Test Salomon Premiere 2018

1 test Salomon Premiere.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Salomon Premiere
thoy
Par thoy

Pur snowboard de rando!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,80m | 70kg | Avancé
Taille testée : 159
Conditions du test : Dans toute les conditions de la Sibérie au Japon.

Les skieurs,mieux que les snowboardeurs connaissent S /Lab la section recherche de Salomon, une gamme popularisée notamment par Killian Jornet. (Au passage la construction des skis de cette planche est identique à celle des skis de Mr Jornet. D’où sa légèreté, Noyau Paulownia tout ça tout ça.)

Bon, je vais faire les choses dans l'ordre et donc commençons par la montée. Et ouais mon gars, en rando, c'est pas une surprise tu vas passer la majeur partie de ton temps en mode « marche » plutôt que en mode « descente ». Alors même si comme moi, tu préf' descendre (façon glisse latérale,glisse ancestrale hein les bipèdes;) ) il ne faut surtout pas négliger cet aspect.

Alors ici, avec une 4 parties, tu vas pas être déçu ! Si tu as l’habitude de randonner avec un snowboard tranché en deux et donc avec deux skis lourds et larges, tu vas être bluffé par le confort. C'est évidemment bien plus light et maniable. La partie centrale se recoupe en deux et vient se glisser sur le sac à dos, 900g c'est pas ça qui va t'alourdir pélo ! Mais c'est pas tout, l'accroche est aussi, bien meilleure. Le grand champ droit à l’extérieur va s’avérer un superbe atout quand la neige deviendra béton, et avec une largeur réduite c'est bien plus précis qu'une split2. En plus tu vas pouvoir suivre la trace des skieurs sans te faire pourrir par René car « putain,tu défonces tout avec ton écrase merde super large là »Tu sortiras les couteaux plus tard que ton pote en 2 parties et p'tête même que tu doubleras sans avoir à sortir les couteaux, une vielle cafiste avec les siens (True story ! bha ouais pour un spliteux doubler un skieur, même une Mamie, c'est une petite victoire haha) Le ski est assez souple, au départ je me disais que avec un peu plus de rigidité il aurait pu gagner encore plus en précision mais au final c'est pas mal, ce flex adouci permet de déjauger plus facilement en poudre. Bref plus de précision même dans les traversées carrelage, et ça passe bien dans la powpow aussi. Tu vas plus loin, plus haut, plus longtemps avec moins de technique et moins d'effort.

A la transition quelques mouvements en plus dus à la pièce centrale mais franchement rien d'insurmontable, le plus chiant va être de supporter les brimades de ton collègue René pipette ; 

«  Alors tu as pas encore fini avec ton puzzle ? Rhahaha (rire gras), Tu veux la notice ? Re-Rhaha -Putain t'es con René !Rharhaha »...

La descente maintenant, (bha ouais on est là pour ça quand même, va bien falloir envoyer du gros slash dans la gueule de René qui après nous avoir bien clashé toute la montée regrette un peu vu qu'il en chie grave avec ses allumettes de merde. Karma ! ) Perso je suis pas un gros gabarit alors moi elle me va parfaitement. De par son poids déjà,elle est super maniable. Elle est très agréable à piloter, facile, pas piégeuse, ni fatigante, et c'est important en rando mine de rien. Elle passe partout, j'ai voyagé de la Sibérie au Japon avec et j'ai jamais eu de soucis particuliers. Sur glace ça accroche suffisamment, la longueur compense un peu le manque de rigidité. Elle peut manquer de nervosité, (surtout selon le gabarit et niveau du rideur) elle est pas trop faite pour monter dans les tours, la relance est un peu mollasse. Mais encore une fois c'est plutôt un avantage en rando, ça évite de se la coller bêtement car on a trop envoyé dans un endroit isolé et difficile d’accès au secours.

Mise à part ça, le panel de conduite est assez large, transfert facile et fluide de carre à carre même à vitesse réduite, grande courbe, petite courbe, conduite centrée, ou pied arrière , elle se laisse facilement diriger, ne dicte pas au rideur une conduite particulière mais s'adapte à plusieurs styles de ride et ça selon le rideur ou même sa forme physique au cours de la journée, et ça bha c'est carrément un bon point.

En résumé une pure planche de rando pour le spliteux qui sort souvent et dans toutes les conditions (et avec des copains skieurs, parce que je me moque mais je les aime bien quand même) Le prix est élevé mais les 4p sont pas nombreuses sur le marché, et c'est une des rares fabriquée en série je crois. Les autres marques font plutôt dans l'artisanal/ sur mesure et c'est encore plus reuch du coup. C'est un investissement, mais je l'ai dit plus haut c'est pour ceux qui pratiquent beaucoup, il est clair que c'est pas la bonne planche pour le mec qui fait que de la freerando  juste les jours de poudre. Enfin, après tout si il a les moyens pourquoi pas, mais moi pour les deepdays je préfère ma  fish K2 coolbean. Mais ça je vous en parle une autre fois! Ciao!

Pour qui ?

Le petit gabarit qui sort beaucoup et qui à plein de potes skieurs.

Acheter snowboards Salomon

Les magasins ci-dessous ont des snowboards Salomon en stock. En cliquant sur "voir l'offre" vous allez être redirigés sur le site du magasin

commentaires

1 commentaire

thoy
Statut : Confirmé
inscrit le 02/09/15
La photo de la planche en haut ne correspond pas à ma board, j'ai fait une erreur. C'est le modèle de 2019 que j'ai, pas de 2018. Je sais pas si l'équipe de SKIPASS peut rectifier le tir??? S
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.