Test Völkl One 2015

7 tests Völkl One.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Völkl One
sambaech

Accès facile aux forêts

Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | 1,80m | 75kg | Avancé | Misery
Taille testée : 186
Acheté : en magasin
Conditions du test : 2 saisons et demi, toutes conditions

Points forts

Facile
Fun

Points faibles

Un peu trop souple
Solidité / finitions
Moins de polyvalence que de nombreux autres produits

Le One (116mm) est le ski accessible de la série des BackCountry ludiques de chez Völkl, aux côtés du Two (124mm) et du Three (135mm).

J'avais acheté ce ski à l'époque dans l'idée d'avoir un ski qui manque volontairement de sérieux, qui tourne tout seul pour faire le sac dans les sapins et sauter quelques kickers shapés dans nos spots.


Premier contact

On a affaire ici à un gros ski au cambre inversé et full rocker très prononcé. Le flex dans son ensemble est plutôt très souple et homogène. Les finitions quand à elles sont bien mais sans plus, la question de la durée de vie du ski se pose déjà après les premières sorties, j'y reviendrai.


Sur le terrain

Dans la poudreuse en effet et fort heureusement vu le profil, le ski déjauge très bien et il pivote tout seul. On enchaîne slash sur slash et on a envie de tout sauter. Pour ce dernier point j'ai trouvé que malheureusement le talon manquait un peu de pop. Peut-être suffisant pour un gabarit un peu plus petit que moi ou quelqu'un de niveau inférieure.

Lorsque ça accélère par contre ça se complique un peu, le ski perd énormément en stabilité et deviens très peu sécurisant, faute à la géométrie assez extrême et au flex un peu trop souple.


Sur piste, autant dire tout de suite que l'on se retrouve avec une paire de snowblade aux pieds, le contact ski / neige se faisant uniquement sous le pied, il faudra oublier la conduite coupée et penser à bien rallonger les distances de freinage.

Lorsqu'on gagne de la vitesse, la spatule se met forcément à vibrer, on sent bien que le ski n'a pas été créé pour cela.


Au bout de quelques sorties, le top sheet a déjà passablement ramassé, clairement plus fragile que la moyenne. De plus, un petit espace a tendance à se créer entre les carres et la semelle, ne présageant rien de bon pour l'avenir.

La semelle d'ailleurs est plutôt très résistante aux griffures et aux petites balafres, mais là où certaines semelles marquant plus facilement tiendraient le coup, celle-ci se déchire en lambeaux au moindre contact un peu plus violent avec un requin.


Et alors ?

Un peu déçu au final par ce ski qui promettait pourtant du fun en barre. Je me suis personnellement assez vite lasser de ce genre de pilotage très (trop?) newschool.

La qualité du produit est malheureusement en dessous de ce que l'on trouve sur le marché en grande majorité.

Ce ski conviendra idéalement à un djeuns qui cherche un premier ski de poudreuse ultra facile à prendre en main et sans prise de tête.

Pour qui ?

Skieur débutant / intermédiaire qui veut se lancer facilement et sereinement dans la poudreuse

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.