Test Fischer Travers GR 2020

2 tests Fischer Travers GR.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
Simagdavon

Légèreté et performance

Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,75m | 69kg | Expert
Acheté : 549€ en magasin
Conditions du test : Toutes conditions hivernales

Points forts

Légèreté, précision, débattement

Points faibles

Confort

Profil du testeur :

Skieur expert (amateur), né à Grenoble, habite à Lyon, passe la plupart de ses weekends en montagne (en stations, et de plus en plus souvent en rando). J’ai une très bonne condition physique, je pratique du sport toute l’année.

Les sorties de ski de rando que j’effectue font environ 1500m de dénivelé (par jour) sur tous types de terrains (Combes, couloirs, grands champs de poudre, raide, forêts …).

Mon profil : Homme, 1m75, 69kg.

Ces Fischer Travers GR sont incroyablement légères !!! Avec seulement 1,08kg par pied, un vrai poids plume !!! Ce sont mes deuxièmes chaussures de rando (après quelques années d’utilisation d’une paire de 1,44kg par chaussure) … et je dois avouer que j’en suis vraiment ravi, la légèreté de la chaussure est très appréciable en montée et en conversions.

Ses caractéristiques :

Largeur métatarse 96mm (pieds normaux), Poids 1,08kg la chaussure, Flex « Moyen » … tout cela vous donne une chaussure de rando light.

Son flex apporte une rigidité moyenne de la chaussure à la descente, ce qui nécessite un niveau de ski assez élevé pour être à l’aise.

Je monte des crampons à lanières (https://www.outzer.fr/avis/crampon/grivel/g12-a-lanieres/0/3061.html) dès que c’est nécessaire (glacier, grimpette dans du raide en neige dur, etc …), et aucun problème de tenu, ça fit très bien.

La semelle est aussi bien efficace quand on grimpe sans crampons sur de la neige dure ou sur des pierres. Après une année d’utilisation la semelle est intacte.

Chausson à lacets comme sur de nombreux modèles, cela permet d’ajuster au mieux le serrage, mais ce n’est pas sur ce point que la Travers joue sa carte maitresse, mais bel et bien sur le système GOA. Un disque avec un micro-ajustement, des lacets légers très résistants et des guides de lacet à faible frottement. Plus besoin de crochets, ce système permet de serrer et desserrer très facilement toute la chaussure en tournant la molette.

Il y a tout de même une boucle ajustable associée à un velcro au niveau du tibia. Avec deux crans, il très aisé de passer d’un serrage monté à un serrage descente.

Le collier offre un angle de 80° de débattement.

Le système pour passer du mode montée au mode descente est très facile d’utilisation, muni d’une languette, on le manipule très facilement.

Son programme de prédilection : la rando. Un mode marche, et un mode descente, une vraie chaussure de rando. A mon sens, elle est un très bon compromis entre poids et rigidité. Bien sûr il faut avoir un niveau de ski assez correct pour être à l’aise en descente.

Son programme moins évident : la piste. Etant assez pointilleux sur le matériel que j’utilise, je ne skie jamais sur piste avec ces chaussures. MAIS, pour un skieur de niveau débutant/avancé, elles peuvent très bien servir aussi sur piste.

La qualité de la chaussure est bonne, après 1 année d’utilisation (20 sorties par saison), aucun problème, aucune casse, le chausson est encore bien en place, la semelle est peu usée.

Le look : très sympa, gris vert, un style de rando !

En deux mots : Légèreté et performance.

Pour qui ?

Skieur expérimenté

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire