Les nouveautés dans les domaines skiables Pyrénéens
2000*1045px

Les nouveautés dans les domaines skiables Pyrénéens

[Pyrénées] Hiver 2019-2020 : petit récapitulatif des nouvelles infrastructures présentes sur l’ensemble des domaines skiables des Pyrénées.
Texte Maxime petre
Photos stations sauf mentions, header Paul Quintan (EPSA)
Vidéo EPSA, la Pierre-Saint-Martin
[Pyrénées] Hiver 2019-2020 : petit récapitulatif des nouvelles infrastructures présentes sur l’ensemble des domaines skiables des Pyrénées.
Texte Maxime petre
Photos stations sauf mentions, header Paul Quintan (EPSA)
Vidéo EPSA, la Pierre-Saint-Martin
Une inter-saison riche dans les Pyrénées françaises avec deux retours, une concrétisation, une transformation et un nouveau concept ascensionnel. L’Espagne et l’Andorre ne sont pas en reste également.

La Pierre-Saint-Martin

la renaissance du télésiège Family

Les aficionados de la station Béarnaise retrouveront dès cet hiver le télésiège Family dont la gare aval et le local technique avaient été ravagés par un terrible incendie le 7 janvier dernier. Pierre angulaire du domaine, rendez-vous est pris début décembre pour emmener à nouveau les skieurs vers les cimes afin de profiter des pistes des myrtilles, des ifs et de la noire.
La Pierre Saint Martin

Les Angles

la télécabine les Pèlerins fait peau neuve

La télécabine les Pèlerins, inaugurée en 1998, fait peau neuve. Après plus de vingt ans de bons et loyaux services, les cabines d’origine seront remplacées par de nouvelles cabines du manufacturier Sigma : 14 places debout, aménagées avec des miséricordes,  sonorisées et avec panneaux solaires intégrés pour les éclairer. Pour parfaire ce changement, la gare de départ est totalement réaménagée. Le souhait de la station est de donner un aspect rénové à l’installation et améliorer le confort de cette télécabine névralgique et emblématique avec des cabines de dernière génération en confortant l’image de la station village des Angles.

#embed#

Peyragudes, vallée du Louron

Vallée du Louron, de « demain ne meurt jamais » à Skyvall

Laurent Garcia, directeur de la station de Peyragudes, évoque pour skipass la télécabine Skyvall, véritable lien entre la vallée du Louron et la station de Peyragudes.

Skipass : Laurent Garcia, Luchon-Superbagnères, Saint-Lary-Soulan, Ax-les-Thermes maintenant Loudenvielle-Peyragudes, les ascenseurs vallées ont-ils la cote dans les Pyrénées ?

- Laurent Garcia : On peut le penser ainsi. A Luchon, Saint Lary et Ax, l'arrivée d'un ascenseur valléen participe à un développement notoire de la fréquentation des domaines skiables. Notre démarche dans la Vallée du Louron est tout autre. Certes nous espérons un développement de la fréquentation en hiver mais nous l'avons surtout pensé 4 saisons. Il s'agit de générer de l'activité en toutes saisons et d'inciter les clients à l'utiliser pour diverses motivations parfois complémentaires : contempler, faire une activité, trouver des services/commerces. La présence en vallée de Balnéa, premier centre bien-être des Pyrénées françaises, et d'une station de ski moderne au sommet est un atout important pour réussir ce pari. Les flux de visiteurs démontrent déjà une grande porosité entre les deux offres sur la seule saison d'hiver, le séjour au ski se conjuguant avec Balnéa. Et c'est vrai aussi l'été où les attractions de bord de lac et de station se complètent...

Skipass : Investir près de 10 millions d’euros dans une remontée mécanique qui n'apporte pas de ski propre, est-ce un sacré pari pour l'évolution du modèle économique de la vallée qui était très centré sur le ski ?

- Laurent Garcia : Comme je l'ai expliqué, notre objectif est de devenir véritablement une destination 4 saisons été/hiver avec des ouvertures ponctuelles lors des vacances de Pâques, les week-ends de printemps et à la Toussaint. Forte de ce nouvel aménagement, la vallée du Louron se positionne résolument vers les pratiques de montagne qui explosent aujourd’hui : le vélo, le VTT et le trail. Et nous avons de nombreuses nouvelles activités en projet telles que des tyroliennes géantes partant du sommet pour rejoindre les deux villages pied de pistes, des luges sur rail, du tubbing, un restaurant panoramique au sommet, un parcours découverte du pastoralisme, une randonnée du vertige, des parcours suspendus… Sans oublier le développement de la station de ski de Peyragudes.

Skipass : Un site internet dédié, un nom d'appareil qui sonne comme "007", au-delà de la remontée mécanique avez-vous l'ambition de créer une vraie marque de territoire ?

- Laurent Garcia : Skyvall fait référence à une invitation au voyage panoramique au-dessus de la Vallée du Louron mais aussi au film Skyfall avec James Bond, Peyragudes ayant été en 1997 un des décors naturels du film “Demain ne meurt jamais”. D’ailleurs, à l’occasion de l’anniversaire des 20 ans du tournage en 2017, la station de Peyragudes s’est dotée d’une nouvelle piste La 007 reliant le haut des pistes au secteur résidentiel de Balestas à l’entrée de la station au niveau de l’altiport de Peyragudes-Balestas. Le site internet skyvall.com est un vecteur de la marque et du territoire. Il va permettre de mettre en avant des idées de découverte avec et autour de la télécabine, en toutes saisons.

Skipass : L'étude de faisabilité ébauchant le premier projet de liaison date de 2009. Dix ans pour faire éclore ce projet, quels ont été les freins à lever ?

- Laurent Garcia : Lorsqu'un projet de cette envergure est mis à l'étude, de nombreux freins sont à lever qu'ils s'agissent de freins liés au financement, à l'environnement, aux difficultés techniques de l'installation mais également à l'ampleur que l'on souhaite donner au projet. Dans la vallée du Louron, nous avons souhaité développer un projet quatre saisons dans lequel les habitants adhèrent et y voient un plus pour eux comme pour leurs enfants. Il a donc fallu convaincre et lever tous ces freins pour qu'à l'arrivée tout le monde soit satisfait du Skyvall.

Skipass : 27 cabines dix places pour la mise en route, 66 à terme. Souhaitez-vous une montée en puissance progressive de votre appareil ?

- Laurent Garcia : Skyvall est un projet ambitieux avec une liaison de trois kilomètres, un ouvrage de 23 pylônes, une gare de départ à Loudenvielle (900 m), une gare à l'arrivée située sur une plateforme construite au niveau des pistes à 1 600 mètres d’altitude et un dénivelé de presque 700 mètres à parcourir en moins de neuf minutes. Nous démarrons avec 27 cabines dix places qui permettent de transporter 800 personnes/heure. Cette capacité pourra être portée à 66 cabines pour un débit maximal de 2 000 personnes/heure, une montée en puissance qui tiendra compte des résultats de fréquentation de la saison à venir mais aussi des hébergements en cours de construction en vallée.

Ax 3 Domaines

Ax 3 Domaines, finalisation du réaménagement du secteur Campels

La restructuration du secteur excentré des Campels sera enfin achevée cet hiver. La mise en service du télésiège pinces fixes quatre places de Bisorne permettra aux skieurs de retourner rapidement sur le plateau de Saquet et de profiter de la piste du Prat enneigée artificiellement.

Ax 3 Domaines

Puyvalador

le phœnix du ski

La station du Capcir (Pyrénées-Orientales) en proie à des difficultés financières avait dû fermer après la saison 2016/2017. Les amoureux de Puyvalador retrouveront cet hiver leur station préférée après deux années sans pouvoir spatuler sur les pentes du Bosc Nègre. Seule la partie basse, comportant les pistes vertes et bleues, sera accessible cette année. Une réouverture de l’ensemble du domaine est envisagée pour l’hiver 2021. L’objectif des nouveaux investisseurs est de transformer la station de ski en station de montagne pour en faire un centre de villégiature quatre saisons.

En Bref dans les Pyrénées françaises

Saint-Lary : deux kilomètres de glisse supplémentaire

Le domaine de Saint-Lary s’agrandit ! Deux nouvelles pistes permettent de rejoindre le bas d’Espiaube, une noire – Arbizon – et une rouge – Les Lupins. Ce sont plus de 100 km de pistes qui attendent les passionnés de glisse au sein de la plus grande station de ski des Pyrénées françaises !

Le ski de randonnée à l’honneur à Luz, Tourmalet, Piau et Cauterets

  • Luz-Ardiden ouvre deux nouveaux espaces. Le secteur de Béderet avec un accès facile depuis le parking facilitera l'initiation. Plusieurs itinéraires pour débuter ou se mettre en jambe sont ainsi proposés (Col de Riou, Crêtes du Viscos notamment).
  • A Barèges- Tourmalet, le parcours de raquettes du Bastan sera désormais ouvert au ski de randonnée. Il sera classé “parcours d’initiation”. Le Grand Tourmalet propose ainsi trois parcours de ski de randonnée (deux, versant La Mongie et un versant Barèges).
  • Une zone d’initiation de 600 mètres de dénivelé est aménagée à Cauterets à proximité des pistes de ski.
  • A Piau, l'espace freeride Lagopède accueille le premier parcours de ski de randonnée de la station. D'une longueur de 3,5 kilomètres pour un dénivelé de 510 mètres, il s'adresse aux randonneurs de tous niveaux y compris aux débutants

Andorre, Grandvalira

nouvelle porte d'entrée à Grandvalira

Le plus grand domaine skiable des Pyrénées crée un nouveau point d’accès avec la porte Peretol en direction d’Envalira après Soldeu. La ligne du TSD6 Pla de les Pedres Grau Roig est rallongé de 700 mètres par le bas pour se connecter à la route. Cinq nouvelles pistes (Valira 1 et 2, Pont de Grau, Refugi, Solanelles XL) sont également créées pour converger vers cette zone. Deux téléskis sont implantés en aval de Grau Roig pour permettre aux skieurs de faire la liaison entre les secteurs de Grau Roig et de Peretol sans repasser par le Cubil.

Espagne, les stations Catalanes en force

La station de Vall de Núria remplace le télépulsé de Coma del Clot, qui n’était pas sans rappeler celui de la Grave, par une nouvelle télécabine leitner 12 places qui devrait être opérationnelle à partir du 1er décembre,

Deux nouveaux appareils seront à découvrir sur le domaine de la Molina/Masella : la télécabine Alp 2500 sera prolongée d’un second tronçon permettant de rejoindre le sommet du Tosa à 2 537 mètres, un télésiège 4 places reliera la zone débutante du Coll de Pal depuis le secteur des plans d’eau.

La station d’Espot remplace cet été l’atypique télésiège Roca situé en front de neige et tombé en rade en cours de saison dernière par un autre débrayable en tout point identique. L’insondable constructeur Reac laisse place à du Leitner. Adiós !

Pas encore de commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.