Test Nordica Dobermann Spitfire Rb Evo 2018

1 test Nordica Dobermann Spitfire Rb Evo.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
bkkaset

Exclusif et sportif

Nordica Dobermann Spitfire RB EVO
Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,85m | 72kg | Expert
Taille testée : 174
Acheté : 600€ en ligne
Conditions du test : Du jour blanc, de la neige douce, de la neige à canon, des petits passages en neige fraiche (20 cm)

Points forts

Sportivité,performance

Points faibles

Très exigeants, pas polyvalents (mais pas le programme :-) )

A propose du test et du testeur :

J’ai réalisé ce test à Val d’Isère dans des conditions variées. Du jour blanc, de la neige douce, de la neige à canon, des petits passages en neige fraiche (20 cm) à de la trafolle.

Moi : 1m85, 72 kg, sportif, une grosse vingtaine de jour de ski par an, Bkkaset pour vous servir Allons-y c’est parti :

Prise en main et design :

Dobermann spitfire, rien que le nom sent le fart chaud et les piquet! Ça va mordre la neige et méchamment ! Et déjà y’a du matos. Lourd, c’est bien, lourd, c’est fiable. La sensation est encore plus marquée avec le système de fix sur plaques qui rajoute du poids mais aussi un effet levier.

Pour le style, on est clairement sur un ski qui s’inspire des productions racing. Pas de petites montagnes ou du fun ici. C’est sobre et carré. Pas mon truc mais en lien avec le programme du ski.

Sur la neige :

Piste :

Le ski est rigide, c’est un ski qui demande à être attaqué. La prise de carre est franche, nette et précise. En fin de courbe longue le ski donne un renvoi assez bluffant. Il faut vraiment attaquer languette pour ne pas subir le ski et aussi avoir de la pente. Et là ça prend beaucoup de vitesse et c’est le skieur (enfin moi !) qui ralentit !

Pour des petits virages il faut aussi s’engager mais quelle plaisir de sentir le renvoi sur la fin des virages.

En effet, je trouve ce ski assez exclusif dans son usage. Si tu veux ralentir le rythme, ou sur des portions plus planes, c’est un peu moins sympa à skier, tant le ski demande de l’engagement et refuse la mise en derapage.

HP :

Pas le programme, mais avec 74 mm sous le pied pas de problème pour le skier avec une légère couche de fraiche sur la piste.

Freestyle :

Même remarque, là c’est pas du tout le ski adapté je pense.

En bref :

Ski exclusif et sportif, parfait pour attaquer des belles pistes pentues bien dures, moins adapté pour tout le reste.

La note est de 9 en rapport avec le programme, mais attention vous savez où vous mettez vos cuisses. Il faut avoir les capacités de le skier sur une journée.

Pour qui ?

Skieur expert et sportif

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.