Test Salomon Qst 118# 2017

17 tests Salomon Qst 118#.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Salomon Qst 118 
Nicolas Cornet

Y a du bon. Y a du moins bon.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 23 ans | 1,83m | 70kg | Expert | Apprieu
Taille testée : 178
Conditions du test : Poudreuse, trafolle

J'ai pu essayer ces ski par le biais d'un ami. Ils étaient monté en Salomon Warden, au marquage recommandé.


Statique :

C'est pas tout léger quand même. Peut être a cause des Warden. Ça reste un poil plus lourd que mes Candide 3.0 mais en même temps c'est aussi plus large. A noté que ce marquage est relativement centré, ce qui peux surprendre pour une position d'usine. Le flex. Bah c'est assez souple en spatule, assez souple en talon. Reste le patin, qui ne peut être souple.


Piste :

Pas de quoi faire des chrono en coupe du monde de géant, encore moins en slalom. Reste que c'est performant et sain. La conduite reste relativement facile. Les grandes courbes s'enclenchent bien et le ski maintient le cap. A condition d'avoir des cannes parce que ça vibre... La godille reste compliqué au vu de la largeur. En shuss, attention a la tendance vibratoire très élevé des spatules et des talons. Honnêtement, ça reste bon. Ceci dis, dans les champs de bosses ça se faufile facilement, ça rebondit.... Mais pas question de faire des droites a la Candide. C'est très bien quand y a pas trop de neige fraîche ou qu'il faut faire des grandes traversées dans la station pour rallier les coins pleins de poudre.


Trafolle :

Dû a la souplesse de la spatule notamment, c'est pas la folie. Ça tape pas mal, ça rebondit sans qu'on le veuille... Bref, ça secoue. Les ski ne sont pas mauvais, mais je me suis pas vraiment amusé. En comparaison, avec mes Candide 3.0, je peux tracer sans problèmes, le ski détruit les amoncellements de neige.


Poudre :

Y a du bon. Y a du moins bon. Le ski flotte à la perfection. Entre la largeur du patin, le double rocker et l'effet banane, on reste au dessus ! En petite courbes, entre des sapins, c'est du tout bon. Le ski déjauge, rebondit, se faufile a droite et a gauche... On s'amuse vraiment ! A croire qu'il a était dessiné avec les forêt canadienne en tête. Quand ça se dégage, c'est plus tout à fait la même musique. Du faut de leur souplesse, les ski ne tiennent pas trop le pavé sur des grandes courbes a grande vitesse. Ça déjauge, mais il y a une sensation de floue, de vibration aussi. La conduite n'est pas net, c'est pas incisif et du coup ça met pas en confiance en plus de ne pas être performant. Ce qui m'étonne toujours au vu des athlètes de chez Salomon, qui reste majoritairement européen et qui ont donc plus accès a des faces dégagés que du ski de forêt...


Pour conclure, je dirais que les Salomon Quest 118 sont de bons ski de poudre, relativement polyvalent et surtout extrêmement facile. Ce ne sont pas les plus polyvalent, ni les plus performant, mais pour monsieur tout le monde, ils lui iront comme un gant.


Pour qui ?

Pour ceux qui ne veulent pas trop se fatiguer en poudre, avoir un ski sain mais procurant de bonnes sensations.
7/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Points forts

Facile
Portance
Maniabilité

Points faibles

(Trop) facile
Performance en trafolle

Acheter Salomon Qst 118

Les magasins ci-dessous ont ce ski en stock. En cliquant sur "voir l'offre" vous allez être redirigés sur le site du magasin

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire