Test Vaude Shuksan 2018

2 tests Vaude Shuksan.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
chamaco32

Veste VAUDE Shuksan 3L : Minimaliste et efficace, sans le superflu inutile.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 53 ans | 1,87m | 95kg | Expert
Conditions du test : Neige, crachin, vent, soleil...
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé : vestes Vaude

Veste VAUDE SHUKSAN 3L


Merci à Skipass de m'avoir sélectionné et également à Vaude d'avoir fourni le produit.


La veste porte le nom du mont Shuksan culminant à 2 782 mètres d'altitude, avec de belles faces pour le ski de randonnée ou le freeride dans l'État de Washington, aux États-Unis. Il est situé à l'ouest du parc national des North Cascades et à l'est du mont Baker.

Qu’est-ce que c’est ?

La veste VAUDE SHUKSAN 3L est une veste 3 couches laminées (toutes les couches sont assemblées) conçu selon le fabricant particulièrement pour la randonnée, le ski-alpinisme.

La membrane est de conception maison, le CEPLEX. Le fabricant insiste sur le côté produit recyclé du tissu (à base de marc de café !). Je n’ai pas trouvé de données chiffrées sur l’imperméabilité et respirabilité.

Elle est sobre, bi colore grise et noire. J’aurai bien aimé des fermetures Eclair plus flashy pour relever, mais ce n’est pas primordial.

La première sensation est la légèreté et la qualité de fabrication. Je l'ai pesé à 370 gr (xxl).

Pour mon (beau) gabarit une fois enfilée, la longueur des manches et de la veste est idéale pour moi. Au niveau de la taille, la veste est ajustée par rapport à mon gabarit. Lorsque je l’ai mise la première fois je la trouvais un peu juste étant habitué à des vestes amples, mais à l’usage avec l’élasticité du matériau, c’est très agréable à porter.

Au niveau fonctionnalité, quand je l’ai reçu je me suis quand même dit que c’était ultra minimaliste, qu’au niveau des poches il n’y en avait pas assez, qu’il manquait une poche intérieure.

Elle a 4 poches : 2 sur le côté pour les mains ou les petits objets, éventuellement le forfait. 2 autres sur le devant, plus grandes avec de longues fermetures éclairs.

L’intérieur des poches est doux et agréable.

Longs zips sous les manches avec double fermeture éclair pour l’aération. Velcro pour serrer les manches aux extrémités.Pas de jupe pare-neige et pas de manchons Lycra.

La capuche peut se porter sur le casque, on peut ajuster le serrage de la capuche avec les cordons qui se trouvent à l’intérieur des poches frontales.

Il y a un cordon de serrage en bas de la veste.

Le test:

En ce qui me concerne pour le moment je l’ai testé 8 jours majoritairement en ski hors-piste, dans toutes les conditions meteo hivernale, avec quelques montées skis sur le sac. Je l’ai porté avec une première couche en mérinos, une veste polaire d’épaisseur moyenne en deuxième couche.

Lieux du test (entre 1500 m et 2750 m d’altitude) :

-1 journée au Grand Tourmalet et au Pic du Midi de Bigorre par beau temps entre -3° et -10°.

-2 jours à Boi Taüll dans les Pyrénées Catalane, avec neige, vent, brouillard, crachin.

-4 jours à Cerler dans les Pyrénées Aragonaise, avec toutes les conditions, grosse chutes de neige, soleil, froid, chaleur.

Ce que j’ai remarqué tout d’abord, c’est l’élasticité du tissu. Il s’agit bien d’une veste laminée 3 couches, mais avec l’élasticité et la souplesse d’une softshell. Agréablement surpris de ce côté-là.

Par vent fort, la veste remplie bien son rôle de coupe-vent malgré sa légèreté, on est protégé. Ce qui est vraiment appréciable c’est la fermeture Eclair principale qui remonte très haut pour couvrir le visage une fois que l’on a mis la capuche. En gros il n’y a que le nez qui dépasse un peu si l’on a un masque.

Avec du crachin (entre pluie et neige), le matériau s’avère  déperlant pour rester au sec bien que j’ai remarqué qu’en fin de journée  2 traces d’humidité à l’intérieur (environ 2 cm de diamètre) au niveau de l’intersection des soudures. J’avais quand même pris le crachin et la neige toute la journée.

Avec de fortes chutes de neige, on est protégé, elle n’accroche pas beaucoup le tissus et ne va pas se loger dans des recoins puisqu’il y en a peu.

Au soleil quand la température monte, les aérations sont efficaces. Elles ouvrent directement sur la couche de dessous.

Habituellement, avec ce type d’activité on alterne le chaud, le froid, la transpiration, les périodes d’inactivités sur le télésiège. Avec la veste, j’ai trouvé qu’elle était suffisamment respirante lors des efforts pour ne pas ressentir le froid lors des périodes de repos.

Au niveau des poches, les 2 poches de poitrines se sont avérées très pratiques et facile d’accès même avec les gants. Initialement j’ai pensé que ce n’était pas des fermetures étanches, mais l’humidité n’est pas rentrée.

Elles sont très grandes et on peut y mettre beaucoup de chose, notamment les peaux lors de la descente. J’aurai souhaité que la poche soit un peu plus profonde que la fermeture Eclair pour éviter de perdre de petits objets. Il vaut mieux ne pas l’ouvrir entièrement pour attraper les petits objets.

Les fermetures Eclair des poches et du zip sont bien placé, et on peut y accéder facilement même avec le sac à dos.

Un peu plus compliqué pour refermer les fermetures d'aération qui sont très longue, la sangle des bretelles du sac à dos passant devant. Mais comme il y a 2 fermetures par zip on peut quand même fermer le zip en remontant celle du bas et en descendant l'autre.

Pour les poches latérales protégées par un rabat tissu, rien à dire. J’aurai quand même apprécié qu’il y ait une petite poche intérieure, pour le forfait ou l’argent, mais au final je me suis organisé différemment ayant de grandes poches dans mon pantalon, ou en utilisant le sac à dos.

Les cordons de serrages sont fonctionnels, rien à dire.

Des manchons au bout des manches en Lycra auraient été un plus dans certains cas, mais au final ce n’est pas gênant qu’il n’y en ait pas car le velcro est efficace et l’on peut le défaire quand il fait chaud pour ventiler.

Pour résumer :

La veste remplie bien son rôle de protection tout en étant légère avec un tissu élastique très agréable, même quand la météo change rapidement, ce qui est le cas en montagne.

J’ai quand même noté 2 traces d’humidité à l’intersection de soudures après 6 heures de neige et crachins, mais rien de grave.

Au final, j’ai apprécié les fonctionnalités sans superflus et le côté sobre de la veste.

Les 2 poches de poitrine gagneraient à être 3 cm plus profondes que la longueur des fermetures Eclair.

La qualité de fabrication est au top. Aucune détérioration à signaler.

Pour qui : Pour ceux qui souhaite une protection dans toutes circonstances, pour un usage randonnée, ski hors-piste.

Caractéristiques techniques (fabricant) :

Membrane Ceplex Green

Imperméable, coupe-vent et extrêmement respirante

Certifiée Greenshape

Produite dans des conditions équitables

Prix public : 400€.


instagram: chamaco32

Pour qui ?

A tous ceux qui pratique le ski de randonnée, le ski hors piste, le ski alpinisme. Si l'on veut un produit léger avec l'essentiel, sans superflu. Pour le freeride le modèle Black Bowl 3L sera plus adapté.
9/10
Confort
Correspondance Taillant
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Respirabilité/aération
Qualité des poches (nombre, emplacements, tissus)
Qualité de la fermeture éclair
Rapport qualité/prix

Points forts

Qualité de fabrication.
Tissus élastique.
Minimaliste sans fioriture inutile.
La fermeture monte très haut

Points faibles

Manque une poche intérieure.
Pas de manchons Lycra, pas de jupe pare-neige.
Prix.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire