Test Völkl Racetiger Speedwall GS UVO 2017

7 tests Völkl Racetiger Speedwall GS UVO.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,7/10
Yaya06660

Géantiste assumé, exigeant et mordu de grandes vitesses.

Völkl Racetiger Speedwall GS UVO
Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,81m | 68kg | Expert
Taille testée : 185
Conditions du test : Beau temps, neige dure du matin puis de printemps l’après-midi.

Points forts

Accroche incroyable
Stabilité
Prise de vitesse
Structure de la semelle
Talon hyper réactif

Points faibles

Accessibilité
Virages courts (ce n'est pas son programme)

Amis pistards, bonjours.

Un ami m'a fait un cadeau. Et quel cadeau! Un Volkl Racetiger Speedwall GS UVO 185cm de 2016!

Je vis en station, je suis Skiman, je ski essentiellement les jours de semaine.  Ma station est Auron dans les Alpes du sud. Les gens y montent le weekend et les vacances uniquement et seulement s'il fait beau! Alors la semaine, sur les pistes ou en dehors, on y trouve que des saisonniers ou des entrainement du sport étude. C'est à dire personne.

Cet ami lui, ne vit pas en station et quand il vient skier avec sa famille, il n'est pas le seul. Tous les Niçois, Cannois ou Monégasques l’imitent. Et là, croyez moi, il y a du monde, beaucoup de monde!

Si je vous raconte tout cela, ce n'est pas pour rien. Quand on a des Racetiger GS en 185 aux pieds, mieux vaut avoir champ libre devant sois! 

Vous me suivez? Mon ami n'a jamais pu librement laisser s'exprimer ses armes de vitesse. Il me les a donc donnés.

Moi, en revanche, quand je me présente au sommet d'un télésiège, hormis un ou deux types des remontés mécaniques, il n'y a que des chamois. Les conditions "sine qua non" sinon optimales pour exploiter leurs potentiel.

Ce sont des armes de vitesse oui! Rares sont les planches à aimer autant la vitesse. Et par opposition détester la "non-vitesse".  En effet, si vous voulez pouvoir négocier les virages, il sera préférable d’être engagé dans votre façon de descendre... Seuls les géantistes sauront apprécier ces skis. 

Leur terrain de prédilection: La neige dure sur piste très bien damée et désertée de tout touristes!   Si ces conditions sont réunies, attention les marmottes! (Et les cuisses bien entendu.) Comme je vous le disais, la vitesse est primordiale. Elle vous permet de tordre un peu vos planche en virage et ainsi vous donner un rayon de courbe. Les carres de grande qualité entre dans la neige comme sur des rails (vraiment) et n'en ressortent jamais! Il vous faudra mettre un appui considérable et user du talon pour vous en sortir et vous renvoyer dans le virage suivant pour ainsi recommencer. Ne penser pas pouvoir user du dérapage! C'est impensable tout simplement et irréalisable. Il vous faudra vous exercez à vous arrêter tout en gardant un certain style. Vos cuisses en pâtirons c'est inévitable. Le bon coté des choses c'est que les pistes vous paraîtrons beaucoup plus courtes. Il faut aussi que je vous parle de la semelle. Elle est taillée dans le cœur de la meule (oui comme le fromage président) et elle est profondément bien structurée d'origine de façon optimale et pour neige froide. Ce qui ne veut pas dire qu'il seront inskiable sur neige de printemps mais qu'ils prendront une vitesse du démon sur neige froide ou glacée. C'est assez impressionnant je vous assure.

Certains doivent se demander si ce truc en caoutchouc vissé tout devant sert à quelque chose. Je ne peux pas vous dire, aucune idée! C'est peut-être simplement commercial? Qui sait? La seule chose que je peux vous dire c'est que rien ne vibre et ce qu'importe la vitesse ou l'angle de vos virages... C'est du costaud!!!

Vous vouliez faire des virages courts? Passez votre chemin! Sauf si vous sautez pour tourner

Vous vouliez un ski à tout faire? Oubliez! La seule neige skiable est la neige bien damée

Vous vouliez frimer devant vos copains? Bon courage pour qu'ils vous suivent!

Vous voulez skier à mach2 avec un rayon de 25m, prendre un angle indécent et vous flinguer les cuisses en une demie journée? C'est le ski qu'il vous faut!

Ces Volkl ne sont évidement pas fait pour tout le monde, un certain niveau est de rigueur ainsi qu'une bonne condition physique. 

Pourvu qu'ils n’installent pas de radar sur les bords de piste car je ne compte vraiment pas ralentir!


Bien à vous Yaya. 


Pour qui ?

Le skieur de niveau expert qui aime la grande vitesse, les grandes courbes et qui est en très bonne condition physique.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.