Test Völkl Racetiger Gs 2019

4 tests Völkl Racetiger Gs.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Völkl RACETIGER GS
GNSS
Par GNSS

LONG TURN !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,87m | 80kg | Expert
Taille testée : 180
Conditions du test : Ski test à Val Thorens en fin de saison : 1h sur le dur + 1h dans la neige transformée

Skis testés lors d’un ski-test à Val Thorens en fin de saison 2018 dans des conditions de printemps : béton le matin et soupe à partir de 11h, sans transition. Le test s’est divisé en deux sessions d'environ une heure chacune, tôt le matin sur le dur et en milieu de journée sur neige transformée.

Gros bémol pour Volkl sur ce ski test : tous les modèles à tester, y compris ceux de 2019 (GS 2019, SL 2019, Mantra M5, Deacon, etc) étaient dans un état lamentable. A tel point qu’on ne parle pas d’une préparation moyenne mais de semelles aussi blanches que la neige - à se demander si ces skis avaient déjà vu du fart une fois dans leur vie - et des carres intégralement rouillées. Certains modèles “couinaient” lorsqu’ils étaient mis sur l’angle. Certes nous étions un des tous derniers weekends de la saison et le relâchement sur les différents stands se faisait sentir, mais présenter aux potentiels clients des skis vendus aux alentours de 1000€ dans un tel état… ce n’est pas sérieux.

LES SKIS

Comme leur nom l’indique, ces Racetiger GS sont des vrais skis de géant : c’est solide, ça va vite et ça tourne long. Il faut les différencier de la version “PRO” qui elle est munie de la plaque course. Ces GS sont donc la version la plus accessible de la marque dans cette catégorie. Côté technologies on retrouve :

  • UVO 3D - anti-vibrations pour confort et stabilité, pour prendre soin des guibolles et du dos
  • rMotion2 16 GW Race - Ensemble plaque / fix de chez Marker, très qualitatif
  • 3D.GLASS - Pour en faire un ski de bûcheron 1/4
  • Powered by titanium - Pour en faire un ski de bûcheron 2/4
  • Speedwall multilayer woodcore - Pour en faire un ski de bûcheron 3/4
  • Full sidewall - Pour en faire un ski de bûcheron 4/4
  • Base P-Tex 4504 - Pour que ça glisse bien et donner envie de les farter ;)

Tous ces noms de R&D / marketing pour dire qu’ils ont voulu faire un ski puissant, stable et confortable. Je vous laisse aller lire le détail si ça vous intéresse.

Quatre tailles sont disponibles du 170 au 185 avec des rayons allant de 17.1 à 20.6m. Les côtes sont identiques pour tous les modèles : 114/69/97. Le poids de référence en T175 est de 3.23kg avec fixations.

La sérigraphie, on aime ou pas, si vous ne savez pas quoi en penser, dites vous que celle des SL est pire. Le topsheet est classique de chez Volkl, je pense dans ce qui se fait de plus résistant sur le marché.

AUX PIEDS

Ces VOLKL RACETIGER GS 2019 ont été testés en taille 180 pour un rayon de 19.4m. Comme indiqué précédemment, le test s’est déroulé en deux sessions. Les ressentis détaillés ci après sont basés sur la session “sur le dur”, conditions bien plus révélatrices des capacité d’un tel ski.

Le flex est homogène et donne un caractère très sain aux skis. Ils sont assez progressifs sous les appuis dans le sens où on ne retrouve pas d’effet On/Off, ce qui rend la conduite plutôt fluide. Ce sont tout de même des skis solides qui demandent à ce qu’on leur rentre dedans. Une fois mis sur l’angle avec l’engagement nécessaire, ces GS se montrent très stables et accrocheurs quels que soient le rayon et la vitesse, ils ne rechignent pas à évaser la courbe sous grosse intensité.

Une fois inscrit en virage, il est compliqué de remettre de l’appui pour raccourcir le rayon et la mise en dérive n’est pas évidente, il faut vraiment s’employer pour les sortir du rail. Ce n’est pas forcément gênant pour une utilisation sur stade mais attention à ceux qui auraient l’intention de les sortir sur piste ouverte un jour d’affluence, gros bagage technique et capacité d’anticipation requis !

Les choses se gâtent lorsque le rythme diminue, ces GS n’aiment pas raccourcir le rayon. A vitesse faible / modérée, le ski manque de vivacité et de réactivité, le passage carre à carre est difficile ce qui rend la conduite en virage moyen pas franchement agréable. Ces Racetiger sont faits pour skier fort sur des rayons supérieurs à 25m.

POUR RÉSUMER

Skis de géant oblige, ce n’est pas pour tout le monde et encore moins pour faire n’importe quoi. Ces Racetiger GS ne tournent pas à moins de 20/25m et ils demandent à être skiés très fort. Leur domaine de prédilection est clairement les virages très long avec de l’intensité.

Pour une utilisation station, je n’oserais pas recommander ces skis à un autre public que les skieurs experts capables de les dompter en toutes circonstances, ceux capables de réagir très vite sans faire de faute technique. Il ne sera tout simplement pas possible pour un skieur intermédiaire d’exploiter ces skis sur pistes ouvertes, s’y risquer serait dangereux et il est possible de trouver des modèles bien plus accessibles sur ce type de rayon.

Avec accès à un stade ou à des pistes désertes, les bons - qui savent déjà carver sur tous types de skis et qui veulent se faire mal pour progresser - à très bons skieurs qui cherchent un ski péchu pour s’amuser sur du grand rayon auront de quoi carver !

Pour qui ?

Ceux qui veulent envoyer des virages de plus de 25m à Mach 2.
7/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Aptitudes petites courbes
Aptitudes "tout terrain"
Accessibilité

Points forts

- Stabilité
- Accroche
- Confort à haute vitesse

Points faibles

- Maniabilité / vivacité
- Virages moyens
- Mise en dérive

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire