Test Völkl Revolt 104 2021

1 test Völkl Revolt 104.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Marco317

Fun et polyvalent

Völkl Revolt 104
Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,88m | 75kg | Expert
Taille testée : 188
Conditions du test : Neige de printemps, dure, trafole, lourde avec quelques endroits bien conservés et pourvu en neige fraiche

Points forts

Accessibilité, comportement joueur, hors piste

Points faibles

Neige dure principalement

Le testeur

Pour me présenter rapidement afin que vous appréciez au mieux mes commentaires sur le ski, je pratique principalement la rando (depuis plus de 4ans) et le freeride depuis une dizaine d'année) après une jeunesse entre les piquets (j'y repasse de temps en temps quand même). Mes journée en stations sont variées selon les conditions, entre pistes et hors pistes (ce que je privilégie grandement même quand on est pas sur du 40cm de fraiche de la nuit). 

Mon ski de tous les jours et que je possède depuis plus de 5 ans sont les Volkl Gotama (dernier modèle de 2015, monté avec les griffon 13 de la même année). Donc je suis habitué à des skis bien rigides, qui chauffent les cuisses et ne bronchent pas à haute vitesse.


Le test

Lors d'une semaine de de hors piste à Serre Chevalier, j'ai repéré en me baladant les Revolt 104 qui traînés, montés, dans une boutique. Dispo en test, je ne me suis pas fait prié pour les essayer le lendemain. Forcément tout le marketing autour des nouveaux skis donne envie de les essayer au plus vite et ça donne un peu l'impression d'être VIP de skier avec des skis de l'année suivante ! 

Je les ai donc essayé en 188 pendant une journée entière, dans des conditions assez printanière (dernière semaine d'ouverture de la station, j'en aurais profité jusqu'au bout en cette année tronquée), neige dure le matin, un peu de soupe l'après midi et hors piste aléatoire entre réserve de bonne neige, trafole, croûte et la classique lourde humide de printemps.


Les Skis

Première prise main sur une piste, le matin, donc neige bien dure. Première sensation, ça tape bien plus que les Gotama. On sent de suite que les rocker sont bien plus souple et que le titanal n'est présent que sur le milieu du ski. Mais après une petite adaptation (on oubli la spatule et on ski sur plus court), le ski accroche tout de même et le flex du ski semble prometteur, plus joueur, et il est plus facile à tourner que le Gotama. En revanche, le ski manque d'accélération si on allonge un peu les courbes. et à haute vitesse la stabilité peu être déroutante (en courbe le rocker vibre, bien que sous le pied ça ne bouge pas). 

La suite se passe en hors piste, dans toutes les conditions mentionnées ci-dessus. Là le ski se montre à l'aise sur toutes neiges. En pente forte et béton on est content de retrouver la rigidité sous le pied. Dans la neige plus lourde, les rockers assouplis permettent de déjauger facilement et de rester en surface. Le ski tourne facilement même à faible vitesse, et voit son comportement "joueur" s'exprimer. Dans la neige plus fraîche, un vrai plaisir, et une accessibilité déconcertante. Bien que le rocker arrière soit lui aussi plus souple que sur un Gotama, on sent tout même une bonne présence du ski quand on en a besoin. 

En fin de journée, pas mal de neige fondue sur piste également, le ski reste joueur et permet toujours de se faire plaisir, et même d'envoyer assez fort (on sent moins le rocker qui vibre, ou alors je m'y suis habitué :) )

Le point à signaler pour cet essai : visiblement les Revolt 104 se montent assez centré type freestyle (d'après le loueur). Grace au planque de location j'ai pu reculé le point de centrage ce qui m'a permis de retrouver un comportement plus freeride comme je le préfère. Et Clairement le ski n'est plus tout à fait le même.

Conclusion

Contrairement à ce qui a pu être lu par endroit, on est pas sur un successeur du Gotama. Le comportement est radicalement différent. Les rockers assouplis et le cambre normal du ski le rende beaucoup plus accessible (pas tout public non plus à mon avis) en ski de tous les jours. Il s'avère plus joueur et plus maniable à faible vitesse, tout en permettant d'envoyer fort quand on le veut. Et même s'il est moins exigeant qu'un Gotama, on sent quand même ses cuisses chauffer :) ! En revanche, il offre selon moi moins de stabilité et de performance à haute vitesse et également sur neige dure. Pas de test en park. 

Le dernier point, qui pour moi mérite d'être noté, c'est la mention "made in china" dessus. Volkl est réputé pour sa solidité, basé notamment sur le made in Germany (dans le passé ils ont déjà fait du made in China, sans gros succès de qualité). A voir comment ces skis tiendront dans le temps du coup. Mais les prix que j'ai pu voir laisse penser que cette fabrication le rend "plus accessible" leurs autres modèles. 

Pour qui ?

Un bon skieur qui cherche à se faire plaisir sur toute neige avec une paire de ski unique

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire