Test Rossignol Sin 7 2017

63 tests Rossignol Sin 7.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,5/10
john_john

Un ski à tout faire

Rossignol Sin 7
Avis sélectionné
Profil du testeur : 42 ans | 1,80m | 85kg | Expert | Grenoble
Taille testée : 180
Acheté : 340€ en ligne
Conditions du test : Tout type de conditions (neiges dures, peuf, neige de printemps, traff...)

Points forts

- Grande versatilité : il sont presque bon à tout
- Facile à prendre en main, joeur, bref agréable à skiet
- Pas trop cher
- Assez leger

Points faibles

- Manque d'accroche sur neige vraiment gelé (en meme temps avec 98 au patin...)
- Peut etre un petit (petit) poil trop souple quand meme...

Un jour un ami, très bon skieur, m'a dit "Les Sin7, je te dis pas que ce sont des bons skis, je te dis que depuis que je skis avec, je ski mieux, je me fait plus plaisir... et que je ne sort plus qu'avec eux".

Je cherchais alors à remplacer mes vieux Head, avec un ski à l'aise sur les pistes mais à l'aise aussi en dehors quand les conditions sont bonne.. les Sin7 étaient dispo en ligne franchement pas très cher (340€ monté avec des PX-12) donc j'ai tenté le coup, meme si 98mm, pour un ski "polyvalent" ca me semblait beaucoup

Donc résultat après quelques années avec ces planches ? Et bien comme l'ami sus-mentionné je ne sort quasiment plus qu'avec ces skis, parce qu'ils passent plutôt bien partout, mais aussi parce qu'ils sont faciles, fluides.. on se fait plaisir instinctivement avec.


Sur les pistes, honnêtement ce n'est ni une paire de latte pour aller a Mach2 ni pour taper du piquet sur un slalom spécial. C'est juste pas fait pour. Mais ca tourne bien, on déclenche facilement et proprement, en petits virages comme en grandes courbes. Malgré la longueur ça reste tout à fait maniable dans un champ de bosse "raisonnable". Lorsqu'on monte sur les cares l'acceleration est franche, meme si on finit par voir la limite en terme de vitesse. Coté accroche, ce ne sont pas des barres à mine, mais ils supportent bien des appuis un peu "appuyés" justement quand on va vite ou sur neige dure. Il n'y a vraiment que sur neige "béton" et sur les plaques de verglas que l'on aura l'impression de skier sur des oeufs.


Hors des pistes c'est un régal: ils déjaugent facilement dès que l'on a un peu de vitesse. Les spatules bien larges restent en surface sans souci dans la poudre mais sont aussi capable de bien absorber les blocs de neiges, les traces d'une neige plus traffolée. Bred on passe assez facilement à travers de ce genre de truc tout en gardant un vrai confort de pilotage. Là encore, la limite sera finalement une neige très gelée... mais c'est normal ;)


Bref, je voulais un ski "couteau suisse", un truc cool pour skier sur piste avec les enfants l'aprem, et faire de belles noires, jouer dans les bosses ou tenter un HP sympa le matin pendant l’école de ski... je n'ai pas été déçu.

Alors bien sur pour avionner sur pistes il y a mieux..  Pour flotter sur 50cm de fraîche aussi... mais le Sin7 s'en tire très honorablement dans toute ces conditions ça, tout en donnant beaucoup de plaisir à son propriétaire et ça c'est remarquable.


Pour qui ?

Au skieur de bon niveau qui veut s'amuser sur les pistes, progresser ET pouvoir sortir en vrai hors pistes des que l'envie lui prend

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.