Test Black Diamond Black Diamond Helio Carbon 95 2020

Note moyenne : 7,8/10
BenoitM

Le parfait mix de légèreté à la montée, et de plaisir à la descente

Black Diamond Helio 95
Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | 1,90m | 83kg | Expert | Grenoble
Taille testée : 183
Acheté : 430€ en ligne
Conditions du test : Testé pendant deux saisons, pour environ 90,000m de D+

Points forts

Le compromis montée/descente est hors pair
Ski léger
Ultra efficace en descente

Points faibles

Nécessite de skier avec du physique et de la vitesse
Pas hyper abordable pour skieur débutant

J'ai investi dans ces skis de randonnée en 2020, et après deux saisons complètes je dois dire que je suis, et reste, séduit par cette paire.

La différence avec les autres paires que j'ai pu tester est assez ahurissante. Ces skis possèdent le compromis optimal entre montée et descente pour ma pratique, c'est-à-dire pour des sorties plutôt longues, pour aller chercher quelques pentes raides, et parfois même un peu d'alpinisme.
N'est-ce pas là le graal du ski de rando, surtout quand on cherche à ne pas multiplier les paires de ski dans son garage?


Les skis

Déjà, concernant la paire en elle-même, je l'ai prise en 183cm, ce qui est la taille maximale, mais qui reste un peu court pour moi (1m90). Je n'ai pas eu vraiment le choix, quand on regarde les paires du marché avec cette taille de patin. Néanmoins je ne regrette pas cet écart. En effet, pour les courses typées alpinisme ou pente raide, leur taille est parfaite, tant pour le portage sur le sac que pour les virages sautés.
On notera immédiatement un shape assez unique; la spatule étant hyper plate. Pas d'inquiétude ceci dit: avec ce shape moderne le ski déjauge extrêmement bien à la descente, et je n'ai jamais eu de soucis pour tracer dans de la poudreuse.


En montée

La montée pour des skis de 95 au patin peut être problématique. Ce n'est pas le cas ici. 
Montés avec des fixations Atomic Backland (sans stop-skis), les skis sont vraiment raisonnables en terme de poids. Certes on n'est pas sur des skis de "collant pipette", mais ça n'empêche pas d'aller faire des sorties à 2000+ de dénivelé positif, ou même de se tirer la bourre avec les copains. J'ai fait le Mont Blanc avec ces skis, donc vraiment, à la montée ça passe très bien.
L'accroche est optimale en pente glacée, surtout pour des skis de cette taille. Les couteaux sont à mon sens essentiels à acheter avec, néanmoins.
Seul petit bémol, les skis ont un point d'équilibre assez avancé qui peut rendre les conversions un peu troublantes, et on s'y reprendra régulièrement à deux fois pour bien les faire.


En descente

Après avoir principalement utilisé des Salomon MTN 95, j'ai été immédiatement conquis par le comportement de ces skis en descente. Ils sont clairement un niveau au-dessus. j'y ai trouvé beaucoup plus de réactivité et de plaisir à manier avec de la vitesse.

Ces skis sont incroyables en poudreuse. On se croirait avec du 105 au patin tant les skis déjaugent bien. Mais c'est une situation assez rare finalement dans les Alpes, donc il faudra surtout parler de leur comportement dans des neiges plus compliquées.

Dans de la neige lourde, leur comportant est franchement acceptable. Dans ces neiges plus compliquées, les skis sont assez demandeurs, et il vous faudra bien préparer vos quadriceps pour les manier.
De manière générale, ces skis passent partout, à condition d'y mettre de la vitesse. Je pense qu'un bon niveau de base est requis pour pouvoir se faire vraiment plaisir avec. Ces skis avec leur structure en carbone sont plutôt rigides, et favorisent à mon sens des grandes courbes plutôt que de la petite godille. On peut quand même s'en sortir sans soucis dans de la pente raide, ou de la forêt dense. 

Ils restent assez maniables pour ne pas se laisser embarquer, à condition d'avoir la condition physique suffisante.

On n'en fera pas des merveilles sur piste ou sur neige très dure, mais on peut quand même les faire carver sans trop de difficulté.


Autres points

Le design des skis est sobre et élégant. Ce qui est pour moi un critère important (désolé les puristes). En rando, on passe tellement d'heures avec le nez dans les skis, autant qu'ils soient agréables à l'œil, surtout au prix de la paire, non?


Conclusion

C'est un ski qui pourrait être déstabilisant pour des skieurs débutants, mais qui sera parfaitement adapté à tout skieur y mettant un peu de vitesse et de cuisses.

Pour moi ils représentent de loin l'un des meilleurs compromis entre montée et descente. Ils sont parfaits dans des conditions poudreuses, mais pourront trouver leurs limites dans de la neige vraiment dure.

C'est un ski polyvalent qui sera parfait pour ceux qui cherchent à investir dans une paire "à tout faire", sans compromis sur le plaisir à la descente, et sans sacrifier ses poumons à la montée.

Pour qui ?

Exigeant à la descente, les bons et très bons skieurs pourront se faire plaisir sur tous terrains, quasiment sans compromis.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire