Test Scott Slight 100 2018

2 tests Scott Slight 100.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
Charlesarnault

Taillé pour repousser les limites des stations

Scott Slight 100
Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | 1,83m | 73kg | Expert | Paris
Taille testée : 178
Acheté : 350€ en ligne
Conditions du test : - 2 saisons ski alpin - 1 saison ski de randonnée/freerando

Points forts

Polyvalence, rigidité, portance en poudreuse, contrôle sur piste

Points faibles

Exigeant, pas très adapté pour petites courbes, plutôt lourds pour la randonnée

Dans l'ensemble, le Scott Slight 100 est un très bon ski all-moutain. Remarquable dans la poudre, il n'en demeure pas moins un très bon ski sur piste. Relativement léger, il peut également être équipé de fix de rando pour permettre d'aller chercher plus loin que le haut des remontées mécaniques.

D'un point de vue technique, c'est un ski qui allie différentes caractéristiques des skis de piste et de poudre. C'est donc un ski précis mais donc également exigeant, qui s'adresse plutôt aux skieurs confirmés voire experts. 

Caractéristiques

Pour une longueur de 178 cm :

  • Cotes : 137 mm - 98 mm - 127 mm 

  • Poids : 3,2 kg la paire

  • Rayon de courbure : 18 m

  • Cambre : cambre classique + rocker spatule

Performances

Poudre : 9/10

Le Scott Slight 100 est clairement pensé pour la poudre. Large (100 mm au patin) et léger pour un ski de sa surface (3,2 kg la paire), il bénéficie d'une remarquable portance qui le rend particulièrement performant en neige molle, où il donne comme une impression de flottaison. Sensation encore accentuée par son rocker avant prononcé qui augmente encore davantage sa portance, et qui en fait un plaisir à skier pour ceux qui aiment laisser leur trace hors des sentiers battus.

Piste : 8/10

Malgré ses qualités évidentes sur poudre, le Scott Slight 100 ne démérite pas sur piste. Sa construction lui confère une rigidité impressionnante pour un ski de poudre, ce qui lui donne la stabilité nécessaire pour vraiment pousser et se faire plaisir en descente. Il résiste parfaitement à la prise de vitesse, conserve une précision impressionnante sans jamais renvoyer de vibrations désagréables (typiques des skis plus flex). Fortement cambré, avec un talon droit, il permet d'envoyer à chaque sortie de virage avec beaucoup de puissance et de contrôle. Évidemment, son patin de 100 mm limite son usage en courbes serrées mais il n'en demeure pas moins super performant en moyennes et grandes courbes.

Randonnée : 6/10

À 3,2 kg la paire, on est loin des 2 kg des skis de randonnée poids plume comme on en trouve aujourd'hui sur le marché. Pour autant, si on se rapporte à son volume, le Slight 100 reste un ski remarquablement léger. Il est complètement adapté à une sortie de randonnée à 1800 de D+ - à condition, là encore, d'avoir une bonne condition physique. Les Slight 100 sont donc parfaitement adaptés pour la pratique de freerando par les skieurs sportifs. Pour ma part, j'ai eu l'occasion de faire l'ascension de l'Aneto avec (2 jours à 1600 m de D+ chacun, avec sac à dos chargé) et j'en étais très satisfait.

Quelles fixations pour les Slight 100 ?

Bine sûr, il existerait une infinité de choix cohérents possibles. Pour ma part, j'ai choisi les Shift de Salomon pour mes Slight 100 pour une utilisation freerando. Ce sont des fixations plus lourdes que des fixations de randonnée classique, avec une seule cale (alors que la plupart des fix de rando en ont 2, ce qui facilite la montée) - mais qui ne font strictement aucun compromis à la descente. C'est donc l'analogue parfait des Slight 100 : nettement plus lourds que des skis de randonnée classiques, mais ils conviennent parfaitement pour le skieur prêt à transpirer un peu à la montée pour profiter à fond de la descente.

Conclusion

Polyvalent, accessible en termes de prix, le Slight 100 est bon partout. Ce qui veut également dire, malheureusement, qu'il n'est à proprement parler excellent nulle part : il se trouve à la croisée des mondes entre la poudre, la piste et la randonnée, faisant quelques compromis de performance sur chacun de ces terrains pour davantage de polyvalence dans l'ensemble. Je dirais donc que c'est la paire idéal pour le skieur confirmé, qui cherche à investir dans une unique paire de ski pour l'emporter partout.


Pour qui ?

Pour les skieurs confirmés ou experts qui veulent investir dans une unique paire de skis passe-partout, qui aiment d'amuser dans la poudre mais qui ne veulent pas faire de compromis sur la descente sur piste, et qui aiment bien mettre des peaux de temps en temps pour aller chercher un peu plus loin que l'arrivée des remontées.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire