajouté une cale intermédiaire d’environ 30 mm (soit l’équivalent de la cale des fix race) et j’arrive à rester la plupart du temps sur cette cale et à allonger suffisamment, mais moins qu’avec les F1 .


Quelles sont ses caractéristiques ayant une importance pour la descente ?

  • Le passage en position descente n'est pas toujours aisé et il y a un coup à prendre. Mais ça se fait vite.
  • Le système pour débrayer permet deux inclinaisons pour descendre : 16° ou 20°. Pour ma part, j’utilise la position la plus inclinée car je trouve qu’elle permet de plus attaquer.
  • Elles ont 4 boucles, donc on peut bien ajuster le serrage à son pied.
  • Une des boucles est située au dessus du coup de pied et permet de bien caler le talon au fond de la chaussure.
  • Le strap de 3 cm du collier est élastique. Il est très efficace et permet de serrer le collier très fort si on le désire.
  • Scarpa annonce un flex de 100. Il est assez progressif mais un peu insuffisant à mon goût. En mode station, je ne peux pas complètement appuyer autant que je le voudrais. En mode rando si on skie plus léger, c'est moins dérangeant.


A noter :

  • J’ai perdu plusieurs vis du système marche/ski. On en retrouve en shop, mais un coup de frein-filet évite ces désagréments.


Résultat des courses :

Ce sont de bonnes chaussures de rando tourisme offrant un bon compromis montée/descente. Un nouveau modèle est sorti l’année dernière mais on peut encore trouver ce modèle en vente en fin de série. Ce test reste donc encore d’actualité.


Pour qui ?

Pour les skieurs qui veulent une paire à tout faire s'ils n'appuient pas trop ou pour ceux qui veulent une paire offrant un bon compromis montée/descente pour compléter leur paire de chaussures d'alpin
7/10
Facilité de chaussage
Confort
Serrage/Manipulations
Précision
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Rapport qualité/prix
Débattement
Accroche sur terrain difficile (glace/pierre)

Points forts

Le pied est très bien calé. La chaussure vieillit bien. L’inclinaison en position descente est très bonne.

Points faibles

Le flex est un poil léger. Le chausson s’abîme rapidement, même si après cela se stabilise.

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire