Test Black Diamond Helio 105 2019

7 tests Black Diamond Helio 105.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,9/10

Le ski freerando sans compromis

Black Diamond Helio 105
Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,80m | 77kg | Expert | Aigueblanche
Taille testée : 175
Acheté : 500€ en ligne
Conditions du test : Tout temp, et oui 30 000 de D+ en une saison ils en ont vu passer.

Points forts

La rigidité et la portance

Points faibles

pas encore trouvé

Profil

Skieur freeride confirmé, et randonneur de bon niveau ma pratique se ne résume pas à un type de ski en particulier (pente raide, couloir, un peu de back country). Les conditions variables également me pousse à sortir régulièrement de ma zone de conforts (neige dure, trafole, poudreuse etc...).

Je cherchais donc un ski polyvalent pour engagé fort dans n'importe quel condition et surtout que je puisse emmené partout avec moi (donc pas trop lourd pour lui faire grimper du déni')

Le choix des Helio 105

J'ai débuter la rando freeride avec les Zag Ubac 95, un super ski avec quasiment rien à redire surtout grâce à sa portance incroyable notamment grâce au rocker avant, si ce n'est un peu trop souple à mon goût et peu engagent pour de la trafole ou de la pente raide. 

J'ai continuer ensuite mon initiation avec des Zero G 95, un ski rigide et droit pour descendre toujours plus raide toujours plus dure, mais qui manquait un peu de portance avec un patin un peu trop fin.

Je suis donc parti à la recherche d'un ski qui associerait les deux caractéristiques, rigidité et portance pour progresser davantage vers un ski plus rapide et plus engageant en toute condition. 

Au vu des caractéristiques recherchées, le Helio 105 semblait rentré totalement dans ma ligne de mire. 

Caractéristiques:

Taille : 175 (je mesure 180, mais pour passer dans les couloir et les arcs c'est plus simple)

shape : 246 - 105 - 331 (de belle spatule à l'avant et au talon pour bien porter à la descente)

Poids : 1450g (on est loin des ski de Killian Jornet, mais on ne leur demande pas de faire la Pierra Menta)

Montés en (G3 ion 12)

Ces fixes sont un régale à régler et pour toute les manip' de chauffage/déchaussage. Néanmoins je cherche un peu leurs limites au niveau de la sureté de déchaussage. Réglées à leur maximum j'ai déjà déchaussé deux fois sur des sauts de moins de 4m de barre et avec bonne réception.

Mais leur légèreté (à comparer des Shift en fait un bon atout)


Sorties

La saison dernière ayant bien aider, ils cumule déjà plus de 30 000 mD+, dans des condition de neiges très variables.

Je peux vous dire que l'impression d'avoir enfin trouver le ski idéal est bien là.

En montée, ce combo correspond parfaitement usage. Au cours des sorties j'ai pu me rendre compte que plus que le matériel, c'est bien la condition physique qui fait le plus grande différence. Mais cette observation viens après quelque années d'expérience, je vous laisse donc le temps d'apprendre pour ceux qui hésite encore à passer la barre des 95 au patin. La spatule avant permet une évolution facile en poudreuse, et le ski, même très large, joue de torsion en neige dure pour évoluer sereinement.

En descente le ski est assez rigide et peu progressif, le caractère est bien plus alpine que ce que je ne pensais. A 105 au patin et cette rigidité, il passe en toute neige sans problème. Pour moi il peut servir de ski unique. En station et sur carrelage qui attaque pourra le faire accrocher (mais il faudra attendre cette saison pour le savoir). 

En Poudreuse j'ai trouver l'arme idéale, quelque soit la pente la portance du ski est bien la et le travail est réalisé à merveille. et couloir et pente raide la rigidité permet un bon maintien en virage sauté et les avoir pris un peu court est plutôt une bonne option selon moi.

En résumé un rocker soutenue à mon sens qui favorise la portance, une rigidité présente sans être une barre a mine, on a bien un vrai ski de freeride en poids léger adapter pour de la freerando qui va haut et loin et qui descend très fort. Je crois bien avoir trouver mon compagnon idéale pour les 2 prochaine saisons au moins.

Bilan

Un vrai ski passe partout, qui ne montrera pas vraiment de limite a qui sait lui rentrer dedans. Je le conseillerais a toute personne ayant un bon bagage technique, pour les autres a essayer avant achat sous peine de se faire beaucoup secouer quand les conditions deviennent délicates.

Pour qui ?

Un skieur confirmer (surtout qui à la caisse à la montée) qui ne veux pas faire de compromis.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire