Test K2 Recon 130 2019

1 test de chaussures de ski K2 Recon 130.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests Privés.
bkkaset

Précise avant tout,légère pourquoi pas!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,85m | 72kg | Expert
Acheté : 550€ en ligne
Conditions du test : Froid, chaud, tous types neiges. Pistes, HP.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - K2 Recon 130

Ce test a lieu dans le cadre des tests privés de skipass. J’ai donc reçu la paire gracieusement de la part de k2. Néanmoins, ce test essaiera d’être le plus subjectif possible.

Protocole du test :


Conditions :

- tout type de neige (carrelage, bonne neige, peuf, trafolle, moquette, soupe, neige à canon (c’est de la neige ça ?) )

- Tout type de température (de moins 15 à plus 15 en gros)

- Avec différents skis et fixations

Premiers jours : alternance matin/aprem avec mes autres chaussures (salomon quest pro 120)

Cœur de saison : tout en recon

Fin de saison : nouvelles alternance matin/aprem

Le testeur : 1.85 pour 72kg


Une chaussure inconnue à ton pied tu testeras.


Lorsque je me suis inscrit à ce test, je me suis posé la question de savoir comment j’allais pouvoir faire un retour le plus constructif possible sur une paire de chaussure.

En effet, contrairement à une fringue ou une paire de ski, le choix de la paire de chaussure doit impérativement se faire en magasin avant achat (et en général cela prend du temps). Il faut trouver chaussure à son pied, et tu sais si ton papi utilise cette expression à tire la rigot, c’est qu’il a raison ton papi. Un papi c’est important.

C’est donc armé de ma seule règle pour mesurer mon pied que j’ai choisi la chaussure. Il s’agira d’une recon 130 en 27.5, largeur 98 LV (à savoir que la chaussure existe aussi en largeur 100).


K2 recon 130 : une nouvelle gamme performance et légère. Mais pour quoi faire ?


Je ne passerais pas ici longtemps à vous détailler et vous perdre dans les considérations techniques de la chaussure (vous trouverez dans les images une infographie de la marque qui explique bien la construction de la chaussure ou voir cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=KXbzQK6GqF8&feature=youtu.be)

Voici néanmoins les points que je retiendrais:

- Flex 130 annoncé : on est donc sur une chaussure qui se veut performante. Même si il n’y a pas de norme sur le flex, si vous allez sur ce type de chaussure c’est que vous avez envie d’avoir le pied bien calé et vous avez envie d’avoir une conduite précise.

- Légèreté de la chaussure : k2 crée donc ici une gamme performante et légère (une chaussure pèse 1715 en 27.5). 

- Nous sommes sur un produit non débrayable, c’est une chaussure 100% alpine. 

- La chaussure est entièrement thermoformable

- Grip sous la semelle pour la marche.

- Inclinaison de 12 degrés ajustable jusqu’à 16 degrés avec des cales

La question qui me hante jour et nuit au début de ce test est de comprendre mais pourquoi avoir fait une gamme légère et performante sans système débrayable ? Tout le monde le sait bien, lourd c’est bien, lourd c’est fiable ?

C’est donc au bord de la folie que je peux chausser pour la première fois ces chaussures fin novembre.


Les premiers contacts : une chaussure avec un bon fit et bien faite


Lors des premiers essais, je me sens tout de suite bien dans dedans. Malgré une largeur de 98 (pour un pied qui fait plus 100) je n’ai senti aucune gêne. Pour moi la largeur est donc assez généreuse.

Le chaussage est est assez facile, je glisse bien dans la chaussure, le collier s’écarte bien et facilement.

Une fois dans le chausson, le talon est bien pincé, le pied est bien maintenu et la languette remonte bien haut pour envelopper le tibia.

Le déchaussage est fastidieux. En effet, le pied est tellement bien calé dans le chausson que quand je sors le pied j’ai à chaque fois j'ai  la moitié du chausson qui vient avec. La chaussure est assez fine (pour gagner du poids ?) ce qui doit jouer au moment de chausser/déchausser.

Sur la qualité de fabrication rien à redire : la bouclerie est de bonne qualité, la sangle semble solide et elle est bien large sur le devant, le chausson est relativement confortable pour une chaussure de 130/98.


Sur la neige : une chaussure en effet performante et précise


En comparaison de mes anciennes shaloms, le constat est indéniable, la k2 est bien plus précise et agréable à skier. Elles permettent d'attaquer plus fort et plus sur l'avant du ski.

Sans modification aucune, le pied est très bien maintenu, on fait vraiment corps avec les fix et le ski.

Le gros plus réside dans la languette plus haute (que mes salomon, ou des lange et ross de mes potes) qui enveloppe très bien le tibia. Cela permet de skier avec une plus grande précision et surtout de ne plus avoir de douleurs au niveau du tibia comme je pouvais avoir sur les shaloms. Je me suis rendu compte de cela en les remettant il y a peu.

Le strap, si ce n’est pas un vrai booster, joue également une partie très importante dans le maintien de l’ensemble. On peut vraiment le serrer proche du tibia avec le système de crochet et comme il est bien large et légèrement élastique il participe à donner une conduite progressive. Par contre pour actionner le système de crochet il faut impérativement enlever les gants car il est assez petit.

Le flex de 130 est bien présent, c’est une chaussure rigide. Mais comme je viens de le dire, avec le strap mais aussi la construction de la chaussure, le ressenti est assez progressif avant d’arriver au point D, comme dur. J'ai pu même mes faire le point G, comme gamelle en prenant confiance.

Testée sur tout terrains et tout types de neiges cette chaussure a toujours très bien répondu et on se sent en confiance.

Finalement, le seul changement mineur que j’ai eu à faire sur la chaussure est le changement de la semelle car celle d’origine est un simple bout de « carton » qui donnait une sensation assez « sèche » à la chaussure. A part cette sensation de dureté sous la plante des pieds, la chaussure est très confortable. Le chausson isole bien du froid. La seule douleur légèrement ressenti fut un jour fin mars par chaleur (pas loin des 15) j’ai dû avoir le pied qui avait un peu gonflé.

J’ai essayé les cales arrières pour augmenter artificiellement l’angle d’attaque dans la chaussure mais pour moi cela est plus de gadget qu’autre chose. Si tu skies sur l’avant ces trucs ne servent à rien.

Pour les marches d’approche la semelle est de tipe grip walk donc plutôt bien.


Sur la neige et en pratique: une chaussure légère mais pour quoi faire ?


La chaussure de k2 est précise et performante comme je viens de le dire, le contrat est rempli

K2 suit le mouvement du marché dans le gain de poids sur l’ensemble du matériel de ski. A noter que la com' vue sur le site skipass donne un truc du genre skier plus, profitez plus (en mettant en face de la photo de la recon une pinte de bière)

Si le gain de poids est vraiment étonnant par rapport à une chaussure classique quand vous la portez, je ne suis pas certain que cela se ressente vraiment une fois que l’on ski. En tout cas personnellement ce gain de poids je ne l’ai pas senti une fois en train de skier (et j’ai pu skier plusieurs skis, tous plutôt lourds – enforcer ancienne gen, Proto, des sl ross, nordica fire arrow, mantra bonafide, mx 89..).

Même lors de marches d’approches (des 15 min à 1h max cette saison), si finalement le gain de poids à dû être bénéfique pour mes petites jambes, je ne l’ai pas ressenti directement.

Finalement, c’est plus le positionnement de la chaussure qui est difficile à comprendre : légère mais non débrayable, elle n’intéressera pas les freerideurs.

Légère elle pourrait intéresser un public débutant mais le flex de 130 et la largeur de 98 en font un produit destiné à des skieurs plus expérimentés.

Peut-être pour un professionnel de la neige qui marche beaucoup cela peut être bénéfique.


Après une saison : quelle usure ?


Reste que le gain de poids m’interroge sur la solidité dans le temps de la chaussure. Pour le moment, à part de l’usure cosmétique (peinture de la bouclerie, coup de carres, petite usure du strap à vérifier dans le temps) rien d’anormal, la chaussure tient bien. Cela sera donc à observer dans les années à venir. Si je remarque des éléments de changements je mettrai à jour ce test.


Pour conclure :


La k2 recon 130 est une bonne chaussure alpine : elle est précise, relativement confortable et sa languette haute et enveloppante est un gros plus pour conduire les skis en utilisant la cheville et mettre le poids sur l’avant. Le flex est progressif et le strap fonctionne très bien.

Seul son positionnement interroge, car si le gain de poids a du être mettre bénéfique lors de marches d’approche, je ne sais pas si il permettra de convaincre les acheteurs potentiels qui vont chercher une chaussure performante et précise. Les personnes voulant un gain de poids et une utilisation hybride iront vers d’autres modèles je pense.

En tout cas, pour moi elle est adoptée nonobstant le marketing qui va avec, c'est du bon matos.


Une petite vidéo de présentation de la chaussure par mes soins : 

https://www.youtube.com/watch?v=fy2RGdGbC8s&feature=youtu.be

Pour qui ?

Skieur voulant une chaussure performante er précise avant tout.
8/10
Facilité de chaussage
Confort
Serrage/Manipulations
Précision
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Rapport qualité/prix

Points forts

Précision, languette haute, très bon maintien du pied et du talon, flex progressif.

Points faibles

Dans leprogramme pas vraiment, vérifier la durée dans le temps du au gain de poids.

2 commentaires

smv

inscrit le 09/04/19
Votre présentation est exactement la même à mes expériences sur la chaussure pareille à 120, la Recon 120 LV. Je l’ai depuis Janvier 2019 et j’ai fait déjà une 15aine de sorties avec. Je viens d’une Rossi All track Pro, mais pour moi ca fait un vrai avantage le sentiment sur la différence du poid même en skiant avec des skis lourds, ou, je sens le centre de masse ski-chaussure plus bas, ce qui bénéfice au changement des cares vites et ca ce n’est pas en effet placebo. Sur tout le reste vous êtes à 100% correct, même sur les semelles que j’ai aussi changé dès la 2ème sortie. En plus, moi j’utilise les cales mais je les ai installees dès le début...donc pas d’avis sur la configuration de base. Un 9/10 de ma part.!!
0
bkkaset
Statut : Gourou
inscrit le 29/05/09
Stations : 2 avisMatos : 19 avisPhotos : 1 photos du jour
Merci pour votre retour smv! J'ai hésité entre 8 et 9 aussi, j'ai donné huit en attendant de voir la solidité dans le temps qui est critère important pour une chaussure.
Bon ride
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire