Test Arva Light 240 compact 2019

1 test Arva Light 240 compact.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
youpiou

Une des sondes

Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,70m | 53kg | Avancé
Acheté : 45€ en magasin
Conditions du test : entrainements recherche victimes d'avalanche en enfouissant un sac contenant un DVA. Port dans un sac à dos Ortovox avec emplacement spécial sonde, dans sa pochette.

Points forts

- faible encombrement

Points faibles

- système de verrouillage difficile
- pochette de mauvais qualité

La sonde LIGHT 240 COMPACT de la marque ARVA est une sonde de détection des victimes d'avalanche, à avoir dans le kit de base DVA + pelle + sonde.


Je n'ai pas "sauvé de vie" avec cette sonde pour le moment (touchons du bois), mais je la porte comme beaucoup d'entre nous au cas où dans le sac à dos. Ce test est donc plus le reflet d'une utilisation en entrainements qu'en réelle recherche.


Elle se différencie du modèle non compact car elle est constituée de 8 morceaux de 30cm au lieu de 6 de 40cm. Les tronçons sont en aluminium, ils n'ont pas de graduations plus précises que de 30 en 30 par tronçon. Ils mesurent 11mm de diamètre (soyons précis, 10,86mm selon ce qui est écrit sur la pochette...)

L'assemblage est facile, on jette la sonde, les tronçons s'emboitent facilement. La forme de la pointe est conçue pour bien percer la neige.

Comme son nom l'indique, elle mesure 2m40, ce qui est la taille standard des sondes d'avalanche. Même si les modèles en 2m sont plus petits, plus légers, il semble dommage de se priver de ces 40cm supplémentaires qui peuvent faire la différence, car les victimes sont souvent à 2m et quelques de profondeur. Il existe aussi des modèles professionnels de 2m80, 3m20... pour les jusque-boutistes.


La corde à l'intérieur est en Kevlar, ce qui est censé être très résistant, et il le faut, vu comme on doit tirer dessus pour bloquer l'assemblage ! Le système au nom pompeux "Flash Locking System" est juste... un noeud ! placé sur la corde, il faut tirer (très fort) jusqu'à bloquer ce noeud dans les crans au bout de la sonde. Ce n'est pas terrible, c'est difficile à faire (surtout avec une envergure de bras de fille...), et il ne faut pas avoir les doigts gelés pour y arriver...


Côté poids, elle est moins légère que la Carbon 240 ; elle pèse 190g seule, 210g avec sa pochette.

En parlant de pochette ils ont un peu économisé sur sa qualité... la mienne présente déjà des trous au bout d'1 mois d'utilisation, alors que la sonde reste sagement dans le sac (emplacement spécial sonde dans un sac Ortovox). Mais le sachet est plus grand que la taille de la sonde, il doit mesurer 35cm versus 30cm pour les tronçons, ce qui fait qu'ils frottent en haut et en bas de la pochette en permanence... d'où les trous.


Je trouve son rapport qualité prix au total assez défavorable dans la mesure où je l'avais achetée 45 euros (le prix normal), et que la version Light 240 non compacte, pour le même poids, se trouve actuellement à 33 euros, ce qui est plus raisonnable.



Pour qui ?

usage non professionnel, pour ceux qui recherchent une sonde pas trop grosse ou trop lourde
6/10
Assemblage
Prise en main
Solidité/Durabilité
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire