Test Spyder Monterosa 2018

2 tests Spyder Monterosa.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,5/10
Drcr
Par Drcr

Belle, Légère et très efficace

Avis sélectionné
Profil du testeur : 45 ans | 1,78m | 78kg | Avancé | Pessac
Acheté : 350€ en ligne
Conditions du test : Toutes les conditions possibles

Points forts

Matériaux, Qualité de fabrication, Confort, Protection contre les éléments extérieurs, Plein de petit trucs bien pensés

Points faibles

Prix

Description

La veste de ski Spyder Monterosa (couleur Burst/French Blue/Black) est une veste isolée haut de gamme.


Caractéristiques

  • Système Recco® Avalanche Rescue intégré
  • Capuche amovible et réglable
  • Toutes les coutures sont scellées
  • Zip central AquaGuard® étanche à l'eau
  • Poches zippées AquaGuard® étanche à l'eau : poche poitrine, poche forfait, poches main
  • Ventilations sous les bras
  • Tissu tretch et respirant
  • Jupe pare-neige amovible avec boutons-pression et élastique
  • Poche intérieure à fermeture à glissière
  • Poche intérieure en filet pour le masque de ski
  • Essuie masque intégré
  • Manchons stretch avec passe-pouce
  • Poignets ajustable
  • Serrage taille par cordon

Matières

  • 360 ° Stretch Nylon2 couches avec HydroWEB ™ 2.0 stratifié et Spylon ™ DWR
  • Isolation : PrimaLoft® Gold Insulation - 60g

Taille testée : M pour un gabarit sportif 1m77 / 80 kg / Taille Poitrine 104 cm

Résistance à la pluie 20K et respirabilité 30K.

Le logo Spyder en relief (correspondant à la gamme PrimaLoft) est placé sur la poitrine.


Résultat

La première chose qui m'a frappé lors de l’essayage c'est la légèreté de la veste (malgré une isolation thermique non négligeable) : par rapport a mon ancienne veste Orage (avec des caractéristiques assez proche sur le papier).

Le tissu de la veste est vraiment bien : doux et souple avec des coutures de qualité (ça ne bouge pas, c’est bien fini).

Cette gamme n’était pas encore équipé d’une membrane GoreTex, mais franchement je n’ai jamais eu de traversé d’eau, même après une journée complète passée sous la pluie (et pas du crachin) et la peau est toujours restée au sec et au chaud.

L'isolation thermique assuré par la fine couche intérieure en PrimaLoft Gold est très efficace surtout couplé au pouvoir coupe vent de la membrane, et permet d'utiliser la veste directement par dessus une première couche (type maillot Merino) sans polaire. Dans des condition vraiment extrême j'utilise tout de même une micro polaire en seconde couche.

Lors des sessions très froide en janvier / février avec des températures affichées jusqu’à -25°C a l’arrivée du télésiège et en pleine tempête (arrêt des remontés et évacuation des pistes) je n’ai jamais ressenti le froid ce qui confirme l’efficacité de la membrane Spyder contre le vent et l’isolation Primaloft.

Pour les sessions chaude (printemps) je l'utilise avec toutes les ouvertures ouvertes, ou j'utilise une autre veste GoreText Pro Norrona non isolée (également utilisée pour les sortie Rando).

la veste dispose d’empiècement sur les épaules pour protéger notamment lors des portages de ski sur l'épaule, ou pour les sac a dos.


Durabilité :

Ça fait maintenant 2 saisons que je l’utilise et aucun souci : les fermetures étanches ferment bien et reste étanches, les lavages successifs n’ont pas entamé la couleur ni l’étanchéité. Les coutures ne bougent pas et reste bien étanches.

Le confort est excellent, le tissu est vraiment extensible et ne limite jamais les mouvements, l’isolation fine en PrimaLoft est très agréable et particulièrement efficace sans impression de surchauffe.

Le système anti-tache de la membrane Spyder est plutôt efficace et permet de rattraper les diverses salissure avec une éponge humide et un peu d'eau savonné (projections d'huile des remontés, traces noirs, ...).

Pour qui ?

Tous les skieurs alpins qui cherche de la qualité mais a un prix assez élevé.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire