Oberland bernois : fourche ou fourchette ? Voyage gourmand à Adelboden
2000*1045px

Oberland bernois : fourche ou fourchette ? Voyage gourmand à Adelboden

Bien skier et bien manger dans l’une des régions les plus prisées de Suisse.
Photos voir mentions
Photos voir mentions
.
Article sponsorisé, rédigé en partenariat avec Suisse Tourisme.
header ©Suisse Tourisme/Silvano Zeiter

Il faut bien se l’avouer, la luge ça creuse, et le repas du chef Reynaud nous semble bien loin. Allons donc reprendre des forces 100% made in Oberland bernois. Cette charmante région est un bel exemple pour les territoires cherchant à allier traditions et développement touristique. En effet, des traditions fortes telles que l’élevage et l’agriculture peuvent se trouver bien utiles quand on en fait un atout pour les visiteurs pour leur faire vivre des expériences uniques (et durables qui plus est !) 

L’Oberland Bernois, traditions et culture en altitude

L’Oberland bernois est la région la plus élevée du canton de Berne (“terre du dessus” littéralement) avec 8 sommets à plus de 4000m dont le bien connu Jungfrau qui fait de cette région une des emblèmes de la Suisse sur le plan international ! Avec des domaines de renom tels que Gstaad, Adelboden-Lenk, Jungfrau Ski Region et Meiringen-Hasliberg, les Alpes bernoises se positionnent comme une destination de premier plan pour les plus grandes compétitions de ski mondiales. 

Les charmes des Alpes bernoises entre douceur de vivre et authenticité

Ajoutez des photos (2020px)

Détour sportif et gastronomique à Adelboden 

C’est à une heure au sud de Berne que la faim nous conduit dans le charmant village familial d’Adelboden. Ici, pas d’imposants immeubles mais une multitude de chalets typiques et pittoresques où s'entremêlent skieurs, paysans et artisans. La quiétude des lieux nous ramène au coeur de l’identité helvète, une authenticité palpable alliée à un accueil soigné de ses visiteurs, suisses et étrangers. 

Les domaines alpins sauront ravir les passionnés de glisse

Ajoutez des photos (2020px)

Que l’on soit plutôt randonnée, raquette, ski alpin, ski de fond, télémark ou luge, Adelboden est LE lieu rêvé pour les sports d’hiver. En effet, Adelboden fait partie du domaine skiable Adelboden-Lenk qui possède 70 remontées mécaniques, 200km de pistes, le tout avec un seul abonnement. Le domaine est composé de plusieurs domaines partiels réunis dans le même groupement tarifaire.

Une des pistes à ne pas manquer est la Chuenisbärgli, qui est réputée pour être l’une des plus techniques au monde puisqu’elle accueille une des courses de coupe du monde. Le reste du temps Adelboden n’est reste pas moins animée, après la coupe du monde, la Horäschlittä Renä (course de traîneaux en suisse allemand), puis l’Iglu Festival transforment la station en paradis blanc. Cerise sur la gâteau, Adelboden est aussi le paradis pour tout amateur de bonnes tables, où la provenance des produits n’est clairement pas laissée au hasard ! Partons découvrir sans tarder la Chumihütte, une cabane d’altitude pas comme les autres… 

La chouette terrasse de la Chumihütte, parfaite pour un bain de soleil 
Ajoutez des photos (2020px)

Une pause à la Chumihütte

Les restaurants d’altitude ont souvent de quoi dissuader de s’y arrêter. A la Chumihütte, au contraire, on se hâte pour déjeuner. Son patron, Hansueli Hari veille au grain… et c’est le cas de le dire ! Hansueli est à la fois hôte et paysan à Adelboden. Au réveil, il part s’occuper de ses bovins écossais du Highland, dont l’apparence peut surprendre ! Hansueli sait pourtant comment les apprivoiser et gérer leur gabarit (jusqu’à 1m40 d’envergure tout de même). 

Leur apparence impose le respect, mais elles ont bon caractère et sont gentilles

Hansueli Hari

L’Ecosse ne semble pas manquer à ces bêtes, qui passent trois étés dans les alpages verdoyants d’Adelboden à jouer les stars face aux randonneurs conquis par ces quadrupèdes échevelés. Ce rythme d'élevage lent et durable n’en est que meilleur pour la qualité de la viande. 

Une fois son travail d’éleveur achevé, Hansueli a l’honneur d’accueillir jusqu’à 70 personnes dans son étable rustique habilitée en restaurant de montagne l’hiver mais réservée aux bêtes l’été. Sur les ardoises écrites à la main rayonne le “Highland Burger” accompagné de pommes de terre en papillote. Si le burger attire les skieurs à la Chumihütte, ces derniers y restent pour la beauté des lieux. Rare sont ces moments de calme, sans musique ambiante ni brouhaha de fond. Bref, la Chumihütte offre un véritable moment de détente aux skieurs en plein coeur du domaine d’Adelboden

L'élevage des Highlands, lent et durable, garanti une viande de qualité

Ajoutez des photos (2020px)

Accompagné de ses pommes de terre en papillote, le Highland burger permet de refaire la plein d'énergie pour la suite de la journée

Ajoutez des photos (2020px)

Pour en savoir plus : 

Oberland Bernois | Adelboden-Lenk

Infos pratiques

Se rendre à la Chumihütte : Emprunter le télésiège menant à Luegli, à mi chemin en direction de Gleis par la piste 42, vous ne pourrez pas la rater!

Pour se rendre à Adelboden, comptez 3 heures en voiture depuis Annecy

Depuis Paris : TGV Lyria (tgv-lyria.com) depuis la Gare de Lyon jusqu’à Bâle puis pour Adelboden avec plusieurs changements en fonction de l’itinéraire. Le meilleur temps de parcours est de 5h27 (cff.ch). 

1 commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire