Test Fischer Hannibal 2019

2 tests Fischer Hannibal.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
Arthor

All mountain Rando

Fischer Hannibal
Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,90m | 75kg | Avancé | Orlu
Taille testée : 183
Acheté : 300€ en ligne
Conditions du test : Skié pendant 3 mois (covid oblige) Sur tout type de neige sauf la grosse peuf Ski hors piste exclusivement

Points forts

Léger
Puissant
Facile

Points faibles

Durabilité ?

Testé presque toute une saison (covid oblige) :

Caractéristique tech :

Profil : Rocker spatule

Taille de référence : 176 cm

Largeur patin : 96 mm (en 176 cm)

Rayon de courbure : 21 m (en 176 cm)

Poids (la paire) : 2600 grammes (en 176 cm)

Tailles disponibles : 162, 169, 176, 183 cm

Cotes : 126/96/114

Rayon : 21 m

Côté Technologie, Je ne vous cache pas que c’est surtout une histoire de brevet entre les marques.

Ce qui m’importe quand je regarde les technologies : Renfort titanal ou non ? (Ici oui) , Topsheet bombé ou non (ici oui), rocker spatule (ici oui), renfort carbon (ici oui) , noyau ? (ici paulownia)


Première impression :

Look et couleur de dingue, j’suis fan !

Les carres paraissent assez fines donc molo sur l’affûtage

Skis avec des côtes assez « rétro »



Contexte :

J’ai commencé le ski de randonnée avec des K2 wayback 88, donc un ski tout à fait classique et un poil rigide. J’ai trouvé les limites du K2 assez vite, dès qu’il y avait +20cm de poudre, le ski ne met pas à l’aise et la conduite est « compliqué » (mon ressenti). Bref j’avais du mal à exploiter le ski…

Puis vient début décembre et les -40% sur ces skis sur Sport Conrad m’a tout à fait convaincu.


Test in Real :

Me voilà avec mes scarpa maestrale et ce bon Hannibal pour commencer la saison 2019-2020.

La montée se passe bien, le poids du ski à 1,5 (avec les fix) me gène nullement et je gravi les pentes et les sommets assez facilement. Il arrive d’enlever les skis plus tôt que les autres compères randonneurs, à cause de la largeur est skis, mais là aussi ça me gène pas.

En bref, à la montée, je suis dans mes acquis et rien n’attire mon attention sur ce ski. Même si 1,5kg par ski c’est quand même mieux que mes 2kg d’avant.

A la descente :

Alors là gros changement par rapport au K2. J’arrive à utiliser tout mes atouts techniques pour faire travailler le ski et tout s’enchaîne à merveille. Vraiment de bonne sensation sur tout types de neige. Je me suis jamais autant senti serein avec des skis de randonnée.

Le rayon me permet de faire des virages plus souples moins dans le côté bourrin, tout en finesse et légèreté. Les peu de fois où j’ai eu à skier sur une couche de neige fraîche c’était un pied monumental ! Tellement surpris que j’ai limite préféré les Hannibal aux Zag H95 :p

On se sent pas au dépourvu que ce soit sur croûte, sur trafolle, sur la fraîche, si la technique du skieur est là, le ski répond présent.

Heureusement que je suis tombé sur ces skis, ça m’aurait frustré de pas les rencontré.

D’ailleurs un autre test sur ces skis m’avait bien convaincu que c’était une petite pépite, le compère disait qu’il méritait d’être connu et c’est bien vrai !


Conclusion :

On a affaire ici à du grand ski. Si le futur se dirige dans cette direction, ils m’ont convaincu.

Le shape n’est pas novateur, le topsheet bombé permet d’avoir moins de neige collée, sont rayon permet d’allonger les courbes, facile, léger et puissant. A voir dans le temps pour le côté durabilité.

Pour qui ?

Pour skieur de rando qui veut un all quiver/all mountain
9/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Aptitudes piste
Performance petites courbes
Performance trafole

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire