Test Blizzard Zero G 108 2018

13 tests Blizzard Zero G 108.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,4/10
twann74

Pas de compromis pour la rando en neige légère!

Blizzard Zero G 108
Profil du testeur : 23 ans | 1,88m | 70kg | Avancé | Reignier
Taille testée : 192
Acheté : d'occasion
Conditions du test : Toutes conditions, mais surtout de la poudre et neige de printemps :)

Points forts

- Poids très contenu pour la taille/largeur

- Efficacité redoutable en neige poudreuse ou de printemps

- Rigidité des skis (sans pour autant être des barres à mine)

Points faibles

- Conversions compliquées à la montée. Bon c'est vraiment histoire de mettre un inconvénient... n'importe quel ski de 190cm+ et de cette largeur ne sera pas simple à faire tourner.

- Assez grosse inertie dans les pentes de moins de 30°. Il faut un minimum de raide pour que le 0G s'exprime!

Après une quinzaine de sorties sur les 0G108 en 192cm, j'en suis toujours aussi content. Je l'utilise en tant que ski de rando de tous les jours (fixés en Dynafit FT12). Le constat est clair: avec un minimum de pente et de la neige suffisamment légère, le Zero G 108 fait des merveilles. 

Il est à la fois assez maniable pour des virages courts (en forêt par exemple) et assez rigide pour de grandes courbes à haute vitesse. Dans de la neige traffolée il reste également stable et n'est pas trop physique. Dans le dur évidemment c'est plus compliqué du fait de la légèreté et du shape du ski, mais ce n'est pas son programme. Sur piste et dans les bosses j'ai été surpris de la maniabilité du ski, tant que la neige n'est pas béton/carrelage ça se skie très confortablement. 


Point de vue solidité, le topsheet ne montre aucun signe de fatigue après une quinzaine de sortie (+ celles de matiouf à qui je l'ai acheté) et le flex du paulownia est resté inchangé. 

Sur de longues randos (au dessus de 1400m D+) j'ai eu un peu de mal à l'emmener, mais le problème vient plus du skieur que du ski :) 

Il semblerait que l'0G108 ait été assoupli sur les versions à partir de 2019, je n'ai pas pu les tester mais je trouve que la rigidité sur cette version est parfaite pour un ski de rando/freeride. Dans un programme similaire j'ai pu tester le Salomon QST 106 en Kingpin que j'ai trouvé plus souple et moins rassurant à haute vitesse. 


Les avantages: 

- Poids très contenu pour la taille/largeur

- Efficacité redoutable en neige poudreuse ou de printemps

- Rigidité des skis (sans pour autant être des barres à mine)

 

Les inconvénients: 

- Conversions compliquées à la montée. Bon c'est vraiment histoire de mettre un inconvénient... n'importe quel ski de 190cm+ et de cette largeur ne sera pas simple à faire tourner. 

- Assez grosse inertie dans les pentes de moins de 30°. Il faut un minimum de raide pour que le 0G s'exprime! 

Pour qui ?

Bon skieur cherchant une paire de freerando lui permettant de descendre sans compromis dans des neiges souples, sans pour autant (trop) sacrifier la montée

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.