Test Nordica enforcer 2020

34 tests Nordica enforcer.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,6/10
Circus

Un très bon compromis piste/hors piste dans une seule paire.

Nordica Enforcer 100
Avis sélectionné
Profil du testeur : 46 ans | 1,82m | 78kg | Avancé | Verdun-sur-Garonne
Taille testée : 193
Acheté : 350€ en magasin
Conditions du test : Sur 4 ans, par tous les temps et toutes les neiges.

Points forts

Leur polyvalence, leur dynamisme, une taille de 100 au patin largement suffisante pour la très grosse poudre, à condition de les prendre en 193.

Points faibles

Petits virages et bosses, mais ce n'est pas leur adn.

Skis possédés depuis 2015 et renouvelés en paire neuve pour le modèle 2020 (remplacement gratuit en SAV pour délaminage alors que le ski avait 3 ans, merci Nordica !!).

Piste : tout très bien, à part la glace évidemment et la neige très très cartonnée où ils ont tendance à brouter par perte/reprise d'appui à cause de leur longueur. Le rocker permet en réalité d'avoir un ski de géant sur piste avec lequel c'est un plaisir de carver en grands rayons. A noter une capacité à accélérer très marquée si on passe en appui talon, assez jouissive quand on maîtrise, assez traître dans le cas contraire : inattentif de l'équilibration s'abstenir. Plus délicats en petits virages -oubliez la conduite coupée- mais ils passent très facilement en conduite dérapée, donc ce défaut n'est pas trop gênant.

HP : parfait pour mon niveau de ski, bon rebond, bonne flottaison et facilité de déjaugeage. Partent facilement en survirage, mais pas sûr que ce ne soit pas la faute davantage de la technique du pilote que des caractéristiques du ski. En trafolle, leur poids leur assure une inertie bienvenue qui gomme assez facilement les transitions entre les types de traces/neige. Dans ce type de conditions, ils adorent être conduits à grande vitesse (en lien avec leur inertie évidemment).

Habitué à des Volkl en 184, je conseille de les prendre en 193 pour un programme davantage orienté vers la poudre.

Pour qui ?

Skieurs intermédiaires : pour les débrouillards qui ont du physique, qui compenseront ainsi leurs manques techniques et qui souhaitent découvrir l'univers du hp. Skieurs bons et très bons : paire idéale pour en avoir qu'une.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire