Test Komperdell ascent pro carbon 2018

2 tests Komperdell ascent pro carbon.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,5/10
usaddict

Presque parfait

Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,80m | 68kg | Avancé | Annecy-le-Vieux
Conditions du test : Batons testés principalement en hors piste en poudreuse mais également de temps en temps sur piste une bonne partie de l'hiver dernier

Points forts

Légereté
Système téléscopique permettant d'ajuster la longueur des bâtons avec système de serrage ultra efficace
Brins pliables en deux parties permettant d'obtenir un encombrement minimum et de pouvoir les ranger facilement dans un sac à dos par exemple
Solidité
Rondelles larges spéciales poudreuse

Points faibles

Poignées manquant d'ergonomie et laissant s'accumuler la neige poudreuse lorsqu'il fait très froid et très difficile à enlever
Dragonnes qui gèlent très vite lorsqu'il fait froid

Présentation du produit :

Les bâtons ascent pro carbone représentent le haut de gamme freeride-rando de la marque autrichienne Kompardell qui est particulièrement reconnu dans l’univers du ski racing aux mains notamment du King Marcel Hirscher. Cela ne les empêchent pas de proposer des produits très techniques et de grande qualité pour les afficionados de la poudreuse et du ski hors des jalons.

Il s’agit donc d’un modèle haut de gamme télescopique avec un système de brins pliables en deux parties ce qui donne une longueur une fois replié de 65cm pour obtenir une facilité de rangement maximale. Au niveau des matériaux, komperdell a choisit de décomposer le bâton en 3 parties distinctes avec la partie haute en titanal de 16mm, du carbone pour la partie intermédiaire et de nouveau du titanal pour la partie basse afin d’offrir une protection sur cette partie qui peut être exposée à différents chocs en randonnée et en freeride.

Pour le serrage des brins, Komperdell utilise un système appelé Powerlock 3.0. Les grosses rondelles spéciales poudre sont légèrement orientables.

L’utilisation du carbone permet d’obtenir un poids très réduit de 231g. S’agissant d’un bâton télescopique, la longueur va de 110 à 145cm.

Test du produit :

C’est la première fois j’utilise des bâtons télescopiques en ski et j’avais un peu peur de retrouver une certaine fragilité car j’avais entendu des retours d’expérience de personnes ayant tordu certains bâtons de ce type. Mais après un bon hiver d’utilisation dans différentes conditions en hors pistes et sur piste, les bâtons ne bougent pas et la qualité est clairement au rendez-vous. Je n’hésite pas à prendre de bons appuis lorsque c’est nécessaire sans appréhension. Les rondelles larges pour la poudreuse sont très efficaces dans ce type de conditions mais un peu moins sur pistes. Le système de serrage des brins est fiable, rien ne bouge et est facile à utiliser même dans le froid sur un télésiège ou avant une marche d’approche dans une face pleine de poudreuse pour diminuer l’encombrement des bâtons et les utiliser presque comme des piolets. C’est d’ailleurs pour moi l’un des principaux avantages de ce type de bâtons car ce n’est jamais évident de faire la trace à la montée avec des bâtons normaux (125cm en ce qui me concerne) et de se sentir gêné par la longueur des bâtons et ne pas pouvoir vraiment s’en servir comme une aide ce qui est vraiment le cas avec les carbon ascent et j’avoue que j’ai adoré. Et si jamais vous voulez les ranger et vous aider avec les mains, vous repliez la longueur au maximum, séparer les brins et vous arrivez à une longueur de 65 cm qui permet de les ranger facilement dans votre sac en laissant un peu dépasser le bout des bâtons ou de les fixer sur le coté du sac avec un poids global très contenu qui permet de ne pas les ressentir lors des phases de montées.

Une seule ombre au tableau selon moi : les poignées et pour deux raisons. Je skiais depuis plusieurs années avec les bâtons scott team issue qui disposent de poignées ergonomiques terriblement efficaces et qui restent parfaitement en main. Sur les carbon ascent, les poignées ne sont pas aussi instinctives et on a parfois l’impression de ne pas bien les avoir en main ce qui est assez désagréable en skiant. Rien de rédhibitoire mais cela reste un point à améliorer. Deuxième problème que je n’avais jamais eu sur les poignées de mes bâtons scott, c’est un soucis d’accumulation de neige sur les poignées lorsque je skie en poudreuse et qu’il fait bien froid : si par exemple je tombe et que les bâtons sont recouverts de neige, les poignées sont recouvertes de neige et il est très compliqué de l’enlever. Ce problème vient probablement de la forme de la poignée qui fait que la neige est très difficile à enlever. Cela concerne également les dragonnes qui sont très vite gelées dés qu’il fait bien froid, problème que je n’avais aussi jamais rencontré avant. Et c’est assez désagréable de devoir skier avec des dragonnes glacées et donc ultra rigides. Cela vient probablement du matériau utilisée pour la fabrication de ces dragonnes car une fois encore, c’est quelque chose que je ne connaissais pas sur mes bâtons précédents.

Conclusion :

On a donc affaire à un très bon produit, technique et efficace mais qui reste perfectible avec des petites choses à améliorer selon moi concernant la forme ergonomique des poignées et le matériau utilisé pour les dragonnes.

Ces bâtons carbon ascent pro se destinent donc à des skieurs à la recherche de bâtons plutôt haut de gamme légers et techniques leur permettant de s’aventurer en hors-piste en freeride et en randonnée.

Pour qui ?

Produit à destinations de skieurs rando et freeride à la recherche de batons haut de gamme techniques, légers et efficaces.
7/10
Solidité globale
Solidité rondelle
Rigidité
Style/Look
Grip poignée
Utilisation et réglage dragonne
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire