Test Fischer Travers GR 2021

3 tests Fischer Travers GR.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,7/10
Boby_lapointe

Légère et confortable

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,74m | 64kg | Avancé | Grenoble
Acheté : 519€ en magasin
Conditions du test : Neige lourde, trafollée, journée ensoleillée, journée grise

Points forts

Légèreté
Serrage BOA
Débattement
Confort

Points faibles

Rigidité à la descente

Après quelques saisons avec des enclumes au pieds, il était temps pour moi d'investir dans une vrai paire de chaussures orientée rando.

Les critères retenus étant principalement : de la légèreté pour m'alléger les guibolles à la montée, faciliter l'aisance de déplacement (ski/marche), simplicité d'utilisation et bonne tenue pour profiter de la descente.

Les chaussures ont été achetée en magasin, après essayage et comparaison de confort. Les chaussons ont été thermoformés pour pour limiter les points de pressions et autres désagréments. Les chaussures ont été utilisées sur moins de 10 sorties, en neige lourde et traffolée (for now !).


Dans les mains :

Légères, c'est le premier mot qui me vient naturellement, et clairement, à moins de 2,2kg la paire, on est plutôt dans une catégorie très light qui laisse penser qu'on va pouvoir grimper longtemps sans se tuer les jambes. 

Visuellement et au toucher, la chaussure est bien finie, la boucle et le système de serrage BOA semble d'une solidité suffisante, et le passage du mode marche au mode ski se fait simplement avec un système de loquet qu'on retrouve sur beaucoup de chaussures de ce type.

La semelle semble résistante à vue d’œil, l'avenir nous dira si c'est le cas.


Aux pieds :

Le chausson n'est pas des plus moelleux, mais c'est une contrainte à accepter pour éviter les grammes supplémentaires. Le laçage du chausson est minimal (2 rangs d’œillets), et si mes souvenirs sont bons, les lacets n'étaient pas fournis avec, au prix de la chaussure c'est dommage...

On a de la place et le serrage de la chaussure semble taillée pour les personnes avec un cou-de-pied fort, et je ne ressens pas la pression que j'ai pu ressentir en essayant des modèles d'autres fabricants.

Le système de serrage BOA est bien efficace, et le serrage est relative bien homogène sur toute la longueur.

Le débrayage pour passer du mode ski au mode marche est facile d'utilisation via le loquet sur l'arrière de la chaussure, et un ergot qui permet le blocage du collier de serrage en mode ouvert.

Et là... je suis bluffé. Avec les 80° de débattement annoncé, le mouvement naturel est bien accompagné, et on se sent de suite à l'aise pour marcher avec, et s'imaginer réalisant un glisser des plus fluide !


Sur le terrain :


À la montée :

On est dans le bon programme. La légèreté de la chaussure fait ses preuves, le dérouler du pied est fluide, et le chausson, relativement confortable compte tenu du poids de la chaussure, ne laisse pas apparaître de zone d'échauffement ou de points de pressions. 

Le débattement est vraiment très agréable, et on ne se sent pas contraint dans nos mouvements. Le serrage BOA est très efficace, bien uniforme et apporte un sentiment de sécurité. Là où je desserrais beaucoup sur mes anciennes enclumes, je peux serrer relativement bien sur les Travers GR, avoir le pied bien maintenu, et pour autant ce qu'il faut de liberté pour assurer une montée agréable.


À la descente :

Dans mes critères pour la descente, je cherchais une bonne tenue du pied, de la cheville et une rigidité suffisante pour guider le ski, mais sans compromettre une vrai légèreté.

Pour facilité le positionnement, des plaques velcro sont fournies pour venir se loger à l'arrière du chausson et permette en quelque sorte de régler votre appuis languette. Personnellement je ski sans car j'ai une sensation d'écrasement au niveau du collier de serrage

Globalement, je trouve que la chaussure rempli son rôle et offre ce qu'il faut de rigidité pour se sentir bien à la descente. Si vous passez d'une chaussure plutôt freerando bien rigide à la Travers GR, quelques sorties seront à mon avis nécessaires pour s'habituer aux sensations nouvelles. Il faut y mettre un peu plus du sien et il devient alors nécessaire d'être plus engagé.


Conclusion :

Cette chaussure est selon une très bonne chaussure polyvalente.

En montée, c'est un régal, et leur confort est suffisant pour grimper longtemps.

En descente, il faudra voir au fil du temps ce qu'elles offrent sur des neiges plus compliquées, mais le serrage est suffisamment performant pour permettre de se faire plaisir, moyennant l'engagement du skieur.

Pour qui ?

Skieur confirmé à la recherche d'un chaussure polyvalente typée montée

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire