Test Fischer Ranger 98 Ti + Attack 13 2018

1 test Fischer Ranger 98 Ti + Attack 13.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Fischer Ranger 98 Ti + Attack 13
NobruDude

Un ski

Avis sélectionné
Profil du testeur : 48 ans | 1,70m | 62kg | Avancé | Fonsorbes
Taille testée : 180
Conditions du test : Temps variables plutôt beau avec une super visi... neige parfaite, avec 10/15cm de fraiche et froide !

Lors de mon dernier séjour à Tignes (fin Janvier 2019), j’ai eu l’opportunité de tester sur presque une journée entière ces lattes Ranger Ti98 de chez Fischer. Un pote venait de les acheter, les planches étaient donc comme neuves, et on a interverti sur la journée, j’étais en effet assez intéressé de savoir ce que donnait la marque au niveau ski, après avoir fort apprécié leur chaussure Ranger Free !!

Le test s’est donc déroulé entre Tignes les Brévières et Val d’Isère, sur une journée avec un temps « pas pire » (comprendre assez bonne visibilité même si pas grand ciel bleu) et des conditions de neiges très bonnes : 10 à 15cm de neige fraiche, assez froide. J’ai fait de la piste, qqs bords de pistes et un ou 2 runs un peu plus estampillés freeride.

Pour compléter le tableau, les lattes testées étaient en 180cm (soit un peu plus grand que ce que je skie d’habitude) et étaient montées avec des fixs Attack² 13 AT de chez Fischer aussi (ces fixs semblent être proposées par défaut lors de l’achat des lattes neuves). Donc, en 180, les caractéristiques principales des planches sont :

  • Un patin à 98mm donc, avec une spatule à 132 et un talon à 122,
  • Un rayon à 18m,
  • Un poids très contenu à 1,8Kg sur la balance (pour un ski !!), ce qui est très agréable pour toutes les manips, pour la marche avec skis sur le sac aussi (même si je n’ai pas eu l’occas)
  • Un rocker avant progressif (cf. photo) mais qui remonte très peu (voir les commentaires ci-dessous),
  • Un cambre normal pas très prononcé (voir photo de la paire sur la neige),
  • Pas de rocker à l’arrière mais un talon bien présent.

D’abord l’aspect du ski : même si le design reste très sobre, l’usage de ce noir mat associé aux champs qui ne sont pas droits, mais arrondis, comme les dernières générations de smartphones, cela donne une gueule remarquable à ces lattes. Sans être flashy, elles sont belles et sobres. En ce qui concerne la finition, on peut faire confiance à Fischer, celle-ci est irréprochable. On a le sentiment d’avoir un bel objet sous les pieds (d’où mon angoisse de choper un requin alors que les skis étaient neufs… mais ouf, j’ai pas touché la moindre caillasse de la journée !).

Au niveau du ski sur la piste, ce qui marque de suite c’est la conduite de courbe, celle-ci est vraiment facile avec ces lattes. On a vraiment l’impression d’être précis. D’ailleurs, ça ne bouge pas, même quand on croise une plaque de glace, no problem, la trajectoire reste la même ! On se met assez facilement sur la carre, et hop, le ski se met sur les rails, avec un rayon de 18m annoncé, ça tourne bien. Il est évident que la présence d’un talon plat bien solide participe de ce sentiment de bien tenir sur le machin !! Si on accélère un peu, ça ne bronche pas, je n’ai pas vu les spatules vibrer … il faut dire que c’est quand même assez rigide (probablement la présence du Titanal y est pour qqchose). Du coup l’ensemble donne un sentiment globale de sécurité, de précision, mais pas forcément très très fun. Ce ski n’est pas extrêmement joueur, même si son rayon relativement court pourrait faire penser le contraire, en le skiant, on a l’impression que ce rayon est bcp plus grand.

Vu que la piste, ça va 3 secondes, je me retrouve rapidement en bord de pistes, neige traffolée, mais encore froide avec 10-15 de fraiche, donc très bon. Les lattes continuent à assurer même si quand on rencontre de grosses accumulations, les spatules, qui ne sont que très peu relevées (voir photo), passent en dessous ! C’est un peu chiant, et on se dit que ça risque d’être pire quand on va s’éloigner de la piste et effectivement, quand j’ai pu trouver une ou 2 lignes un peu plus chargées, en skiant équilibré et non pas à cul, les lattes ne sortent pas de suite, et pour le coup, j’ai trouvé ça moins agréable. Sur la journée, je n’ai pas croisé de petits drops, donc je n’ai pas trop pu tester cet aspect là !

Ce qui me gêne globalement en fait, je crois, c’est que je ne comprends pas trop le programme de ce ski, qui est estampillé Freeride par Fischer, mais qui en fait a surtout un super comportement … sur piste !! C’est un ski léger, mais pas tant que ça, ce n’est pas un fat, ce n’est pas non plus un ski de carving… en fait, c’est un peu tout à la fois !


Wrap-up :

Très bon ski de piste, très précis et rassurant, un peu large pour taquiner les bords, et à la finition parfaite, mais pas optimum pour le vrai freeride, celui où on ne voit plus les chaussures !!

Pour qui ?

Pour le skieur sérieux qui veut envoyer sur les pistes et bords de piste !
6/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Points forts

Conduite de courbe sur piste et/ou neige dure
Stabilité
Belle gueule/conception

Points faibles

Comportement en grosse poudre
Pas vraiment de programme dédié
Pas assez joueur (pour moi !!)

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

petites annonces